Logo Adicie.com

9/11/01 : conspirationnistes (Truthers) vs. démystificateurs (Debunkers)

Par • 10 juin 2008 • Catégorie: Monde

J’ai ressenti la nécessité de rédiger un billet supplémentaire sur la controverse à propos des attentats du 11 septembre 2001. Ma quête de la vérité n’est pas terminée, mais j’avance petit-à-petit.

Comme j’ai expliqué dans mon billet traitant des raisons plausibles à la théorie du complot et celui qui a aiguisé ma curiosité sur les questions sans réponses à propos de la thèse officielle, j’ai effectué mes propres recherches. Voici où j’en suis aujourd’hui :

Tout d’abord, je m’étais dirigé vers les sites qui mettent en doute l’hypothèse officielle. Les conspirationnistes sont communément appelés Truthers. Ensuite, j’ai exploré les sites qui réfutent ces mises en doute de la version officielle; ceux-là s’intitulent les Debunkers.
Le majeur problème avec ses différentes versions est qu’elles sont extrêmement convaincantes, mais chacune aborde les faits de manière opposée en faisant parler chiffres et images de façon plutôt manipulatrice. Cela devient même absurde lorsque les Debunkers se mettent involontairement à contredire le rapport officiel en essayant de démonter la version Truthers.
Finalement, je me suis éloigné de ces interprétations. J’ai voulu savoir par moi-même, donc je me suis dirigé sur le site de la Commission 9/11 qui a sorti le rapport officiel en rapport avec les tragiques événements du 11 septembre 2001. Ce rapport est le fruit d’un an et demi de travail en interviewant plus de 1 200 personnes et révisant plus de deux millions et demi de pages de documents. J’ai lu le rapport dans sa totalité et j’ai relevé de nombreuses incohérences. Ce ne sont pas des interprétations émanant de sites Truthers, mais bien des remarques personnelles. Il n’y a pas besoin de rapport d’experts ou de savants calculs pour faire cet exercice. Il suffit de télécharger le rapport et de le lire dans sa version originale pour enlever la possibilité d’une traduction erronée.
Voici quelques remarques sur lesquelles le rapport officiel manque de détails, suggère des incohérences ou démontre carrément son propre manque de limpidité à propos de la tournure des événements. Vous remarquerez tout de même que j’ai des doutes émis à propos de faits marqués noir sur blanc dans le rapport officiel sur pratiquement chaque page. Pour plus de clarté, j’ai exposé seulement mes commentaires sur les premiers chapitres :

Page 5 : les terroristes pénètrent le cockpit, mais aucune explication sur la manière. Ce point crucial de l’enquête demeure sans réponse officielle.
Page 6 : les terroristes ne savent pas utiliser la radio de l’avion. Ils savent piloter, mais pas opérer la radio correctement ?
Page 7 : l’avion fait des mouvements erratiques. Les terroristes réussissent à planter deux avions dans les tours et un autre dans le Pentagone, mais ils ne peuvent pas tenir un avion en vol sans le faire partir dans tous les sens ? Ce phénomène est observé pour tous les avions piratés le 11/9.
Page 9 : l’avion est à pleine puissance, heurtant le Pentagone. L’observation de la scène du crash démontre une agilité fantastique du pilote pour planter l’avion dans l’immeuble, à 30 cm de hauteur, sans heurter un seul brin d’herbe au préalable.
Page 11 : le vol United 93 est prévenu à 9 :23 que le cockpit devait être sécurisé car il y avait d’énormes risques d’intrusion terroriste. Pourtant, les terroristes attaquent et réussissent à pénétrer le cockpit à 9 :28 !
Page 11 : un des terroriste est refusé d’embarquer et pourtant aucune autre vérification est effectuée sur le reste des passagers ? Aucun détail supplémentaire est donné à ce propos.
Page 12 : il y a 3 ou 4 terroristes ?
Page 13 : comment le terroriste est au courant de la réussite des attaques sur les tours ?
Page 14 : les terroristes se fichent que les passagers utilisent des téléphones ?
Page 16 : trois transpondeurs sur quatre sont éteints, mais il est possible de suivre un avion par retour radar. Aucun détail supplémentaire est donné sur les méthodes d’identification. Est-ce que c’est possible de faire un crossover des données ? Il me paraît évident qu’en croisant les données, il faut une fraction de secondes pour repérer les avions qui ont éteint leurs transpondeurs.
Page 17 : NORAD n’ a pas prévu la menace d’un highjack de vol national ? Cette affirmation est totalement aberrante, mais tellement pratique pour valider les erreurs commises ce jour là.
Page 18 : résumé du protocole FAA et NORAD. C’est comme ça qu’ils traitent la menace potentielle d’un hijacking ? Encore une fois, le message « nous n’étions pas équipés pour prévoir une menace de ce type » permet de se dédouaner du cafouillage.
Page 19 : première notification aux militaires des attaques. La FAA ne demande pas l’intervention d’avions militaires ?
Page 20 : Pas de suivi de la procédure normal par Boston Center pour demander l’aide militaire. Les militaires sont prévenus à 8 : 37, seulement 9 minutes avant impact, grâce à une initiative individuelle. Les F-15 décollent à 8 : 46 depuis Falmouth, Massachussetts, mais personne ne peut leur dire où aller. American 11 s’écrase contre le Tour Nord du World Trade Center au même moment, à 8 : 46.
Pendant ce temps, le personnel de NEADS tente toujours de localiser les avions. Les F-15 sont placés hors de l’espace aérien new yorkais afin d’éviter le trafic commercial ! Il n’y avait vraiment pas d’ alternative ? Du genre placer les avions de chasse au-dessus des couloirs civils, comme c’est la procédure normale ?
Page 21 : un seul contrôleur aérien est assigné à la surveillance des deux avions highjackés.
Page 23 : le responsable NEADS apprend qu’un deuxième avion de ligne s’est écrasé contre le World Trade Center, et il décide d’aller contre l’ordre de garder les avions de chasse éloignés de Mahnattan.
Page 24 : la seule base de Virginie est en alerte avec deux avions !
Page 25 : la couverture radar est mise en défaut.
Page 26 : incapacité d’identifier la source de l’erreur FAA.
Page 27 : les avions de chasse font route vers l’est plutôt que le nord pour trois raisons peut convaincantes. Les avions sont avertis à 9 : 36 de se diriger vers Washington D.C. et le Boeing 757 d’American Airlines s’écrase contre le Pentagone à 9 : 37.
Page 30 : malgré les discussions à propos de l’assistance militaire, personne n’a demandé quoi que ce soit à propos d’United 93. Le quartier général FAA n’a pas passé d’informations concernant United 93 aux militaires (traduction littérale du rapport). Aucune explication supplémentaire sur les raisons de ce manque de coordination essentiel afin d’empêcher qu’un avion s’écrase sur le Pentagone. Les contre-enquêteurs prétendent que le protocole de l’époque n’était pas taillé pour ce genre d’attaques. C’est vrai d’après ce que le rapport officiel raconte, mais est-ce plausible dans la réalité que la première puissance mondiale soit si vulnérable sur son territoire ?
Page 30 : NEADS reçoit l’alerte à propos de United 93 à 10 : 07. C’est après que le crash a pris place !
Page 31 : ordre négatif de tirer sur un avion qui survolerait la capitale.
Page 31 : explication sur le désordre à propos de la défense de l’espace aérien au 9/11/01. Les civils et les militaires ont improvisé, mais ne peuvent pas être discrédités. La principale raison évoquée plus haut concernant ce manque d’efficacité est que depuis la fin de la guerre froide, l’état d’alerte est minimisé et que les structures et protocoles sont mis en place pour contrer des attaques venant de l’extérieur. Ah ! Si l’avion est loin, il est possible de s’en charger, mais dès qu’un avion potentiellement dangereux est aperçu dans l’espace aérien du pays, ce n’est plus possible de le gérer ? Vraiment étonnant qu’il faille attendre le 11/09/01 pour s’apercevoir de cette lacune. Même les plus mauvais films de Steven Seagal proposent un meilleur scénario.
Page 34 : incohérences dans les testimoniaux des officiels du NORAD.
Page 35 : au moment où le vol American Airlines 11 s’écrase contre la Tour Nord, il n’y a personne au courant à la Maison Blanche ou parmi le personnel voyageant avec le président. La plupart des agences fédérales ont appris la nouvelle par CNN !
Page 36 : avant 10 : 00, les téléconférences FAA/Maison Blanche/Département de la défense sont inefficaces car les officiels compétents du FAA et du Département de la défense ne sont pas inclus. Processus de décisions parallèles est remarqué, comme s’il y avait une lutte de pouvoir pour prendre le contrôle.
Page 37 : téléconférence au Pentagone. La FAA est interrogée pour une mise à jour d’information, mais il n’y a pas de réponse car FAA n’était pas ajouté à la téléconférence. Des difficultés techniques empêchent les techniciens d’inclure FAA dans la téléconférence. FAA rejoignent la téléconférence à 10 : 17 (quand tout est terminé au niveau des attaques).
Page 38 : à 10 : 03, United 93 s’écrase et il y a aucune mention de son hijacking et la FAA n’est pas encore ajouté à la téléconférence (traduction littérale du rapport).
Page 39 : le président dit au vice-président : « on dirait qu’il y a une guerre mineure qui prend place ; j’ai appris à propos du Pentagone. Nous sommes en guerre … quelqu’un va devoir payer ». Ça y est le ton est donné par le président!
À 9 : 33, la première alerte est donnée à la Maison Blanche à propos d’une menace directe. À cet instant, il n’y avait pas eu de procédure pour évacuer le vice-président (ordre donné seulement à 9 : 36). Il entre dans l’abri souterrain à 9 : 37.
Ok, il est possible d’évacuer le vice-président en moins d’une minute, mais il demeure un trou de 3 minutes entre l’alerte et l’évacuation. La personne en charge est sortie pour fumer une cigarette ?
Page 40 : le président et le vice-président ne sont pas en contact grâce à une ligne ouverte, mais avec une série d’appels.
Le pays est attaqué ; le mot « guerre » est prononcé par le président, mais pas de ligne ouverte entre les deux plus hauts représentants du pays ? De plus, il y a une certaine confusion concernant les appels et leur contenu, notamment pour l’ordre de tirer sur United 93. Le rapport officiel ne va pas plus loin que dire qu’il n’y a pas d’évidence pour éclaircir si l’ordre a été donné de descendre l’avion de ligne. Pourtant le président est le vice-président ont été entendu par la Commission, mais ce point crucial n’est pas élucidé. La Commission a oublié de poser la question ou quoi ?
Page 41 : finalement, on perçoit un peu d’ordre lorsque le vice-président autorise l’engagement militaire contre l’avion civil entre 10 : 10 et 10 : 15. Sauf que le vice-président raconte qu’il base son ordre sur la discussion préalable avec le président dont personne ne peut montrer d’évidence…
Page 42 : il n’est pas clair comment l’ordre de tirer à été communiqué à l’intérieur de NORAD (traduction littérale du rapport).
Page 43 : Pendant que les dirigeants à Washington pensent que les avions de chasse au-dessus d’eux ont reçu l’ordre de « descendre » l’avion hostile, les seuls ordres passés aux pilotes sont « d’identifier le type d’avion et de le suivre » (traduction littérale du rapport).
Page 44 : le temps passe et l’ordre présidentiel n’est toujours pas clair. Le rapport officiel explique clairement que les officiels NORAD maintiennent qu’ils pouvaient empêcher United 93 d’arriver à Washington DC, même sans l’intervention des passagers. La conclusion officielle est que cette version est incorrecte.
Page 45 : plus d’explications sur le fait que NORAD a tort de prétendre que le vol United 93 pouvait être intercepté avant de poser un danger sur Washington DC.
Quand même, pour ne pas mettre trop d’huile sur le feu, la Commission répète que NORAD et FAA n’étaient pas préparés pour ce type d’attaque, etc.

