Logo Adicie.com

Les 10 raisons qui font que l’iMac a bouleversé l’informatique

Par • 19 août 2008 • Catégorie: High-Tech

L’iMac par Apple marqua une révolution dans le monde de l’informatique dès sa naissance et tout au long de ses différentes évolutions.

iMac

Le premier iMac est sorti en 1998, proposant pour 1300 $ : un processeur 233Mhz, 32Mb de RAM, un disque dur de 4GB et un écran de 15 pouces.

Les successeurs de cet ordinateur révolutionnaire seront toujours à la pointe du défi, avec le plus beau design pour le G4 de 2002 et un franc succès général pour l’iMac G5, ainsi qu’une percée dans le monde des utilisateurs Windows avec l’iMac Intel.

Finalement, l’iMac est véritablement une révolution permanente qui démarra en 1998 et qui n’est pas prête de s’achever.

La ligne iMac par Apple a fêté ses 10 ans le 4 août 2008, signifiant que l’iMac a bouleversé le monde de l’informatique et au-delà.

Vidéo Keynote de la présentation de l’iMac par Steve Jobs
[youtube 0BHPtoTctDY nolink]

Voici les 10 raisons qui propulse l’iMac au Panthéon du monde de l’informatique :

Il a signé la mort du beige

Avant l’iMac, les ordinateurs personnels étaient prisonniers de la couleur beige. Le design de l’iMac a rompu cette tendance monotone en introduisant une coque tout en rondeur et des couleurs vibrantes. Par son design innovant, l’iMac a fortement marqué les esprits du public et donné des sueurs froides aux concurrents.

Il a introduit le « i »

Le fameux « i » minuscule en préfixe pour les produits Apple a commencé avec l’iMac. À l’origine, le « i » signifie internet ou même individuel, instruit, informé, inspiré, etc.. Ensuite, « Mac » est l’abréviation de « Macintosh » qui désigne la ligne d’ordinateurs personnels Apple.
Aujourd’hui, le « i » dépasse largement les frontières des produits Apple pour désigner de nombreux produits, outils et services qui sont affiliés avec les hautes technologies.

Il a lancé la vague Internet

L’argument principal de l’iMac concerne sa facilité de se connecter à Internet. D’après une pub Apple, il suffisait de deux étapes simples pour se connecter au réseau Internet. C’était une véritable révolution en plein essor d’Internet qui s’accéléra au milieu des années 90. Cette différence avec la concurrence marqua un avantage pour l’iMac dès sa naissance.

Il a introduit l’USB au grand public

L’iMac reposait uniquement sur l’USB pour connecter les périphériques. C’était un bouleversement au sein de la multitude de protocoles utilisés, notamment le SCSI qui était largement privilégié pour le stockage externe.

Il a tué la disquette

C’est bien Apple qui a introduit la disquette 3,5 inches en 1984 avec le Macintosh. Pourtant, 14 ans plus tard, c’est toujours Apple qui marque la fin de la disquette. D’ailleurs, l’iMac n’avait pas de floppy drive ; il reposait uniquement sur Internet et le réseau local pour transférer les fichiers. Encore une fois, Apple était visionnaire puisque nous réalisons aujourd’hui qu’un lecteur est de plus en plus inutile.

Il a émis des standards de design industriel

Le plastique transparent aux couleurs vives est la marque de fabrique du premier iMac. Jusqu’à aujourd’hui, de nombreux produits ont repris cette tendance à éviter la morosité visuelle. Cette tendance a tellement débordé des produits Apple que la marque décida d’abandonner le concept en 2002. C’est d’ailleurs à cette époque qu’est né le plus bel ordinateur de toute l’histoire de l’informatique avec le célèbre et inégalable iMac G4 surnommé « Tournesol ». La pub suggérait que cet ordinateur était tellement beau qu’il pouvait se vendre éteint. D’ailleurs, j’ai un iMac G4 quasiment toujours éteint qui trône sur un bureau et il se suffit largement à lui-même de cette manière. Pourtant, il sait parfaitement tourner avec les moutures récentes du système d’exploitation Apple (Tiger dans mon cas). C’est donc un sublime ordinateur qui a peu vieilli techniquement.

