Logo Adicie.com

Jason Bourne et Jack Bauer sont parmi nous

Par • 13 juillet 2009 • Catégorie: Société

La révélation au grand public de l’existence d’un programme secret de la CIA, dont le Congrès américain ne connaissait même pas l’existence, viendra comme une demi surprise pour ceux  qui ne se voilent pas la face à propos des activités souterraines pratiquées par les gouvernements du monde entier. Cependant, il est toujours choquant d’apprendre qu’un gouvernement légitime des pratiques que la morale réprouve.


Jack_Bauer_TortureLe petit monde du Renseignement est rempli de zones d’ombres. En France comme aux Etats-Unis ou ailleurs dans le monde, les organismes du service public chargés de « protéger » la nation se permettent des choses qui dépassent parfois la fiction et la morale. Derrière la pancarte « Secret Défense » se cachent parfois des pratiques immorales comme le démontre la publication par Obama des mémos de la CIA expliquant des cas de torture pratiquée légalement (regardez les résultats de Waterboarding pour savoir de quoi il s’agit).
Dans une œuvre de fiction, il est souhaitable que les actes insupportables restent éloignées de la réalité afin de se cantonner dans l’imagination de l’auteur et surtout ne jamais transgresser la barrière du supportable. Sauf qu’en regardant des longs-métrages comme la trilogie Jason Bourne, Secret Défense ou la série télévisée 24 heures chrono, il faut savoir que la réalité a rattrapé la fiction. Aussi insupportable que cela puisse paraître, la réalité est même parfois encore plus atroce que la fiction.

A propos de 24 heures chrono, certains suggèrent que le gouvernement américain a modifié sa manière de manier l’anti-terrorisme à cause de cette série. La publication des actes de torture découleraient donc de l’influence de Jack Bauer, le héros de 24 heures chrono, qui n’hésite pas à torturer et assassiner sous couvert de la Raison d’Etat (avec ou sans permission de ses supérieurs). D’ailleurs, Jack se fait torture au moins aussi souvent qu’il torture, suggérant que les deux camps agissent de manière identique. Le dénominateur commun aux œuvres de fiction traitant du Renseignement est  qu’il est toujours question d’agents surdoués qui possèdent des facultés à la limite du surhumain. Ils sont surentraînés afin d’effectuer des actions qui nous paraissent incroyables. Parmi les séances d’entraînement figure la résistance à la torture et bien entendu soutirer des renseignements grâce à des méthodes plus ou moins impossible à approuver. Du coup, j’ose à peine imaginer être confronté à un de ces super agents capables de me tuer avec un cure dent. C’est pourquoi il est sain que ces super agents demeurent fictifs car ils n’ont pas leur place dans une société qui se respecte. Seul souci, nous avons tous compris que notre société ne se respecte plus !
Dans la vidéo suivante, le réalisateur de l’excellent film français Secret Défense explique bien que son oeuvre est une fiction « nourrie de réalité ».

Film Secret Défense

Dans le cas qui nous concerne aujourd’hui, le New York Times explique que la CIA aurait caché un programme au Congrès américain pendant plus de huit ans, sous couvert du vice-président de l’époque Dick Cheney. Faut-il rappeler que c’est le même Dick Cheney qui était un fervent supporter des méthodes d’interrogation « poussées » légitimées après les événements du 11 septembre 2001. L’argument apposé par les défenseurs de la torture légale est que les circonstances appelaient des mesures exceptionnelles. Cependant, il est souhaitable les lois soient au-dessus de toute circonstance exceptionnelle, sinon tout risque de partir en vrille au moindre pet foireux. En d’autres termes, il n’y a pas d’excuse pour se comporter comme des barbares ! Car le gouvernement doit présenter un comportement exemplaire, sinon il va légitimer des comportements inacceptables.
Etant donné que nous ne savons rien à  propos de ce fameux programme secret de la CIA, il  faut supposer le pire puisque, par définition, tout ce qui est aussi caché de la sorte est absolument hors norme. Ne pas révéler quelque chose aux instances du Congrès américain prouve que ce n’était pas digne d’une démocratie. Finalement, peu importe de quoi il s’agissait car l’important réside dans le fait que des personnes parmi les plus hauts dignitaires publics se permettent d’agir en totale opposition avec les règles d’une démocratie. Oserons-nous émettre l’hypothèse de l’existence d’un programme d’assassinat tel qu’il est décrit dans Jason Bourne ? Cela semble tellement évident que j’hésite entre aller vomir ou ne plus jamais ouvrir un journal de ma vie. Ok, je vais aller vomir…
J’entends déjà les résignés qui disent que « bah, bien sûr que le gouvernement assassine et  torture. Tu as quoi d’autre à me raconter ? » Ben, ce n’est pas parce qu’ils torturent et assassinent depuis belle lurette qu’il faille fermer les yeux sur ces pratiques. L’affaire du jour n’est qu’une étincelle dans les zones d’ombres de la Raison d’Etat, mais il est sain d’appuyer là où ça fait mal de temps en temps. Ces agences du gouvernement se comportent comme ceux qu’elles combattent, n’hésitant pas à pratiquer des actes illégaux comme la vente d’armes ou le trafic de drogues afin de financer leurs opérations. En d’autres termes, les gangsters et les terroristes sont légalement rattachés au gouvernement. Beurk !