Tout le reste du rapport est intéressant à commenter. J’ai lu le rapport en intégralité et je publierai le reste de mes des notes à son sujet, mais pour l’instant je voulais surtout faire la démonstration que chaque page du rapport pose des questions supplémentaires ou mérite plus d’explications ou suggère des incohérences. Sur les 45 premières pages, j’ai trouvé quelque chose à redire et la démonstration me semble suffisante pour clamer qu’il est nécessaire de proposer autre chose qu’un mauvais scénario de film d’action aux personnes qui demandent de ne plus être dans le doute par rapport à la véracité de la version officielle. Et encore, je ne suis pas pilote d’avion, militaire, ingénieur ou scientifique. Je comprends mieux les milliers de professionnels qualifiés qui se posent des questions quand j’arrive à trouver des incohérences sans posséder de qualification spécifique.

Maintenant, il s’agit d’étudier un autre rapport par FEMA qui est l’organisme officiel chargé d’expliquer l’effondrement des tours du World Trade Center. Je vais surtout prêter attention au rapport officiel par FEMA qui traite de l’effondrement de WTC 7, la troisième tour du World Trade Center qui s’est effondrée sans être percutée par un avion. Ce document mérite toute mon attention car c’est bien la théorie de l’effondrement des tours par démolition contrôlée qui a commencé à me mettre le doute à propos de la véracité de la thèse officielle.
Il faut savoir que FEMA était déjà sur place la veille des attentats (tiens, tiens !), et que son personnel était donc sur le site dès les premiers instants du drame.
Dès l’introduction, le doute est mis sur l’effondrement de WTC 7, la troisième tour du World Trade Center a s’être écroulée sur elle-même. Peu importe ce que les Truthers ou Debunkers avancent ; je m’attache à étudier la version officielle qui doit m’enlever le doute à propos de la théorie des démolitions contrôlées. Je suis sur le document original, et je ne me base pas sur les interprétations diverses et variées, mais bel et bien sur la version officielle des événements.
Les premières lignes sont édifiantes puisqu’il est expliqué que l’effondrement était apparemment causé par le feu plutôt que par l’impact des dommages subis à cause de l’effondrement des deux autres tours. Il est aussi clairement indiqué qu’avant le 11 septembre 2001, il y a peu, sinon aucun, exemple d’effondrement d’immeubles protégés contre le feu à cause d’un incendie. Toujours dans l’introduction, il est indiqué que l’étude du design de la structure et des particularités de la construction de WTC 7, ainsi que les réserves de fuel, les dommages causés par l’incendie et l’observation de la séquence d’effondrement sont présentés afin de proposer une meilleure compréhension des événements. Sauf que le rapport indique que « cependant, la confirmation va demander des études et analyses supplémentaires ».
Parmi les éléments importants, je note que l’immeuble possédait des protections anti-feu. Les escaliers étaient construits sur la base de matériel anti-feu aux normes, et le système d’éclairage d’urgence a été amélioré depuis l’attentat de 1993 au World Trade Center. Les prises pour lances à incendie étaient également présentes à chaque étage et une pompe à feu automatique et manuelle est installée au rez-de-chaussée, dans le coin sud-ouest. Il y avait deux connexions pour le Fire Department of New York : une sur la façade sud et l’autre sur la façade ouest. Le circuit d’eau entourait l’immeuble et pompait directement dans l’alimentation municipale.
Les réservoirs à fuel qui procurent de l’énergie aux générateurs de secours sont situés sous l’immeuble, au niveau des quais de chargement. Un autre réservoir était installé au rez-de-chaussée, dans un espace anti-feu. Au cinquième étage, un autre réservoir prenait place. En cas de fuite, dès que du fioul est détecté dans l’environnement du réservoir, les pompes se désamorcent automatiquement. Le volume entre les pipes extérieures et intérieures est conçu pour absorber une fuite et diriger le fuel vers un réservoir spécial. L’environnement des réservoirs bénéficiait de protection spéciale anti-feu et de système d’arrosage dédié.
Une conduite de gaz entrait dans l’immeuble pour servir la cuisine. Il s’agit d’une petite conduite à basse pression de 4 inches de diamètre.
Les explications sur la structure de l’immeuble sont adressées de manière très précise, sauf que cela ne parle pas à un néophyte du bâtiment comme moi. Cependant, le rapport montre un immeuble solide qui respecte les normes de construction et de sécurité. Cependant, même pour un ignare dans mon genre, certains détails sautent aux yeux.
Un élément important que j’ai noté concerne la compartimentation de la structure afin de limiter la propagation de feu et de fumée entre les étages. Il existait des compartiments entre chaque étage qui étaient remplis de matériel anti-feu.
Les colonnes des murs extérieurs et intérieurs étaient anti-feu. Les poutres étaient également entourées de matériel anti-feu. L’immeuble était équipé d’un système d’arrosage automatique. Sauf que le rapport devient imprécis. Il est indiqué que le système d’arrosage automatique se situait seulement au 5ème étage, mais deux lignes plus bas, il est indiqué que le système d’arrosage automatique « sur la plupart des étages » était un circuit fermé alimenté par une pompe à l’escalier 2.

Le cas des réservoirs à fioul est adressé dans le chapitre 5 afin de déterminer s’ils étaient capables d’avoir causés des incendies majeurs, causant l’effondrement de la charpente, puis ensuite de l’immeuble. D’après les calculs de consommation de fioul pendant les événements, il y aurait un maximum de 12 000 gallons de fioul manquant dans les réservoirs souterrains du WTC 7. Deux réservoirs souterrains ont été retrouvés intacts avec 20 000 gallons de fioul à l’intérieur. Deux autres réservoirs de 6 000 gallons pourraient rendre le compte rond pour les 12 000 gallons manquants, mais les réservoirs en question étaient encore sous les débris à la date du rapport. FEMA n’a donc pas le pouvoir de faire extraire deux réservoirs afin de prouver sans l’ombre d’un doute que ces deux citernes de 6 000 gallons sont vides ou non ? Le rapport reste donc planté en suspend concernant les éventuelles fuites de fioul. Les réservoirs de 275 gallons qui étaient situés au 8ème étage représentaient un élément propice à causer un incendie sérieux, mais le rapport indique clairement que cela ne serait pas suffisant pour mettre en danger la stabilité des éléments de structure, notamment de la charpente.

Selon le rapport FEMA, le degré de dommages sur la façade sud ne peut pas être documenté. Des dommages sont évidents en observant les vidéos et photographies, et le nombre de feux observés après l’effondrement de WTC 1 indique que les impacts ont pris place à plusieurs endroits. Encore une fois, le rapport indique qu’il existe peu d’éléments à propos de l’allumage des feux, tout comme l’implication du fioul des réservoirs durant la progression de l’incendie. Il est juste indiqué que les feux ont démarré suite au débris émanant de l’effondrement de WTC 1.

Le chapite 5.5 parle de la chronologie des événements et porte des indications très instructives. En premier lieu, l’effondrement de WTC 2 (Tour Sud) n’a pas affecté de manière significative le toit, les côtés est, ouest et nord. Il n’y a pas d’indication si des dommages ont été subis par le côté sud. Après l’effondrement de WTC 1 (tour nord), l’étendu des dommages subis par WTC 7 n’est pas connu. Cependant, d’après les photographies et les témoignages, il est assumé que le côté sud de l’immeuble a subi des dommages « dans certains degrés » (traduction littérale du rapport). Le feu a démarré après l’effondrement de WTC 1. Le rapport explique clairement que l’effondrement de WTC 1 n’a pas affecté le toit et les côtés est, ouest et nord. Par contre, le coin sud-est a subi des dommages au niveau des étages 8 à 20, 24, 25 et 39 à 46. Le pont à piéton tient toujours debout et les photos aériennes émanant du rapport officiel montrent que les deux penthouses (dernier étage) sont intactes après l’effondrement des deux autres tours.
La majorité de la fumée provenait du côté sud, le plus touché par l’effondrement de WTC 1. Le rapport reste encore une fois évasif sur le type de feu et de propagation de fumée. Il indique que l’incendie « pouvait être propagé au travers des puits intérieurs, entre les étages de la façade sud ou au travers d’autres ouvertures internes, ainsi que les connexions extérieures entre les étages ».
Apparemment, un des gros problèmes liés aux incendies de WTC 7 concerne l’eau sur site qui était en quantité limitée à cause d’une arrivée d’eau cassée sur Vesey Street. L’immeuble était arrosé, mais pas suffisamment pour contrôler l’augmentation et la propagation du feu sur plusieurs étages.
Les pompiers ont pris une décision anticipée de ne pas combattre les feux du WTC 7, en partie à cause des dommages subis à cause des tours effondrées.
Ainsi, le rapport explique que le feu a progressé dans la journée sans être challengé par une manoeuvre manuelle ou automatique. Ceci étant, le rapport insiste sur le fait que les incendies étaient limités sur les façades nord, est et ouest.
Dans un effort pour valider la thèse officielle, le rapport met le point sur les incendies des étages 5 à 7 qui contiennent des éléments de structure important pour supporter l’immeuble entier. L’incendie à ces étages aurait donc causé des dommages importants à la structure de base, mais FEMA continue aussi de dire que l’information limitée à ce sujet demande des analyses complémentaires (page 23). La progression du feu et l’observation des changements de couleur et de densité dans la fumée au cours de la journée peuvent indiquer que différents types de combustibles sont mis en cause, ainsi qu’une évolution de la ventilation. Encore une fois FEMA émet une hypothèse, mais dès la ligne suivante il est dit que les « mécanismes derrière ces changements apparents dans le comportement [du feu] sont actuellement inconnus, nécessitant une enquête supplémentaire pour les divers scénarios possibles ».