Il a fait naître les premières files d’attente

Au lancement du premier iMac, c’était la première fois que les acheteurs d’un produit informatique attendaient en file d’attente pendant des heures.
Cette tendance ne s’est pas démentie jusqu’au lancement de l’iPhone par Apple en 2007 où les files d’attente ne se comptaient plus en heures mais en jours !

Il a consolidé la passion des macophiles

Les premiers adorateurs de la marque à la Pomme remontent aux débuts des années 90. Comme je l’explique sur mon billet à propos des Switchers, c’est en 1990 que j’ai commencé à travailler sur Mac. Durant la fin des années 80 et le début des années 90, Apple n’était pas au mieux au niveau des ventes. Les produits n’étaient pas toujours aussi intéressants que par le passé, et les macophiles se trouvaient un peu démunis. Le lancement de l’iMac en 1998 et le retour de Jobs en 1997 sont les éléments principaux qui consolidèrent la Macmania. C’est l’iMac qui marqua définitivement le concept du Think Different et le fait que les utilisateurs d’ordinateurs Apple ne sont pas tout à fait comme les autres (je n’ai pas dit supérieurs 😀 )

Il a fait renaître Steve Jobs

En 1985, les dirigeants d’Apple ont poussé Steve Jobs vers la porte. Il s’impliqua dans l’aventure NeXT qui fut racheté par Apple en 1997. Jobs pris le post de PDG par interim, puis repris son job pour de bon avec le succès de l’iMac. C’est avec cette renaissance que Jobs a prouvé qu’il savait inspirer ceux qui travaillait avec lui afin de créer des produits incroyables.

Il a aussi sauvé Apple

En 1997, tout le monde s’accordait pour dire qu’Apple était moribond. La société était en déficit de 878 000 000 $ en 1997. Après le retour de Steve Jobs et le lancement de l’iMac, les comptes étaient dans le vert pour 414 000 000 $ en 1998.
D’ailleurs, ce n’était pas un coup isolé puisque Apple continua sur sa lancée dans les années suivantes.

Je vais encore soulever des sourires en coin à ceux qui critiquent Apple, mais j’attends avec impatience les objections possibles à ces éléments qui me semblent prouver sans l’ombre d’un doute qu’Apple et l’iMac en particulier sont bien des ordinateurs hors du commun. Je n’envie pour rien au monde ceux qui se contentent de leurs Dell ou autres machines pour Windows. Cela n’engage que moi, mais je ne vois pas comment je pourrais me détourner des produits Apple. Cette volonté s’est encore consolidée avec le révolutionnaire iPhone, dont les détracteurs n’ont certainement jamais tenu un exemplaire entre les mains. Actuellement, je ne compte pas moins de dix produits Apple autour et dans mon bureau. Il pourrait aussi bien en avoir le double, mais certainement pas moins !
Désolé pour les anti-Apple, mais j’affirme que La Pomme est la meilleure marque technologique au monde.

Source d’inspiration du billet : MacWorld

38 reponses »

  1. je ne sais pas si c’est la meilleure techno, par contre, pour le marketing, ils sont clairment très très loin devant :-) et quand tous les produits finissent pas se ressembler, cela fait une belle différence :-)

  2. « , mais j’affirme que La Pomme est la meilleure marque technologique au monde. »

    Technologique grand public…

  3. c’est n’importe quoi ton article:D, un peu d’originalité et d’objectivité que daible

  4. On pourrait parlé aussi de sa super souris ergonomique non?
    Juste pour noircir un petit peu le tableau ^^

  5. ça vallait vraiment la sortie de l’A1000 en 1985 ?

  6. Alors le PCistes et l’amigaiste, c’est tout ce que vous avez dans le bide comme arguments ? 😀

  7. Apple on plus qu’a sortir une console de jeux, ou faire une compatibilité pour que tous les jeux videos et logiciels fonctionnent sous Mac

  8. et le prix c’est pas un argument ça ?
    en tout cas moi ça me bloque
    pourtant j’adore les produits Apple

  9. ^^ certes niveau design apple est pas mauvais, meme si certains truc son moche à mon gout (genre l’iphone). Niveau évolution ils sont aussi souvent en tête.
    J’ai aussi horreur des trucs tactiles, mais je doit reconnaitre (pour avoir tester un ipod touch) que la sensibilité est assez bien réglée.