11 reponses »

  1. [...] Informatique : Naissance d’une agence nationale consacrée à la guerre informatique ; leur site. Au secours Julia (Babel Mn0), revient ! Aussi : Jason Bourne et Jack Bauer sont parmi nous. [...]

  2. « n’hésitant pas à pratiquer des actes illégaux comme la vente d’armes ou le trafic de drogues afin de financer leurs opérations. »
    Tu as des exemples?! ton article m’a intrigué là XD

  3. Il y a eu plusieurs scandales dévoilés qui impliquent la CIA trempant dans des trafic d’armes et de drogues. Quasiment depuis le début de la guerre froide dans les années cinquante jusqu’à son apogée sous l’ère Reagan. Territoires privilégiés étaient l’Asie du sud-est et l’Amérique du sud.Bien entendu, le double jeu était parfaitement entretenu, par exemple avec la lutte anti-cartel en Colombie. Normal, faut bien éradiquer la concurrence !
    Je ne l’ai pas lu, mais un livre semble bien résumer les agissements de la CIA « Le Livre Noir de la CIA » par Yvonnick Denoël.

    Reportage (en Anglais) sur la très sérieuse chaîne américaine PBS http://www.pbs.org/wgbh/pages/frontline/shows/drugs/archive/gunsdrugscia.html

    Des documents dans les archives de la George Washington University
    http://www.gwu.edu/~nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB2/nsaebb2.htm

    Tu peux aussi rechercher l’implication de la CIA dans l’affaire Iran-Contra qui fut révélée en 1986, sous l’administration Reagan.

    Ce ne sont pas des suppositions émanant de supporters des théories du complot, mais bien des faits révélés au grand jour grâce aux investigations du Congrès US.

  4. Mais comment tout ça va t’il finir?

  5. tu as lu ça?
    http://www.voltairenet.org/article161127.html

    c’est quand même scandaleux ! Pire, c’est frustrant!

    J’ai entendu cet après midi sur France24 que Obama était coincé en Amérique Latine car l’ensemble de ses diplomates sont des gars issus de l’administration Bush,
    je fais un raccourcis, donc s’il n’a pas 2mandats pour remanier l’ensemble de son administration (du haut jusqu’au bas) en fait il ne pourra rien faire, et on sait comment se passe l’histoire, dans 10ans on aura tout oublié.. ..et on passera pour des négationnistes.

    Putain de merdier de planète! j’ai pas d’autres mots :(

  6. Salut l’ami!

    Merci pour ton lien. Après lecture, je ne sais pas trop si je suis abasourdi, dégoûté, révolté ou autre.

    Au delà de son administration, il y a aussi le Congrès et le Sénat qui pèse lourd dans la balance. Pourtant, Obama était sénateur, donc parfaitement lucide à propos de la réalité des choses. Selon moi, c’est simplement un excellent marketer, mais il est impossible de mettre le véritable fond qu’il a prétendu durant sa campagne.
    Oui oui je sais, c’est mieux Obama que le zombie et la folle qui étaient en face.

  7. Bonjour.

    Flippant l’article, même s’il suffit de se pencher sur l’histoire, aller au hasard 11 septembre 1973 que faisait la cia?

    Le lien vers youtube ne fonctionne pas, j’ai juste [youtube RHV2-UvRZN0 nolink] qui apparait?

    merci

  8. « bah, bien sûr que le gouvernement assassine et torture. Tu as quoi d’autre à me raconter ? »

    Il me semble que, effectivement, beaucoup de monde le sait déjà ou s’en doute fortement. Quand aux autres … ils se voilent.
    Il suffit d’écouter l’émission Rendez-vous avec X… sur France Inter pour s’en convaincre. Au passage sachez que ce Podcast est le second plus écouté des français de l’étranger. Alors? Expat plus lucides que métropolitains?
    Voici le lien si vous voulez être dégouté du monde. Attention il n’y a toujours que les 2 dernières émissions qui sont téléchargeables.

    Ceci dit les séries Tv et autres films (Secret Defense, Body of lies…) ne font, a mon avis, que « démocratiser » (ou plutôt banaliser) la chose.