Dans la description de séquence pour l’effondrement, FEMA explique clairement que le mécanisme émanait des étages inférieurs, permettant la chute de la portion supérieure. Le point de départ est localisé dans le bas du coin Est, mais FEMA propose deux scénarios :

Scénario du 4ème étage : les éléments de charpente du 4ème étage sont une partie du support pour le 5ème étage, mais ils étaient exposés au feu. Ces éléments sont lents à chauffer à cause de la chaleur d’un incendie car il s’agit de poutres massives de plus de 1000 pounds par pied. Ces structures étaient à l’épreuve du feu. En dessous, il y avait la cafétéria. L’incendie des meubles de cette pièce ne sont pas des éléments suffisants pour causer une chaleur assez intense qui affaiblirait la structure supérieure. L’effondrement de ces structures demande plus d’informations ou c’est à cause de fioul supplémentaire ou d’un défaut de construction et/ou d’une incapacité de la sécurité anti-feu. L’écoulement de fioul depuis le 5ème étage est aussi une possibilité, même s’il n’y a pas de trace évidente sur le côté Est.

Scénario du 5ème étage : d’un point de vue structurel, c’est l’effondrement des éléments de structure sur la charpente, localisés sur le côté Est du 5ème et 6ème étage qui sont les plus probables d’être la cause des événements. Le fioul des réservoirs de secours est une source de feu potentielle. Par contre, il n’existe pas de preuve qui affirme ou réfute des fuites de fioul sur le système d’alimentation ou dans les réservoirs. L’hypothèse tient sur des bases potentielles plutôt que factuelles (ce n’est pas moi qui le dit, mais bien le rapport officiel FEMA). Ensuite le rapport détaille l’hypothèse qui voudrait que les générateurs appellent du fioul. Une fuite prend place dans le système de distribution à cause de débris émanant de la chute de WTC 1 (FEMA précise qu’il n’y a pas de preuve). Le fioul doit s’enflammer à cause d’une source d’allumage et de son échauffement à 60 °C (température de combustion). Encore une fois, en précisant qu’il n’y a pas de preuve, FEMA explique que les feux des autres étages sont une cause probable de l’allumage du probable fioul… L’ouverture automatique des fenêtres permettant le refroidissement des générateurs aurait permis de procurer l’air nécessaire à la combustion. Ensuite, l’incendie aurait rejoint la pièce d’équipement mécanique, mais il faut que la double-porte soit ouverte ou démontée. FEMA explique qu’il est possible que le fioul aurait brûlé pendant 7 heures, et que les murs et portes auraient finalement cédés pour laisser le feu pénétrer la pièce renfermant l’équipement mécanique. Encore une fois, FEMA émet la mise en garde que ce scénario dépend de détails spécifiques de construction qui sont délicats à évaluer après les faits.
Au sein de ce scénario, il y a une hypothèse supplémentaire qui prétend que le tuyau d’alimentation en fioul était pénétré par un débris dans le coin sud-ouest (le plus endommagé), résultant dans un écoulement de fioul au 5ème étage, mais qui n’aurait pas été immédiatement allumé. Ensuite, cette piscine de fioul serait entrée en combustion pour endommager sérieusement un élément de la charpente (Poutre N° 3).

Les feux du 3ème et 6ème étages sont compliqués à évaluer puisque les étages sont sans fenêtre et aucune image montre l’évidence de feux.

Comme je commence à avoir l’habitude en lisant ce rapport, FEMA évoque la nécessité d’enquêtes supplémentaires pour valider les scénarios. FEMA parle de scénarios supplémentaires, impliquant d’autres étages, mais ne s’étend pas sur le sujet.

La séquence de l’effondrement est ensuite discutée. Le point de départ viendrait de l’intérieur du coin Est comme l’indique l’affaissement du dernier étage Est. C’est ensuite suivi par l’affaissement du dernier étage Ouest et du développement d’un « creux » sur la moitié Est de l’immeuble. Ensuite, la chute implique les étages inférieurs jusqu’à ce qu’intégralité s’effondre jusqu’au sol. Après avoir repris les scénarios évoqués, FEMA répète encore une fois qu’il faut plus d’enquête.
Les dernières observations expliquent que la spécificité des incendies reste inconnue. La quantité de fioul est un moyen possible, mais « la meilleure hypothèse possède seulement une faible possibilité de réalisation ». Encore et toujours, il faut plus d’investigation…
Pour finir, FEMA pose les différences dans l’effondrement de WTC 7 par rapport à WTC 1 et 2. Les débris projetés sont dans un radius inférieur car la façade est tombée toute droite.

Finalement, nous avons compris que ce rapport demande plus d’enquête, notamment par rapport à l’identification des quantités de fioul sur les niveaux inférieurs. En tout cas, je suis loin d’être convaincu par la lecture de ce rapport qui semble douter plus qu’autre chose par rapport aux hypothèses émises. Pourtant, FEMA était sur place depuis le début des événements, et certainement bien placé pour enquêter. Cependant, je vais tâcher d’en savoir un peu plus sur les conditions de l’enquête FEMA car ce rapport est trop flou pour être pris au sérieux.

Donc, je dois me diriger vers le site du NIST (National Institute of Standards and Technology) qui a publié plusieurs rapports.

Cette fois, je vous épargne les commentaires précis pour aller à l’essentiel. Pour se donner une idée, il suffit de regarder cette présentation .pdf sur l’effondrement de WTC 7 (source officielle depuis le site officiel) NIST.

Le gros souci que j’ai avec la thèse du NIST est qu’il parle toujours du point de départ sur le coin Est pour les colonnes internes 79, 80 et 81 (page 27). Le coin supérieur Est du WTC 7 n’est pas touché par les débris de l’effondrement des tours WTC 1 et 2. De plus, NIST contredit FEMA en parlant de dommages possibles à la poutre principale N°2 de la charpente (FEMA accuse la poutre N°3).
Mais là où je suis encore plus dubitatif c’est lorsqu’il s’agit des fameux réservoirs de fioul qui valident la propagation de l’incendie. FEMA disait qu’il n’avait pas été possible de les sortir au moment de leur étude. NIST a retrouvé les réservoirs endommagés par les débris. Ils étaient vides, mais c’est plusieurs mois après les incidents que les réservoirs sont retrouvés. Les réservoirs de 6 000 gallons sont situés en dessous du quai de chargement, au rez-de-chaussée. Du fioul est retrouvé sous les réservoirs, mais NIST précise qu’il n’y avait pas de contamination du sous-sol, en dessous du sable sur lequel les réservoirs sont montés. Ces découvertes restent hyper vagues pour valider l’hypothèse que les réservoirs ont contribué à alimenter une piscine de fioul au 5ème étage. Sans compter que toutes les sécurités sont prévues pour stopper l’alimentation en fioul dans les pipes ou les réservoirs en cas de fuite. Tout cela reste vraiment subjectif lorsqu’on prend la peine de se documenter, mais en lisant le rapport de manière synthétique c’est clair que ça peut paraître convaincant. C’est en lisant la description de l’immeuble qu’il est possible d’émettre des doutes sur les hypothèses officielles car tels que les événements sont présentés, il s’agirait d’un incendie dans un immeuble banal qui se serait ensuite effondré. Hors, il s’agit bien d’un immeuble totalement sécurisé contre les incendies, dont l’effondrement sur lui-même en quasi chute libre provoque un certain doute. Je veux bien que l’incendie ravage l’immeuble et le détruise, mais pas aussi rapidement et pas de cette manière.
Les différents rapports n’expliquent pas la quasi-chute libre de WTC 7 de manière convaincante. Je veux bien que l’immeuble s’écroule suite à un incendie, mais pas de cette manière alors que le feu n’était pas généralisé et que ce bâtiment était conçu pour résister aux flammes. Il suffit d’observer avec ses propres yeux l’état de WTC 7 avant l’effondrement pour voir que les descriptions FEMA et NIST ne collent pas avec la réalité. En tout cas, je reste largement sur un goût amer à ce sujet. En admettant que les hypothèses officielles soient valides, comment expliquer que la plupart des personnes qui mettent en doute la version officielle ne sont pas des partisans du complot, mais ils demandent qu’une vraie enquête soit mise en place ; ils demandent qu’on arrête de se foutre de leur gueule ouvertement. Ces rapports officiels sont une mascarade. Pour revenir à WTC 7, le rapport final de la 9/11 Commission n’en parle même pas, comme cela c’est encore plus simple …

Le rapport final de la Commision 9/11 ne me convient pas, tout comme les rapports FEMA et NITS. Comment puis-je soulever des questions tandis que les experts et les parlementaires chargés du dossier ne voient rien ? Pourquoi les personnes qui mettent en doute la version officielle sont systématiquement dévalorisées afin de les faire paraître moins crédibles ? Avant toute chose, c’est la crédibilité de la thèse officielle qui est mise en doute. Je veux bien admettre que tout n’est pas crédible du côté des Truthers, mais c’est encore moins le cas concernant la version officielle. D’ailleurs, comme j’ai évoqué en début de billet, c’est assez rigolo de voir certains Debunkers qui réfutent carrément la version officielle en croyant bien faire puisqu’ils attaquent la version Truthers en enfonçant encore plus la thèse officielle au lieu de la défendre.

La bagarre entre les deux camps sera sans fin tant que les réponses ne seront pas officiellement données aux nombreux points litigieux de l’enquête. Laisser les gens dans le doute permet de laisser planer toutes ces théories plus ou moins valides qui traînent partout sur Internet. Ce ne sont pas les Debunkers qui vont prouver quelque chose car les arguments visent systématiquement à démonter les Truthers, mais ne valident pas pour autant la source officielle.
Il suffit de lire les sites conspirationnistes et ceux du camp opposé pour voir qu’ils adoptent tous des méthodes plus ou moins manipulatrices, surtout dans les vidéos. Les rapports d’experts sont mis à la sauce qui arrange la théorie soulevée.
Des débats font rage sur Internt et ailleurs, comme par exemple, celui qui opposent les éditeurs de Loose Change (Truthers) aux auteurs de l’article Popular Mechanics (Debunkers).

[youtube stVmEmJ666M nolink]

Il ne ressort pas un consensus évident d’un tel débat ni des autres affrontements directs entre les deux camps. Pour être convaincu à 100 %, il faut rester dans un camp sans chercher à s’informer par ailleurs.