    Sinon pour le prix, principalement il faut être riche pour se payer les produits apple.
    De plus niveau libre je connais pas plus fermé comme truc, allant jusqu’aux mises à jour payantes pour corriger des bugs qui devrais être corrigé AVANT la mise en vente. Ou lancer plusieurs générations d’un produit pour corriger à chaque fois les trucs foireux.

    voila pourquoi je préfère mon bon vieux windows et ses bugs ^^
    Serge

  10. Le mac plus cher que le pc? A config égale, pas si sur
    http://www.pcworld.com/article/148032/mac_vs_windows_laptops.html

    Puis il ne faut pas oublier qu’en plus le mac est un appareil qui s’utilise plus longtemps qu’un pc et se revend à très bon prix 😉

    Personnellement, j’ai fait mon choix et je vois autour de moi de plus en plus de personnes qui switchent (après avoir fustigé le mac pour certains) et qui pour rien au monde ne reviendraient au pc.
    Sincèrement, essayez un mac, je ne pense pas que vous reviendrez au pc 😉

  11. C’est émouvant de lire ça en tant que Mac-addict 😀

    Super article.
    Même si Bill Gates à inventer la souris, il n’en reste pas moins qu’Apple a une longueur d’avance en terme d’innovation 😀

  12. @Gis

    Douglas Engelbart a inventé la souris lorsqu’il travaillait pour Xerox.

  13. Engelbart est même le « père » de l’ordinateur personnel. Sans sa vision, bien des choses auraient peut-être changé !
    Par contre, c’est une erreur commune de croire qu’il travaillait pour Xerox au moment de son invention. Xerox a racheté le brevet, mais Engelbart était chercheur à Standford dans les années 60 lorsqu’il inventa l’ordinateur personnel avec sa souris, son pavé numérique et je crois bien qu’il y avait également une interface graphique !

  14. c’est évident qu’une fois que l’on a essayé des produits APPLE, il est inconcevable de retourner sur d’autres marques PCistes… C’est certes plus cher mais les produits APPLE n’ont rien de comparable et sont d’un confort de travail extraordinnaire …. l’essayer c’est l’adopter !!

  15. Je suis l’extra-terrestre qui a vécu 15 ans avec Mac pour le quitter pour un PC :(

    Mais c’est vrai que je rejoins les Macophiles, c’est un ordinateur tout à fait différent des PC. C’est limite deux mondes différents. Un clavier, un écran et une souris cela peut paraître identique mais c’est réellement différents.

    J’ai commencé avec un MacPlus… Bon, le beige c’était pas trop élégant, les touches trop grosses, mais une souris à un bouton ça c’est le pied ! Mac c’est plus convivial, plus intuitif, plus agréable au toucher (au niveau du clavier et de la souris), plus beau (ce qui ne gâte rien).

    A une époque j’étais dans l’obligation d’avoir les deux. Ma préférence allait au Mac bien sur. Je n’utilisais le PC que par nécessité absolue.

    Pour en revenir à l’article, très intéressant. Ayant vécu la progression de Mac je n’avais pas fait attention à tous ces détails, mais avec le recul effectivement je m’aperçois que Mac a été précurseur ! :)

    Vendre un Mac cela ne m’est jamais arrivé. J’ai toujours recyclé mes ordis en les donnant à qui en avait besoin.

    @Laurent : Si tu souhaites que je m’occupe d’Adicie via un Mac, tu sais ce qu’il te reste à faire ! Non, pas convaincre mon mec, mais m’en offrir un :)

  16. @ Serge & Nicolas : quand on dit plus cher, c’est par rapport à quoi ? Le lien de Marie démontre parfaitement que c’est faux et archi-faux de prétendre qu’Apple est hors de prix. Il y a encore 3 ans, je veux bien que les fameux 30 % de plus étaient d’actualité, mais depuis le passage aux puces Intel, la politique de prix a drastiquement changée.

    @ Arlette : tu n’arrives même plus à obtenir ce que tu veux ? 😀 Depuis quand les hommes dirigent ?
    Ça vaut quand la peine de coucher pour un Mac !

  17. Euh je ne comprends plus trop ce qui se passe ici, Arlette demande un Mac à Laurent et Laurent répond qu’il faut coucher pour cela? Moi j’ai juste donné de l’argent à Mr Apple et ça a suffit 😀

    Arlette, pour t’éviter tout traumatisme irréversible, je te suggère de guetter le refurb

    tôt le matin on trouve de bonnes affaires.