  9. Voici le lien vers Rendez-vous avec X…

  10. Je ne suis même pas étonné. Déjà que le programme Echelon, tenu par nos bons amis de la NSA (Never Say Anithing, No Suck Agency…), principaux concurrents de la CIA, était un véritable scandale, mais qu’en plus il est non seulement toujours en activité mais presque « oublié » de la communauté internationale – il doit probablement être noyé dans la multitude des complots américains, à tel point qu’ils en font des jeux-vidéos (Splinter Cell) – à côté la torture légale, c’est que dalle.

    A propos de la torture, il faut tout de même relativiser. De nos jours, ça parait affreux, mais autrefois c’était normal de torturer. Le vrai problème, c’est quand ça tourne à du pur sadisme. L’efficacité de la torture tient en deux choses : la peur de souffrir/sentir la douleur, et la peur de perdre quelque chose, notamment la vie ou une partie de son être.
    Cependant, un véritable artiste de la torture, tout comme un véritable artiste martial, ne doit pas avoir besoin d’employer ses outils pour vaincre la résistance de l’adversaire, et il n’y a aucune dignité à mutiler gravement et irrémédiablement son adversaire.
    Le fait est que de nos jours, la torture choque. Mais si autrefois elle était légitime, c’est soit que le peuple avait des moeurses barbares, soit qu’une majorité possède le sens de l’honneur. Contrairement à ce que croit souvent les modernes, leurs prédécesseurs ne sont pas aussi stupides qu’ils en ont l’air (la preuve, de nos jours il y a que des abrutis, alors que tous les génies appartiennent au passé xD).

    Voilà pourquoi je n’aime pas beaucoup les américains : leur éternel hypocrisie. Cette vermine a osée occuper le Vietnam et y cultiver de la drogue, avant de l’expédier aux USA par cargos militaires ! Et maintenant, ils font pareil avec l’Afghanistan ! C’est Hitler qui avait raison : on ne juge pas les vainqueurs. Personne n’a jugé Mao Zedong pour ses plus de 60 millions de morts et l’énorme quantité de patrimoine culturel qu’il a anéanti, personne n’a jugé Staline pour tous ses meurtres ignominieux, et personne n’a jugé les présidents américains et leurs administrations décadentes ! Hitler, c’est que dalle, il a fait à peine plus de morts que Staline, il a juste épouvanté le monde par sa folie et permit aux hébreux, par les pouvoirs de la providence et de la causalité, de retrouver Israël. Mais Staline ? Personne n’a jamais détenu autant de pouvoir que lui, entre ses deux mains. Et Mao ? Il est le pire fratricide de l’histoire.

    Monsieur Bourelly, craignez-vous vraiment de risquer de vous faire tuer par un agent sur-entrainé armé d’un cure dent ? Une fois encore, la réalité dépasse la fiction. Certaines techniques secrètes des arts martiaux chinois, des arcanes réservées aux maîtres, permettent de tuer sans même laisser de trace sur et dans le corps, à mains nues. Il est même possible de perturber les méridiens, et par voies de conséquence tout l’organisme, de manière à provoquer des effets comparables à des maladies type Cancer, et ainsi tuer sans que personne ne suspecte un meurtre.

    Certes, se sont des arcanes secrètes, et alors ? Un gouvernement résolu tel que le gouvernement américain – le plus puissant au monde paraît-il – est capable de former des agents aux arts martiaux, s’assurer de leur dévotion par des stratagèmes (tel les Stratèges de jadis) ou par des moyens modernes, comme le font les Stratèges modernes (drogues…). Et où serait le problème dans tout cela ? Tuer devient légal, il y a permis de tuer, et c’est au nom de « la nation ».

    Tout ça me fait penser à un jeu bien marrant nommé Mission Président USA, qui consiste à incarner le Président des Etats-Unis dans le même contexte qu’Obama. Là, on voit bien que ce n’est pas une chose facile. Et aussi que les sondages ne signifient rien : même avec 7% d’opinion favorable, il est possible de rester au pouvoir… La Démocratie n’est qu’une chimère, en vérité, elle n’existe que dans les livres d’histoire. Il est irréaliste de croire que l’opinion de la plèbe peut vraiment influencer la volonté de l’Etat. :/

    C’est pourquoi, je pense que le seul moyen est de changer les mentalités. « D’extirper les racines secrètes du Mal » comme le dit le Kong’fu-tzu Lunyu, les Entretiens de Confucius.

  11. Bonjour,

    Cela ne me surprend plus. Si nous connaissions l’envers du décors de la politique et de l’espionnage, nous serions vert. Finalement, je me demande s’il n’est pas bien mieux d’en savoir le moins possible. Excellent article laurent !

    amicalement