Chacun est donc livré à sa propre enquête ou à croire ce qu’il veut bien entendre en regardant ou lisant les diverses thèses évoquées. Dans ce billet, j’ai évoqué seulement une fraction des questions que je me pose à propos du 11/9 et surtout de cette thèse officielle à demi boiteuse. Ce billet est déjà d’une longueur peu commune, donc je vais bientôt conclure, mais je n’ai pas encore terminé de fouiner !

Pour ma part, j’ai choisi mon camp. Certains pensent que j’ai envie de croire à la théorie du complot. C’est faux ! Jusqu’à récemment, j’étais tout simplement persuadé que des terroristes avaient attaqué les Etats-Unis, et qu’ils étaient les seuls responsables.
Est-ce que je crois tout ce que je lis à propos de la théorie du complot ? Pas du tout ! Il y a de nombreux points douteux dans les théories Truthers, mais je ne suis pas non plus convaincu par ceux qui souhaitent démonter la théorie du complot. Au-delà d’un éventuel complot, c’est la version officielle qui manque véritablement de pouvoir me convaincre. Finalement, c’est bien la version officielle qui est une théorie du complot, par sa ressemblance à de la science-fiction.

Tant que la version officielle n’est pas satisfaisante, je reste campé sur mes positions car tout s’enchaîne trop parfaitement, suggérant une opération de manipulation d’opinion publique.
Le débat sans fin entre les clans opposés ne cessera pas tant qu’un rapport officiel enlèvera tout doute à propos de la multitude des questions posées.

J’ai peut-être tort d’accuser le gouvernement Bush de conspiration, mensonge et manipulation, mais en attendant que ce même gouvernement me prouve sans l’ombre d’un doute que la version officielle est valide, je suis dans le droit de conclure par moi-même qu’une terrible machination a pris lieu le 11 septembre 2001. J’ai trop l’habitude d’observer les gouvernements mentir, manipuler et conspirer pour croire qu’il n’avait absolument rien à voir avec ces attentats.
L’objection principale des Debunkers est qu’il est nécessaire d’apporter des preuves de la théorie du complot. Oublions tout ce que nous lisons sur Internet et dans la presse pour focaliser sur le rapport officiel. Ce n’est pas à nous de prouver qu’il y a eu complot, mais plutôt à la commission officielle de démontrer que sa version tient la route. Le document proposé au monde entier est un simulacre d’enquête qui prétend faire larmoyer et valider les futurs actions du gouvernement (Patriots Act, invasion de l’Afghanistan et de l’Irak).
Comment est-il possible que cet événement majeur du XXIéme siècle qui a pris des milliers de vies et perturbé celle de millions d’autres n’a pas bénéficié d’une enquête officielle digne de ce nom ? Le nombre de fantastiques coïncidences qui tournent autour de ces événements est absolument hallucinant. Il faudrait peut-être que je répertorie toutes ces coïncidences afin d’évaluer vraiment qu’il est statistiquement impossible de retrouver autant de faits hasardeux à la même date et au même endroit. Il y a trop d’opacité de la part du gouvernement américain pour enlever le doute à propos de l’hypothèse qu’il aurait quelque chose à voir avec ces attaques.
L’hypothèse du complot possède également ses faiblesses, mais ce qui finit de me convaincre est l’enchaînement parfait des événements pour la politique nationale et internationale du gouvernement Bush. De même, les terroristes ont réussi un coup d’éclat magistral qu’ils n’ont jamais répété par la suite.

En un mois de recherche, j’ai lu seulement une fraction la documentation existante en langue anglaise et française sur le sujet, mais j’ai lu le principal qui est le rapport officiel. J’ai parcouru les sites Truthers et Debunkers qui m’ont soufflé des pistes, mais je préfère continuer de me forger ma propre opinion en effectuant mes petites recherches plutôt que de me reposer sur les interprétations des uns et des autres.
Finalement, le doute persiste et s’amplifie pour rester convaincu que ces attentats ne porte pas la trace limpide de terroristes d’Al Qaïda. Peut-être que les théories du complot son en partie ou en totalité totalement erronées, mais je trouve également les mêmes soupçons dans les théories contrant celle du complot. Pour l’instant, j’ai acquis la certitude que la version officielle n’est pas valide. Reste à voir pour le reste du programme. J’ai surtout discuté du début du rapport et de WTC 7 dans ce billet car c’est le point de départ de mes interrogations, mais ne doutez pas que je ne lâche pas l’affaire !
Suite au prochain épisode …

76 reponses »

  1. @Laurent : dès que mon pc est réparé je vais lire tout ceci car ça m’a l’air très intéressant, car là je suis au boulot. Vivement mon ordi .

    Ensuite, juste une petite question si ta thèse sur l’événement du 9/11 est bonne mais pourquoi ont ils fait ceci??

  2. Ok pour l’argent le pouvoir mais encore??

  3. @Laurent : petite précision, tu as raison de ne pas te taire et ils font dire la vérité et ne pas avoir peur des grands méchants car finalement ils sont foutus, ils ne peuvent plus aller plus loin. Et ils ne pourront rien faire contre nous.

    De toute façon avec le lavage de cerveau qu’ils ont menés, le peuple dort encore et j’espère que tu réveillera ce qui sont en train de dormir car l’union fait la force.

  4. D’ailleurs je vous conseille ce reportage sur daylimotion : Zeitgeist

    Regarder la deuxième partie sur le 11 Septembre c’est assez explicite.

  5. Je note tout de même une constante dans le milieu conspirationnistes : ce sont des démagogues de la science ! Par la j’entend que leurs arguments ne reposent, pour la plupart, par sur une quelcquonque preuve scientifique formelle mais sur des « on dirait que » et autres simplifications. Comme ma phrase n’est pas bien clair je prend l’exemple du fameux « les américains ont jamais marché sur la lune » : un des argument majeur est le fait que le drapeau semble voler au vent or il n’y a pas de vent sur la lune … On voit ici que leur argument ne repose que sur une idée « préconcue » qui va facilement parler à l’auditoir, l’ennui c’est que la science ne fonctionne pas suivant des idées préconcues et il s’avère que les mouvements du drapeau sont du au mouvement imprimé au mât et à l’abscence de frottement dans l’air et ça, ça n’a rien d’évident ni de percutant au premier abord.

    De même, la plupart de leurs arguments reposent sur des abscences de preuves, pour eux, s’il n’y a pas preuve il y a anguille sous roche ce qui laisse libre court a pas mal de fantasmes. Mais la encore, l’abscence de preuve ne signifie rien du tout, il y a tellement de choses qui peuvent expliquer cela, pourquoi s’arrêter définitivement sur un complot ?

    Oh, dernière chose, j’aime aussi leur capacité (au conspirationnistes) de réutiliser encore et toujours les même arguments falacieux même quand ceux ci on été prouvés et reprouvés comme totalement faux, après tout, tout le monde sait que les scientifiques font tous parti du complot…

    Histoire de conclure ma dhiarrée verbale et pour qu’il n’y ait pas méprise : Oui je suis assez d’accord sur le fait qu’on ne connait pas tous les tenants et aboutissants sur le 11 Septembre, mais de la a imaginer un complot phénomènal il y a tout de même un fossé immense. Et puis, personne ne s’est demandé pourquoi le gouvernement américain, qui est apparement est si ultra balaise pour cacher la vérité et manipuler les foules, ne s’est pas contenté d’aller fracasser du soit disant terroriste sur un mensonge moins destructeur, et puis pourquoi ne pas détruire juste la statue de la liberté s’il fallait vraiment un symbole ? Et s’il fallait absolument des morts pourquoi pété les deux tours ? Et pourquoi péter le pentagone, déjà 2 tours ca me parait un bon message…

  6. @CerberusXt : [Comme ma phrase n’est pas bien clair je prend l’exemple du fameux “les américains ont jamais marché sur la lune” : un des argument majeur est le fait que le drapeau semble voler au vent or il n’y a pas de vent sur la lune …] Tu penses que les américains ne sont jamais allé sur la lune?? Bizarre toutes ces histoires…

  7. Tu es sur d’avoir lu mon commentaire ?

  8. Du Monsanto en Irak ?

    http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=8062

    Non, les conspirations ne sont que coïncidences malheureuses. Cela dit en passant, Donald Rumsfeld +Monsanto ça donne des résultats dans Google, de là à y voir du mal …

  9. @ CerberusXt : pas de science ???
    Mais les théories conspirationnistes sont remplies rapports scientifiques qui prouvent par A + B que les avions n’ont pas été capables de causer l’effondrement des tours. Lisez les rapports du Dr Steven Jones.
    Pour ma part, j’ai fait des études de Sciences Politiques et pas de Physique. Cela veut dire que je ne peux pas donner d’avis sur ces événements ? Je ne peux pas certifier la vitesse de la chute libre, mais croyez moi que j’ai plus que l’habitude de la raison d’Etat et le complot phénoménal n’est pas du tout digne d’un fosse immense comme vous le prétendez.
    Pendant le cours de mes études, j’ai lu des centaines de rapports gouvernementaux. Celui-ci est le premier du genre qui ressemble à un mauvais scénario d’un film de Jean-Claude Van Damne. Est-ce que vous l’avez lu ? Il n’a rien d’une enquête qui aurait interviewé 1200 personnes et épluché 2 millions de demi de pages.
    Ca commence sérieusement à me gaver que le seul contre argument soit « vous n’avez pas de preuves ». Ben si, il y a des centaines de scientifiques qui ont apporté des preuves. De plus, la version officielle n’apporte absolument pas de preuves comme je l’ai expliqué avec le rapport FEMA. L’avez vous lu ? C’est un montage de suppositions.
    C’est un comble que la version officielle soit une démagogie de la science et que vous venez prétendre que les opposants à cette thèse hallucinante soit des illuminés.

    Pour finir, les preuves ont été rapidement détruites (comme par hasard). En tout et pour tout, les enquêteurs peuvent se reposer sur environ 250 morceaux des tours. Tout le reste est parti au recyclage. Encore un détail troublant !

    Désolé, mais il va falloir venir me contrer avec des commentaires un peu plus croustillants car vos propos vont simplement arriver à m’énerver sérieusement.

  10. Je ne veux pas être méchant, mais Gügü, ton dernier commentaire m’a vraiment fait rire, merci :)

  11. Est ce que j’ai dit que les opposants de la thèse officiel sont des illuminés oO je parle des conspirationnistes purs et durs, ceux qui voient le mal partout et les dérives que cela entraine.

    Ce que je dis c’est ça : Oui je suis assez d’accord sur le fait qu’on ne connait pas tous les tenants et aboutissants sur le 11 Septembre, mais de la a imaginer un complot phénoménal il y a tout de même un fossé immense !