    Prend toi un petit Macbook Blanc, ils sont super jolis et ultra efficaces pour draguer (c’est ce que Laurent m’a dit) mais surtout solides, ergonomiques et tout ce qui fait l’attrait d’un mac.

  18. C’était mon PowerBook Alu 12″ qui était l’arme ultime de drague, mais le MacBook Air n’est pas mal non plus dans le style.
    Suffit de l’ouvrir et il y a toujours une demoiselle qui vient m’accoster pour discuter à propos de l’objet fétiche.
    Tiens, ça arriverait pas avec un Dell ça 😛

  19. @Laurent : Ah ! C’est toi le mec avec l’imperméable et un MacBook Air qui attend les jeunes filles à la sortie des lycées :)

  20. Oui ! Au dessus de 17 ans elles sont trop vieilles 😛

  21. […] Les 10 raisons qui font que l’iMac a bouleversé l’informatique ; pour moi, la plus belle création de Steve Jobs reste celle qu’il a abandonnée, trahie : le cube NeXT (wikipedia et lowendmac en vo). Apple – iPhone, un flop en Argentine ; tiens … […]

  22. Bonsoir,

    C’est sur que c’est une grosse machine de guerre Mac 😉 Et moi je suis un grand friand de tous leurs produits ! 😀

    Par contre j’ai une question… Que veut dire « Pod » ? D’accord pour le « i » dans iMac ou iPhone mais iPod.. Je trouve pas :)

    Olitax-
    ++

  23. Moi j ‘aurai rajouté :

    « Il a signé la mort de la tour »
    Je sais pas s’il y a eut beaucoup d’ordinateurs avec la tour intégré dans l’écran mais Apple est la 1ère marque a démocratiser ce concept avec le dernier iMac.

  24. J’ai découvert l’Imac l’an dernier en achetant un 24′ alu.
    Que dire ?
    C’est le pied.
    Point.
    Pour rien au monde, je ne retournerai chez Windaube et consorts.

  25. Le Mac est à l’ordinateur ce que le Nutella est à la pâte à tartiner 😉

  26. J’aime pas les macs parce que personne ne balance un mac.
    Et puis c’est certain…c’est fermé…et les trucs fermés je m’en méfis.
    Bon disons que je démarre l’informatique maintenant et que je lâche mon ZX81 admettant que 16K de mémoire c’est un peu juste pour lancer Oo…
    Ben je prendrais un truc vide et j’y collerais Ubuntu et basta. Une fois mon courrier et mes textes edités j’irai me balader sur le blv de mer…et aprés j’irai draguer au bistrot….les machines ça va bien 5mn…c’est quand que des conneries electriques Et que franchement pour faire de la mayonnaise je préfère encore mon batteur Louminex …car la mayo le mac non plus il fait pas…juste des breles electriques quoi.

  27. Bien sûr que c’est sympa de jouer au Lego informatique avec du Linux pour le software ou même monter soi-même sa bécane. J’ai trempé dans la marmite du bidouilleur pendant longtemps, mais j’ose affirmer que pour avoir un outil performant et sympathique à regarder, il n’y pas d’alternative au Mac.
    Je peux quasiment monter ou démonter un PC les yeux fermés, mais je remets ma performance professionnelle entre les mains du Mac plutôt qu’ailleurs. Il en va de même pour le logiciel car la fiabilité et l’usabilité de OS X ne sont pas à prouver face à Linux et encore plus face à Windows.
    Dans mon cas, je ne peux pas dire que l’ordinateur me va 5 mns et basta. Toute ma vie professionnelle et une partie de ma vie personnelle dépend de la machine. Avec un rythme de 18 heures par jour en ce moment à bosser sur l’ordinateur, j’exige de ne pas avoir à passer une seule minute à m’occuper du hardware ou du software. Tout doit marcher parfaitement ! Pour me donner les moyens d’être performant au travail sans me tracasser de l’outil, il n’existe pas un seul système dans le monde informatique qui arrive à la cheville d’Apple.

    Après, si c’est un loisir, je comprends tout à fait le concept que j’appelle Lego informatique, permettant de décortiquer un Operating System ou bidouiller les entrailles des machines.