    Le problème c’est que beaucoup veulent voir des complots alors ils assemblent des lacunes, des bouts de preuves pour faire en sorte que ça colle à leur théorie, c’est cette dérive que je dénonce. Et quand je lis dans ton article Il suffit de lire les sites conspirationnistes et ceux du camp opposé pour voir qu’ils adoptent tous des méthodes plus ou moins manipulatrices, surtout dans les vidéos. Les rapports d’experts sont mis à la sauce qui arrange la théorie soulevée. on dirait bien que nos opinions se rejoignent.

    Et pour avoir lu théories conspirationnistes et les démonstrations de leurs adversaire j’ai tendance à voir beaucoup plus de sérieux (de mon coté je suis plus science mécaniques que politique) dans la démarche du côté des contre-enquêteurs (popular mechanics est quand même un magazine de référence) que du côté des conspirationnistes (le reportage loose change est quand même blindé de fausses logiques et autres biais de raisonnement) donc au final qui croire, qui tranchera ?

    Bref, désolé si j’ai donné l’impression de mettre tout le monde dans le même panier dans mon commentaire ce n’était pas vraiment le but

  12. @CerberusXt : oui c’est bien ça j’ai pas compris ton message, can you repeat please??

  13. @ CerberusXt :OK, je comprends un peu mieux.
    Ceci étant, je vous conseille de lire les rapports officiels. J’ai donné tous les liens qui conviennent et ils sont largement plus parlants que Loose Change ou n’importe quelle autre vidéo. Il faut vraiment se méfier des perspectives données dans ces vidéos.
    Le débat que je propose en vidéo porte justement entre les auteurs de Loose Change et ceux de l’article Popular Mechanics. Ce n’est pas par hasard que j’ai choisi cette vidéo car elle montre un débat direct entre les deux camps, choisissant les deux pires extrêmes en la matière.

    Bien que n’étant pas scientifique, je suis quand même porté sur les maths, et surtout en ce qui concerne les lois du hasard (joueur de poker). Je suis actuellement en train de compiler le nombre de coïncidences qui se sont déroulées le 9 Septembre 2001. C’est tout bonnement hors de proportion. Si je devais transcrire ce type de coïncidences sur mon jeu de poker, je gagnerais la timbale à chaque fois !

    Bref, pour revenir à notre affaire. Dans chaque crime, il faut un motif. Comme expliqué dans mon billet précédent, c’est clair et net que les motifs sont gros comme une maison.
    Ensuite, il faut des preuves. Ah ben là, c’est plus compliqué. Déjà, l’opacité du gouvernement n’aide pas. Par exemple, il y a vraiment qu’une seule caméra de surveillance du Pentagone qui a filmé un espèce de trait bleu suivi d’un nuage de fumée blanc ? C’est tout ? Le Pentagone n’a pas de caméra à l’intérieur pour voir l’impact de cet « avion » ?
    Pour les gravas du World Trade Center, j’ai déjà indiqué qu’il restait seulement 250 morceaux disponibles aux enquêteurs. Ça fait peu par rapport aux dizaines de milliers de tonnes.
    La quasi-chute libre des trois tours ? Tiens parlons en. C’est tout de même un fait qu’il est facile à constater. Il suffit de regarder les vidéos pour s’apercevoir que les immeubles tombent quasiment en chute libre. Alors là c’est le pompon. Côté officiel, la question est juste totalement occultée. Comme ça c’est simple. Et du côté des Debunkers, c’est la bagarre à coups de secondes pour démontrer qu’il ne s’agit pas d’une chute libre absolue. Ben c’est jouer sur les mots car j’ai bien dit quasi-chute libre. Ce qui est tout de même loin d’un écroulement disparate causé par un incendie qui ravage un immeuble de manière irrégulière.
    Je me suis donné la peine de décortiquer le rapport FEMA, mais je ne crois pas que vous l’avez lu.

    Bon, ça coince donc du côté des preuves car il n’est pas possible de montrer formellement qu’il y a eu complot. Ceci étant, la bataille d’experts peut faire rage car il y a tout de même un paquet de démonstrations scientifiques à mettre sur le compte des Truthers. Encore une fois, lisez les hypothèses de Steven Jones. C’est loin d’être un démagogue de la science
    Ah mais il y a aussi les témoignages. Wouah ! Des milliers de témoins sont présents pour mettre en cause la thèse officielle.

    Pour conclure : nous avons des motifs évidents, pas de preuves formelles mais d’importances suppositions, et des milliers de témoins qui disent que les choses ne se sont pas déroulées de la manière prétendue.

    C’est clair qu’avec de bons avocats, Bush & Co. peuvent être déclarés « non coupables ». Attention, « non coupable » ne veut pas dire « innocent » !!! Il n’est pas possible de les déclarer coupables « sans l’ombre d’un doute », mais leur innocence n’est pas totalement limpide.

  14. Je suis en train de lire le rapport mais ça va me demander pas mal de temps avant d’en voir le bout ^^

    Sinon je comprend mieux ton point de vue également et j’avoue que je suis monté au crénaux bien trop rapidement en pensant tomber sur de la théorie du complot poussé à l’extrême, ça m’apprendra à lire 7 fois avant de l’ouvrir :)

  15. Moi, je soutiens Laurent, il y a trop de doutes pour dire que ce sont des méchants terroristes qui sont arrivés avec leurs avions et bla bla bla et depuis ces événements plus personne en parle!!

    Par contre dans mon entourage ce lavage de cerveau a bien marché mais j’en ai connait à qui ça n’a pas marché, donc arrêtez de dormir, les politiques nous mênent en bateau.

    Pour ma part, je suis née de parents turcs (jusqu’à maintenant je me disais que je n’avais pas eu de chance de naitre dans une famille turque) donc j’ai 2 angles de vue très différent et ce qui est un avantage finalement.

    La globalisation et toutes ses dérives ne sont que des guerres douces et chapeau car ils ont réussit!
    Toutes leurs technologies (qui ont servit dans l’unique but de laver le cerveau des gens, de faire en sorte que les gens soient accro au matériel, aux jeux vidéos, au ciné, à la télé, voitures, …. ce n’étaient pas pour le modernisme mais pour la conquête du monde tout ça sous la thèse de la mondialisation, de l’évolution, …) se retournent contre eux (les gens se servent d’internet pour dénoncer, pour mettre en ligne des caméras cachés, font des films commes mickael moore ….), enfin c’est bientôt la fin du règne de cette secte.

    Quand on regarde les sommes colossales qu’ils ont investis pour tuer alors qu’en Afrique on crève de faim et que font ils??? Avec les sommes d’argent qu’ils brassent sans arrêt, quand on leur parle de pauvreté, famine, ils disent quoi : Oui on va aider !!!! Mais qu’est ce qu’ils attendent???? Ils remplissent leurs poches d’abord, ils se servent et après on pensera aux autres bande de fous !!

    Le pire c’est le peuple, si ce peuple bouge alors là ya pas photo, leurs masques tomberont mais tout le monde dort, mais le peuple viennent pas se plaindre alors!!

  16. Erg, Laurent, Gügü t’illustre involontairement le genre de réaction et raisonnements extrêmes que je crains à chaque fois sur ce genre de sujet.

  17. @ CerberusXt : j’ai vraiment tenté de faire un démarche censée. En premier lieu, je regarde une vidéo qui m’intrigue. Ensuite, je suis allé voir du côté des Truthers, puis du côté des Debunkers. Pour finir, je vais m’informer auprès des sources officielles. Ma quête est loin d’être terminée et je dois avouer que l’hypothèse du complot tient sur un fil pour de nombreuses raisons. La première est que dans tout complot qui implique la raison d’Etat, il faut qu’un minimum de personnes soient concernées. Plus le nombre de comploteurs est grand et plus le risque de fuite augmente drastiquement.

    Ensuite, la vérité se situe peut-être entre les deux hypothèses. Par exemple, dans le cas du vol United 93. La thèse officielle dit que les passagers ont pris le contrôle de l’avion. Les conspirationnistes pensent que ce n’est pas le vol U 93 qui s’est écrasé en Pennsylvanie.
    Pour ma part, après visionnage de ce qu’on a bien voulu nous montrer du site du crash et après lecture des passages troublants du rapport officiel concernant l’ordre donné de tirer ou non; je commence à penser que cet avion s’est fait descendre par les avions de chasse américains. Pourquoi le gouvernement ne veut pas avouer que U 93 s’est fait descendre, tandis qu’il se dirigeait droit sur la Maison Blanche ? Mystère ! Encore une fois, je n’ai pas de preuves, mais comme les preuves sont indisponibles (il ne reste rien de l’avion qui s’est « désintégré »), ça va être dur de prouver quoi que ce soit.
    Pour prouver quelque chose, il faut avoir des évidences à étudier et bizarrement toutes les évidences ont disparues ou sont affublées du sceau « Secret Défense ».
    Le manque total de transparence ajoute à l’énorme doute.

  18. C’est peut être tout bêtement une question d’image, mieux vaut dire qu’un avion rempli d’américain courageux s’est sacrifié pour la patrie que « on les a shootés mais on avait pas le choix ».

  19. J’aime bien te l’entendre dire…
    C’est clair qu’au sein du traumatisme ambiant, de rajouter le fait qu’un avion de ligne a été descendu par les militaires pouvait engendrer des réactions divergentes.

    Pour aller un peu plus loin. Même si je dis Amen à l’avion dans le Pentagone et celui des deux tours. Le cas du WTC 7 que j’expose dans mon billet me préoccupe au plus haut point. La balance commence à pencher nettement en faveur d’une démolition contrôlée. Si c’est le cas, alors il est possible d’envisager une démolition contrôlée pour les deux tours, puis tout le reste s’enchaîne à l’encontre de la thèse officielle.
    J’espère que tu vas lire les rapports FEMA et NITS concernant WTC 7 (le rapport officiel de la Commission 9/11 ne parle même pas de WTC 7). Reviens me voir si tu restes convaincu que ces rapports confirment une hypothèse officielle plausible. Ensuite, c’est une autre étape de comprendre ce qui s’est réellement passé, mais le cas du WTC 7 est le pilier angulaire qui suggère que la vérité n’est pas celle qu’on veut bien nous faire croire.

  20. Concernant le WTC 7 j’avais lu un document très convaincant sur le fait que cela avait fragilisé le sous sol. Par contre comme je ne veux pas dire n’importe quoi faut que je retrouve la source.

  21. @Laurent : bon on a compris tout ça le problème est pourquoi avoir sacrifier des tours, des vies humaines, pourquoi??

  22. Pour mémoire Gügü : dans terrorisme il y a terreur …

  23. Voilà, CerberusXt a mis le doigt sur le point essentiel. Il faut relire mon précédent billet où je parle des motifs possibles à une telle opération de manipulation de l’opinion publique.
    http://www.adicie.com/archives/225

    « War On Terror » a démarré le 12/9/01 pour édifier toute la politique nationale et internationale de Bush.
    Comme j’explique aussi dans mon précédent billet, il suffit de lire les préceptes de Machiavel dans Le Prince (1513) pour retrouver toutes les techniques utilisées par les différents gouvernements afin de tenir le peuple en laisse.
    3 000 morts le 11/9/01 est un détail par rapport aux enjeux géopolitiques remportés par les Etats-Unis.
    Encore une fois, je ne peux que douter et émettre des hypothèses puisque les preuves formelles ne sont pas disponibles.
    Un jour peut-être…

  24. Salut,
    Bravo c’est du beau boulot et une super démarche personnelle.
    Bienvenue dans le monde des « truthers » qui pour beaucoup d’entre nous ne demande rien d’autre qu’une nouvelle enquête pour enfin savoir la vérité.

  25. Wouah Coubiac en personne qui vient sur mon petit blog :)
    Merci pour le compliment, mais je suis un microbe par rapport à votre travail sur http://www.reopen911.info/

  26. Un rapport fait par des parlementaires (ou par une agence spécialisée) ne répondra jamais à toutes les interrogations possibles et imaginables. Exemple flagrant : on ne sait pas comment ils ont penetré le cockpit. Ben non, les témoins sont morts. Ils se fichent que les passagers téléphonent ? Ben oui, tant qu’ils leur foutent la paix. Personne ne prévient la maison blanche après le premier crash ? Ben non, tout le monde pensait encore que c’était un accident, Bush était en Floride. Vous vous étonnez de la confusion qui règnait ? Ca me parait normal vu la situation exceptionelle ce jour-là. Les Etats-Unis ne sont pas surpuissants, ils se sont déjà enlisés dans des tas de guerre. Dans toute catastrophe il reste des zones d’ombre.
    Vous dites être resté neutre mais vous utilisez la même dialectique des truthers « ce n’est pas à nous de prouver le complot interne mais à Bsh à prouver la thèse officielle. » Bel échapattoire quand on n’a aucune preuve ! Bonjour chez vous !
    P.S. Méfiez-vous sur reopen911, ils n’aiment pas les avis divergents.

  27. @ Lamber85 : avez-vous seulement lu les rapports dont je parle ?
    Faites un peu de lecture et revenez me voir pour discuter.
    Je veux bien qu’un rapport ne réponde pas à toutes les questions, mais c’est une autre chose que je questionne des faits indiqués sur chacune des pages !!! Nous pourrions débattre sur les détails que vous évoquez, mais je ne crois pas que ça vaille la peine de tenter de vous convaincre. Relancez-moi et nous allons y aller à fond dans le détail, mais sur le coup je n’ai pas envie de faire l’effort en face que quelqu’un qui prend une telle attitude.
    Quand aux preuves, ça commence à bien faire d’accuser les Truthers de ne pas en apporter. Pour le Xième fois sur les commentaires de mes 3 billets concernant cette affaire, je signale juste la méthode scientifique utilisée par le Dr Steven Jones. Je ne vais pas redonner le lien puisque ça m’étonnerait que vous preniez la peine de le lire. Mis à part S. Jones, il y a des tas de preuves, mais ça ne semble jamais suffire aux sceptiques dans votre genre.

    Par contre, m’accuser d’utiliser la dialectique Truther est assez malvenue. Je pose des questions; c’est quand même un droit légitime ? Il n’est même plus possible de douter de nos jours ? La pensée unique est de telle sorte instaurée que je dois gober tout ce qu’un gouvernement veut bien me faire croire ? Si vous aviez étudié la Raison d’Etat autant que moi, je suis certain que vous ne prendriez pas ce ton condescendant vis-à-vis de quelqu’un qui se pose de simples questions sans prétendre plus.

  28. Ah oui, l’argument massue des truthers « je ne fais que me poser des questions, c’est pas interdit ». Ben non, faites donc, ça ne vous avancera pas à grand chose. Après presque 7 ans les truthers n’ont encore aucune preuve, aucun témoin ni whistleblower sérieux à se mettre sous la dent. Ils se contentent de brailler « 9/11 truth now » dans des petits films débiles sur you tube, c’est assez hilarant parfois. Pendant ce temps-là Bush termine tranquillement son mandat catastrophique en riant de vous voir perdre votre temps à des débilités. Bonjour chez vous !
    P.S. Vous saviez que Steven Jones travaillait pour une université mormonne et qu’il avait publié une thèse sur la venue du Christ aux Etats-Unis ?

  29. C’est marrant parce que vous accusez les truthers de ne pas apporter de preuves, de témoignages et surtout d’être des illuminés incompétents.
    De l’autre côté, l’attaque que vous faites est systématique et symptomatique. A chaque fois qu’il s’agit de dézinguer une hypothèse Truther, c’est toujours le même discours qui occulte les milliers de témoignages et de preuves.

    Vous n’avez toujours pas répondu à ma première question : avez-vous lu les rapports officiels ?
    Si vous avez lu, pourquoi vous rapportez seulement toujours la même rengaine fatiguante que j’ai lu des centaines de fois ? Votre discours est tout droit sorti de la panoplie des arguments les plus nuls de ceux qui s’opposent aux Truthers
    Si vous n’avez pas lu, qu’est ce que vous faites là à me donner de grandes leçons alors que vous ne savez même pas de quoi je parle ?

    Facile de critiquer Steven Jones comme vous le faites. Est-ce que vous avez lu ses rapports ? Peu importe qu’il enseigne chez les mormons ou que Jésus lui parle. Il sait tout de même analyser des poussières, des métaux, calculer des chutes libres, etc.
    Paco Rabanne est un illuminé par rapport à ses divinations, mais ça ne l’empêche pas d’être un des couturiers les plus géniaux de son époque. Croire en l’Apocalypse ne l’empêche pas de savoir coudre !
    Et dans mon cas personnel, j’ai fait bien des trucs loufoques dans ma vie. Est-ce que pour autant vous remettez en cause mon savoir-faire en tant que Consultant en visibilité de sites Internet ?
    En grattant bien, je suis sûr que vous avez également quelques cadavre dans votre placard. Etes-vous pour autant incompétent dans votre profession ?

    C’est clair que si vous pensez que je base mes croyances sur des vidéos Youtube, mon message est mal passé. Ceci étant, je retourne la critique envers les vidéos des Debunkers qui sont encore plus manipulatrices et peu crédibles que les plus critiquables des vidéos Truthers du type Losse Change.
    Pour finir, je veux bien que vous mettiez à mal toutes les théories du complot possibles et imaginables. Par contre, votre attitude est une insulte directe aux millions de personnes qui demandent simplement qu’une enquête crédible soit proposée. C’est vraiment gerbant de lire que de poser des questions « n’est pas interdit…. ça ne vous avancera pas à grand chose ».
    Je suis peut-être hilarant, mais vous êtes à vomir et je mâche mes mots.

  30. Pour monsieur Lambert:
    je pense que vous ne vous posez pas les bonnes questions sur la stratégie et la portée politique et géostratégique des attentats du 11 septembre.
    Le seul souhait des néoconservateurs fut de réarmer les USA et faire la guerre qui est leur seule économie viable.(42 guerres deouis le début du XX ème siècle)
    Les attentats du 11 septembre ont permis aux USA de sortir du traté ABM de 1972 interdisant la militarisation de l’espace et repris par Reagan en 1983 et puis par Bush père et enfin Bush fils et les néoconservateurs du « Projet pour un nouveau siècle américain »
    Les Russes ont toujours l’obligation de respecter le traité comme tous les autres pays sur la planète mais pas les USA depuis ces attentats.
    Et je vous donne en mille la clause de sortie du traité ABM : une aggression majeure sur son propre sol.
    Donc il faut aussi rappeler que dans le rapport du PNAC les néoconservateurs et Rumsfeld disent que la remilitarisation des USA passera par un acte majeur comme Pear Harbor.
    Voilà je pense que vous êtes devenu plus intelligent depuis ces quelques mots vous qui trainez sur internet payé ou pas pour désinformer vos propres concitoyens.
    je ne vous salue pas vous n’en êtes pas dîgne.

  31. Bonjour,

    premier passage sur ce blog (via Cereb’)

    D’abord, j’apprécie la démarche (sources fournies, réponses circonstanciées etc.)
    Juste LA raison qui m’a fait douter de la version officielle, un truc banal en somme.

    En septembre 2001, je travaillais à l’aéroport CDG1 où UA avait ses vols réguliers pour les USA (Soit Chicago, San Francisco et 2 Washington dont l’un avait le code malheureux de 911, je précise ceci afin qu’on ne puisse me reprocher que je « créée »), sa compagnie de sécurité était ADI (devenue Securicor) et j’en étais l’une des employées.

    Mon poste avait le titre ronflant de profiler et la tâche ingrate de filtrer les passagers selon des normes de la FAA (ancienne TSA). J’étais une de ses personnes habilitées à vous demander les raisons de votre voyage, le contenu de vos bagages, vos documents etc.

    Venons en au principal, le 11/09/2001 je regardais la télé, un vieux téléfilm sur TF1 quand j’ai vu le 2ème avion s’écraser le WTC, j’ai appelé mon supérieur et lui ais narré les événements au fur et à mesure ( d’ailleurs qui se souvient qu’un véhicule a explosé devant le département d’état (?)), je me sens touchée par cette évènement.

    Bien et alors ????
    Alors pendant les mois précédents j’ai du (avec mes collègues) signer au moins trois ou quatre fois par semaine des SD ‘Security directive’ nous informant que la NSA et la CIA avait connaissances de préparation d’attentats sur le sol américain et à l’extérieur de celui-ci envers des sites militaires et privés.
    A part cela, le lendemain j’apprends par la presse et les journaux que le gouvernement Bush n’était au courant de rien….. J’en aurai bien rigolé si j’avais pu.

    Bien sûr, les SD étant des documents officiels, je n’en ai pas copie et mon entreprise rachetée in fine par 4Folks n’existe plus à l’aéroport….
    Cependant, nombre de mes collègues pourront corroborer mes propos et ces SD étant passées obligatoirement par UA, il suffit de demander au Ground Security Coordinator, Claude à l’époque….

  32. Il m’a été signalé l’existence d’un article en deux parties très bien documentés à propos de la couverture Médiatique des événements :
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38426
    http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=38814

    J’en conseille vivement la lecture à Mr Lambert !

    @twinyp : ton commentaire est troublant. Justement, il faut que tu lises les articles en question. Il est inclut un passage qui confirme tes dires à propos des mensonges publics concernant l’idée saugrenue qu’ils connaissaient très bien la menace avant le 11/9/01.