  28. Les clients Mercédés développent les mêmes arguments. A savoir la voiture chez moi c’est du sérieux …pas le temps de bricoler le matin pour démarrer. En supposant que les autres eux ont le temps …si ça les amuse.
    Il faut réussir à se persuader qu’un enjoliveur puisse valoir 3fois le prix d’un enjoliveur d’une autre marque…et 5 fois celui d’un « sans marque »….il ne s’agit pourtant que d’un bout de tôle…comportant « l’étoile » en son centre.
    Je peux me servir de n’importe quel système …comme de n’importe quelle voiture (meme 40t) Il suffit juste de savoir conduire…Le reste…ben le reste…c’est du rêve …ou du cauchemar dans le cas de Daimler.

  29. Et puis pour finir…j’ai bien conscience que ceci est un débat sans fin…C’est qdm étonnant de faire un post pour nous vanter un truc sur internet justement là ou la différence est nulle entre tous les systèmes…A savoir internet. Ptet même que ton navigateur c’est Mozilla…car Safari n’affiche pas tout :)
    Byyyyyyeeeeeeeeeeee.

    ( moi j’aime bien Windows sur Mac…ça me fait trop marrer :))))

  30. @Dom : bien sur que que le pc (ou les autres systèmes que je ne connais pas) remplissent la même fonction qu’un Mac. Un peu comme les pâtes à tartiner au chocolat s’étalent aussi bien que le Nutella sur une tartine mais sincèrement, pour le même prix, je prends toujours du Nutella 😀

  31. Euhl Le prix? C’est ptet pas le truc sur quoi s’étaler… :°)
    Linux gratos
    Windows quasiment…
    Le seul truc que j’accord à Mac c’est la stabilité physique de l’appareil…avant Intel.
    Mais l’image du Nutella n’est pas gratuite non plus.

  32. @Dom : ok Linux est gratos mais il faut bien acheter une machine pour le faire tourner 😀

    Et à config égale, le mac est moins cher que le pc :
    http://www.pcworld.com/article/148032/mac_vs_windows_laptops.html

    Aucun problème de stabilité, j’ai 2 macs Intel, donc un que j’utilise 10h par jour, je ne le redémarre jamais, je n’ai jamais eu aucun plantage en 2 ans d’utilisation.. je ne peux pas en dire autant de Windows qui en moins de 10 jours était déjà vérolé :(

  33. Pour comparer ce qui est possible, nous pouvons discuter des diverses évolutions de OS X. De ce côté là, le système d’exploitation a toujours rempli parfaitement sa fonction première, mais les puristes vont noter de subtiles préférences pour l’un ou pour l’autre. Par exemple, il y a les fans inconditionnels de Panther, tandis que j’étais plutôt Tiger, mais Leopard m’a également séduit récemment, puis que Snow Leopard s’annonce être un véritable évolution en faveur des puces Intel.
    Bref, le Mac est un zoo exotique !

  34. Hum les pcistes se plaignent plus simplement parce qu’ils sont majoritaires ^^, et pasque les maceux sont trop supérieur pour le crier sur les toit
    Bon maintenant que j’ai sortit ma connerie je sors ^^
    PS : Avast est un antivirus gratuit pour windows et très performant, je n’ai jamais eu de virus avec contrairement à norton.

  35. Pas faux ta « connerie » ! 😀

  36. Serge a raison! Ils se la pètent les utilisateurs de Mac, même quand il s’agit de leur QI
    http://nextbuzz.net/2008/05/24/les-plus-gros-qi-utilisent-firefox-sur-mac/

    (à prendre au 13ème degré, cela va de soit)
    😀

  37. Merci Laurent.
    Du même genre que le lien de marie :
    Les maceux snob ?
    http://www.informaticien.be/index.ks?page=news_item&id=4534
    le maceux est supérieur
    http://informaticien.be/news_item-4344-Le_possesseur_de_Mac_se_sent_superieur.html

  38. Marrant ce « profil » du fan de Mac réalisé par sondage. Ca corrobore cet article… L’utilisateur de Mac est un peu le bourge de l’utilisateur informatique avec ce qu’il faut de suffisance mais aussi d’ouverture… Bizarre pour un système qui semble fonctionner en vase clos comme la caste des élites actuelle. Avant de prendre un flot d’injure, précison que je ne méprise pas ce que je qualifie de bourge, ses valeurs ont du bon comme celle de nos vraies élites, ceux qui pensent.