  33. « Ce sont les petits mensonges qu’il faut cacher, les grands c’est l’incrédulité des gens qui s’en charge. »

    Joseph Goebbels
    Ministre de la propagande du troisième Reich

    « Un mensonge répété 10,000 fois devient une vérité. »

    Adolf Hitler

  34. Parfaite citation émanant d’un des plus grands maîtres de la manipulation d’opinion publique.
    Goebbels aurait très bien pu orchestrer une opération de l’envergure du 11/9/01.

  35. @MicheG : Bravo, tu gagnes 1 point Godwin –> http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin

  36. @ Laurent Bourrelly :

    je comprend le qualificatif : troublant…. J’avoue qu’il m’avait surprise (désagréablement) sur le moment mais après lecture d’Agoravox 1 et 2, je me sens moins seule, moins voix dans le désert à dire et répéter que tout n’est pas clair dans ces attentats (mais la colère contre ces mensonges est intacte)

    Je me mets reopen 9/11 pour la semaine prochaine…

    Sur ce,

    Bon WE.

  37. Bonjour Twinyp : en effet, l’article d’Agoravox est vraiment bien fout, mais je suppose que cela ne suffira pas pour Lambert & Co.
    Nous allons continuer de prêcher dans le désert et passer pour des illuminés encore longtemps !

  38. Bravo ! Excellent article objectif, impartial et très bien documenté. Un beau travail. Je suis dans la même démarche que vous. Concernant ce sujet brûlant, la bataille fait rage sur lnternet et prend de l’ampleur. Ceci dit, il est très difficile d’y voir clair et de rester objectif. C’est très compliqué, voir impossible de dialoguer avec des personnes qui défendent aveuglément la Version Officielle. Les amalgames sont monnaie courante (conspirationistes-négationistes-anti-sémites-illuminés-etc…), de plus ils réfutent systématiquement et par principe tous les arguments mis sur la table et s’emploient à dénigrer tous ceux qui expriment des doutes. C’est vraiment très étrange, c’est à croire qu’une campagne de désinformation orchestrée est réellement en cours. Ce ce qui m’a mis la puce à l’oreille c’est la censure mise en place sur certains forums (hardware par exemple). Pourtant il ne faut pas baisser les bras ! Malgré la chape de plomb qui recouvre les grands médias nationaux qui refusent obstinément de traiter le sujet, un nombre croissant de personnalités de renom (scientifiques, politiques, ingénieurs, pilotes, pompiers, famille de victimes, journalistes,etc.) à travers le monde se rallient à la cause pour la recherche de la vérité sur les évènements du 11 septembre 2001. Car, maintenant il faut bien se rendre à l’évidence il y a matière à controverse car la version officielle comporte un nombre impressionnant de zones d’ombre. Les rapports du NIST et de la FEMA quand à eux, sont remis en cause par un certain nombre de personnes ayant compétences pour le faire. Pourquoi est-ce si difficile de se faire entendre?!!! Ne perdons pas courage et continuons l’effort, pour parvenir à faire déborder la controverse par dessus le bocal de l’internet. Seul média alternatif qui permet encore de s’exprimer librement et de faire circuler l’info. Encore bravo pour votre article! Nous attendons la suite afin de pouvoir la dispatcher en vous mettant en lien partout où cela est possible sur la toile.

    Gilles

  39. Merci Gilles.
    En effet, cette affaire laisse vraiment un goût amer. Plus je creuse et plus le malaise grandit.
    En tout cas, je ne lâche pas l’affaire car sa dimension est plus large que tout ce que j’ai déjà abordé dans ce blog.

  40. Salut tous,

    Bon allez je vous donne mon avis qui vaut ce qu’il vaut.
    Je n’ai pas lu tous ces documents et je pense que je ne le ferai jamais. Pourquoi? Ben tout simplement parceque je n’ai pas le temps et que je me suis fait mon opinion depuis tres longtemps. Disons….. en 2002.

    Bref, je pense que les autorites, NSA et autres etaient au courant que des attentats d’envergure allaient avoir lieu, qu’ils ont decide de laisser faire car cela leur permettrai de mener la politique dont ils revaient.
    Je pense qu’ils ont dus les aider mais, ceci dit, je ne pense pas qu’ils ont ete jusqu’a prevoir la destruction totale des tours. Ca a ete plus loin que ce qu’ils voyaient.

    Quand aux incoherences des rapports elles se decoupent en 2 categories:
    – Celles faites expres pour cacher des indices pouvant amener rapidement des enqueteurs a la verite.
    – Celles dues a la panique generale qu’il y a du avoir. Car ce que vous ne dites pas c’est que si les instances savaient, les autres, c’est-a-dire tous ceux qui travaillaient dans un domaine qui etait impacte par les attentats (controleur aeriens, techniciens,….), ont dus etre dans une panique terrible. Et dans votre demonstration on voit que ca se joue des fois a 5 minutes. He be, 5 minutes dans ces moments la, ca galope terrible.
    Je vous laisse imaginer ce qui se passerait a Paris si en l’espace d’1/2 heure 1 avion s’ecraserait sur la Tour Montparnasse, 1 autre dans Les Halles et 1 autre sur la Tour Elf de la Defense.

    Maintenant je vous incite a continuer votre combat meme si….. c’est perdu d’avance :( Desole pour le pessimisme et pour le manque d’accent car je suis sur un clavier Qwerty.

  41. Salut Kaniass,

    Je vous rejoins sur plusieurs points. Notamment, je commence à penser de plus en plus que la vérité se situe à peu près autour de ce que vous suggérez. En d’autres termes, qu’ils ont laissé faire les attentats, tout en donnant des gros coups de pouces. Sauf qu’en éludant la théorie globale du complot, il demeure des questions tellement énormes que même cette hypothèse est fragile.
    Bref, plus je creuse et plus je suis perplexe.

    A propos du découpage des catégories, je suis aussi d’accord que tout n’est pas à mettre sur le compte de la panique ou du mensonge. Il y a certainement un peu des deux.

    Je sais bien que ce combat est perdu d’avance, mais je reste persuadé que le silence est un acte de complicité.

  42. @Laurent :
    Comme tu le dis le silence serait un acte de complicité.

    En fait, j’ai pris du recul sur ces dernières années, et les attentats du 09/11, je pense que tout le monde s’en doutais.

    Le problème est que les gens s’en foutaient complètement à l’époque (pas tous mais une bonne majorité) et ont joué « le jeu » du terrorisme.

    Ce qui se passe maintenant il y a un petit réveil, mais bon je trouve quand même que les gens exagérent.

    Quand ils ont tout ce qu’ils veulent et qu’il y a de l’injustice ferment les yeux, mais du moment qu’ils ont « touchés » par ceci celà et ben ils se gueulent.

    Les gens sont laches et hypocrites.

    En conclusion, tout ceci a été monté pour alimenter la « culture de la peur ».

    J’aime vraiment ce terme « culture de la peur » (j’ai entendu ça à Itélé l’autre jour), ça reflète la semance des USA.

    Petite chose, quand je vous dis qu’il y a un réveil, dites vous bien que : « qui sème le vent récolte la tempête ».

  43. Tiens en parlant de « régne de la terreur » (je préfère à « culture de la peur »), pour ceux qui ont loupé la gaffe monumentale de la semaine, il faut lire cet article qui décrit comme le sulfureux Charlie Black, conseiller de McCain, a soufflé qu’un attentat dans le style du 11/9/01 serait bien avantageux à son candidat.
    Ooops la boulette !
    Lire la suite dans Le Figaro

  44. @ Laurent :

    Ça me rappelle la « joie » du présentateur de France 2 (David Pujadas) pour son premier jour…
    Je crois que c’était filmé en coulisse et l’extrait que j’ai vu passait dans une émission sur la télé sur la 5, Arrêt sur images.

    La question n’est plus qui a bénéficié les attentats :
    -Le nouveau gouvernement américain;
    -Le monde de la finance;
    -Les organismes de sécurité;
    -Les médias.

    Je pense que c’est ce cynisme qui m’a fait arrêter la télé.

  45. Ah oui ! Maintenant que tu en parles, je me rappelle de cet « incident ».
    Le pire est que Pujadas s’est fait prendre en flagrant délit de réjouissance sur le malheur des autres, mais c’est pourtant le quotidien de toutes les salles de presse dans le monde.

  46. Bonjour à tous! eh bien la vérité sur le wtc c’est le manque de preuves donc de fiabilité pouvant mené à la vérité… Alors message à tous les agents Mulder : « la vérité est ailleur »… Je vous souhaites tout de même bonne chance dans vos recherches car je ne me veux pas détracteur mais seulement réaliste faute d’arguments je ne peux que tourner en dérisions le sujet… a part un soulevement de la population qui pourraient contraindre les USA a fournirent de plus amples informations vrais ou fausses, permettant de comparer avec les documentations actuelles je ne vois pas comment résoudre l’affaire en tant que citoyen…

  47. He oui, c’est bien ce que je disais: C’est perdu d’avance :(

  48. Cessez de parler de démolition contrôlée, la science vous rattrapera. Par contre évoquez les liens entre terroristes et le gouvernement américain.

    Saddam hussein était un tueur de la CIA avant de devenir dictateur :

    Connaissez-vous l’histoire de Nizar Hindawi ?

    Cet Arabe recruté par le Mossad a simulé une attaque contre un vol israélien dans un aéroport britannique en 1986. En conséquence, l’ambassade syrienne de Londres a dû être fermée.

    Dans son livre, Gordon Tomas, spécialiste des services secrets sionistes, explique que le Mossad avait monté cette opération terroriste de toute pièce.

    Même Chirac a dénoncé les Israéliens à l’époque !

  49. The second story emerged during his trial, when he alleged that he was not working for the Syrians after all, but was being manipulated by Israeli intelligence, which wished to damage and embarrass the Syrian government. While the jury decided against this version of events, French Prime Minister Jacques Chirac later told The Washington Times that he thought it possible Israeli intelligence and anti-Assad Syrians could have been involved in the plot.[1] According to Gordon Thomas’s book Gideon’s Spies: The Secret History of the Mossad, Mossad agents took advantage of Hindawi’s personal troubles with Anne Murphy, tricking him into carrying out a plot he believed was aimed against Israel, all the while planning for the discovery of the explosives before takeoff.

  50. Pourquoi la science devrait rappatraper ceux qui soupçonnent une démolition contrôlée ? Pour l’instant, la science n’a pas démontrée la chute causée par un incendie…

    La théorie du complot judéo-américain est totalement spéculative. Si l’hypothèse de la démolition contrôlée n’est pas irréfutable, celle du complot que vous citez est encore plus farfelue. Il n’y a pas de preuve qui valide cette hypothèse de manière convaincante.
    Je n’exclue pas cette hypothèse car je présume que les services secrets ont vraiment quelque chose à voir dans ces événements. S’ils n’ont pas tout organisé, il est fort possible qu’ils ont laissé faire ou même qu’ils ont donné un sérieux coup de pouce.

  51. @Laurent Bourrelly :

    Avez-vous étudié les fameux kamikazes du 11 septembre ?

    Mohamed Atta : repéré comme membre d’un « réseau terroriste » depuis janvier 2000 par les Etats-Uniens avec le programme « Able Danger », lancé par le Pentagone. L’homme n’est jamais arrêté. Bill Clinton fait dissoudre « Able Danger » sitôt l’annonce du repérage d’Atta.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Able_Danger#Assertion_that_Able_Danger_identified_9.2F11_hijackers
    http://en.wikipedia.org/wiki/Khalid_al-Mihdhar

    Al-Mindhar et Al-Aznawi : deux hommes qui font partie de la liste des terroristes recherchés par le FBI. Tous deux entrent aux Etats-Unis sans problèmes, et y résident. Ils obtiennent permis de conduire et permis de séjour.

    Jarrah : ce n’est pas seulement un notable libanais. Son oncle était dans les services libyens et a participé à l’attentat de Lockerbie. Son parrain était dans la Satsi, et a mystérieusement disparu sitôt la fin de la guerre froide. Le nom de Jarrah était connu par la CIA : l’homme a été arrêté en janvier 2001 à Dubaï, interrogé par la CIA puis relâché. Lui aussi. Le bouquet quand les Américains ont retrouvé un fragment intact du passeport de Jarrah dans l’épave littéralement disparu du vol 93 !!!! Pourquoi pensez-vous qu’ils avaient une photo de Jarrah dans leurs fichiers, qu’ils ont ressorti après le 9-11 ?
    http://edition.cnn.com/2002/US/08/01/cia.hijacker/index.html

    Vous ne voyez donc pas l’énormité de la chose ?????????? Voyez Oswald, soi-disant sympathisant communiste, en réalité agent des services secrets militaires américains envoyés en Russie pour espionner le KGB, puis retournant sans problèmes dans son pays une fois le boulot accompli.

    Atta ? Il a disparu de la circulation entre 1989 et 1990. A cette période, les Américains recrutaient les Arabes en masse pour la guerre du Golfe.

    Pensez-vous que des barbouzes dans une grotte puissent organiser un attentat comme le 11 septembre ???

  52. Pensez-vous que des barbouzes dans une grotte puissent organiser un attentat comme le 11 septembre ?
    Non, je ne pense pas !
    Surtout qu’ils n’ont jamais répété cet exploit ailleurs et à une date ultérieure. Pourtant, c’est le démarrage du plus grand règne de la terreur dont l’histoire est témoin depuis un sacré bout de temps. Après une telle réussite, il semblait logique que l’opération soit répétée, mais non, bizarrement, ils retournent à se faire exploser à pied, en bateau ou en voiture, mais plus un seul avion est pris en otage.

  53. @Laurent :
    [Pourtant, c’est le démarrage du plus grand règne de la terreur dont l’histoire est témoin depuis un sacré bout de temps.]
    C’est pas de la terreur, pour les européens oui mais pas pour le moyen orient.
    Pour le moyen orient, c’est le début de la guerre (sans fin?).
    [Edit Laurent] HORS SUJET[/Edit]

    Donc Laurent, le 11/09/01 était un prétexte pour rentrer en Irak, même l’UE avait dit aux américains il n’y a pas de nucléaire en Irak, mais les USA n’ont écoutés personnes.

    [Edit Laurent] HORS SUJET[/Edit]

  54. @Laurent : encore une dernière chose, là où tu te trompes moi je suis au côté de la justice.

    Perso, je défends et je défendrais toujours la justice et condamne l’injustice.

    [Edit Laurent] HORS SUJET[/Edit]

  55. Hey Gugu,

    Tu t’écartes du sujet. Le sujet c’est pas qui a raison ou qui a tort, qui se défend ou qui attaque.

    Le sujet c’est: les attentats du 11 septembre ont-ils été des attentats entierement orchestrés par Ben Laden et ses copains? Ou le gouvernement américain a-t-il été partie prenante? Si oui, dans quel but?

  56. @ Gügü : est-ce que tu vas tenter de dévier tous les sujets de ce blog vers ton obsession ? Tu commences sérieusement à me gonfler (pour parler poliment).
    Si tu ne peux pas aligner deux commentaires sans ramener le sujet initial vers la religion musulmane, je te conseille vivement de trouver un lieu plus approprié à ton propos. Il existe certainement des forums ou blogs spécialisés sur la religion musulmane où tu pourras t’exprimer pleinement.
    En attendant, je vais tailler directement dans tes commentaires qui ne sont pas en rapport strict avec le sujet du billet. Je commence d’ailleurs avec tes commentaires précédents sur ce billet.

  57. J’ai souvenance de quelques faits anodins (ou non) concernant le WTC:
    – Le WTC a été construit avant que les USA interdise l’utilisation de l’amiante friable.
    – Peu après le 11 septembre, j’ai entendu un architecte parler du nécessaire
    désamiantage du WTC et du coût faramineux qu’aurait eu de l’opération, en plus
    du sérieux lifting dont les tours avaient besoin après 30 ans d’existence.
    Une démolition des tours pouvaient dès-lors être envisagée comme solution plus
    économique.

    – Les propriétaires du WTC réclamaient 2 milliards de $ à Suisse de Ré pour leur
    destruction ( ils en ont obtenus 1).
    Financièrement, il y a quelques convergences « heureuses », non?

    – Les Américains parlent du « syndrome des tours ». Un mal respiratoire qui atteint
    beaucoup de sauveteurs et les personnes présentes lors de l’effondrement des
    tours. La quantité de poussière, donc aussi d’amiante que ces gens ont respiré
    doit être assez phénoménale, pourquoi ne pas y mettre un nom?

    – J’ai aussi un petit problème de chiffre:
    a) selon les chiffres avancés le 11 sept. par les médias, il y avait entre 50 et
    80’000 personnes qui travaillaient régulièrement au WTC.
    b) les impacts des avions ont piégés les occupants de plus d’une demi-tour, soit
    1/4 du point précédent.
    c) sur les 3’000 morts, il y a près de 1’000 sauveteurs, donc personnes
    extérieures au WTC, reste « que » 2’000 victimes dans les tours, et ça choque
    mon sens mathématique…
    Mais certainement que si certains bureaux sont restés vides ce jour-là, il ne faut que mettre ces faits sur la liste des hasards fortuits.

    Sur le plan économique, le 11 septembre est le plus grand hold-up de l’Histoire, et ce hold-up profite au clan Bush et ses copains.

  58. Ah oui… tout de même de sacré incohérences… Par contre il me semble que c’était plus de 5000 morts, certes on reste loin du compte malgré ce chiffre.

    Il sera de toute façon très difficile d’avoir toute la vérité sur cet évènement, les américains ont l’art des secrets…

  59. et le papa bush vous oubliez les projet de vote pour relancer les machines de guerre ouvertutre budget militaire..

  60. Beau travail que cette lecture critique même si elle ne dispense pas de lire le rapport original. Il y a fort à parier que d’autre suivront qui seront destiné a répondre aux manquement grave de ce rapport non pas d’enquète mais d’auditions. On ne saura de toute façon pas le fin mot de l’histoire avant que les acteurs impliqué n’ai disparu de la scène politique autrement dit avant que les historiens puissent se pencher sereinement sur le dossier. Une seule certitude cependant, ce rapport est un pipo, une enquète baclée et les question soulevées pas ses faiblesses sont d’autant plus abyssales que ce type de manipulations politiques n’est pas unique dans l’histoire loin de là.

  61. Content de voir que je ne suis pas le seul « illuminé » qui trouve quelque chose de louche derrière cette affaire.
    En espérant que Roquettessyntaxe ait raison à propos de l’histoire qui viendra rattraper le scandale.

  62. Plus c’est gros plus ça passe.
    Le problème est qu’il est inconcevable pour certaines personnes d’imaginer que la thèse officielle puisse être fausse. C’est comme un blocage cérébral. Comme sii vous prouviez a un croyant que dieu n’existe pas. C’est admettre l’impossible.
    Alors soit on est bête et crédule et ça ne nous pose pas de problème soit on est intelligent et critique et alors la c’est la majorité de vos conceptions qui s’ecroule.
    Car si on nous a manipulé sur cet evenement quand est il de tout le reste.

    J’ai fit un long travail de recherche sur internet, confrontant les 2 thèses aussi souvent que possible. Il faut se rendre à l’evidence, certains elements sont extrèmements troublants. PLus troublant encore le fait que le gouvernement US prétende détenir la preuve qui balayerait chacun de ses doutes mais se refuse à les divulguer. Je pense que le naïf n’est plus celui qui croit en une manipulation mais celui qui accepte les yeux fermé sans que la moindre preuve les dires de son gouvernement

    Mais il me semble que cette année les choses bougent, j’espere qu’un jour nous saurons vraiment de quoi il s’agit. Je ne suis pas conspirationniste mais j’estime qu’en état actuel des choses la thèse officielle est insuffisante pour s’en satisfaire.
    Comme je l’ai dit, admettre une telle enormité demande une très grande ouverture d’esprit et chamboule la perception du monde. Mais je pense que l’on en ressort que grandit.

    Très bonne analyse de votre part, merci de nous la faire partager

  63. Merci pour votre commentaire.
    Rien qu’à voir le traitement de Bigard après sa remise en cause de la thèse officielle lors d’une émission de TV grand public, il ne fait pas bon se poser certaines questions.
    Comme vous le précisez, le blocage mental face aux interrogations est opaque; il faut adhérer ou se taire.
    Tant pis pour les conséquences, mais je ne peux pas garder le silence à propos d’événements aussi troublants. Pourtant, je ne pense pas être un rebelle ou un révisionniste.

    Edit : voici un article récemment paru sur Backchich qui traite de deux points intéressants :
    http://www.bakchich.info/article4987.html

  64. Concernant Steven Jones, être Mormon n’invalide pas sa qualité de scientifique.
    Par contre, le site de démystification des mythes du 11 septembre l’accuse d’avoir menti concernant ses analyses constatant la présence de Thermate dans les poussières de Ground Zero: « Des résidus de « thermate », une substance chimique utilisée pour la découpe rapide de l’acier, ont été identifiés dans des échantillons de débris issus des tours par le laboratorie du Docteur en Physique, Steve Jones de la Brigham Young University. » C’est Faux. C’est Steve Jones tout seul SANS son laboratoire qui a INVENTE cette histoire de thermite non pas à partir de débris, mais à partir de PHOTOS.

    http://www.debunking911.com/thermite.htm

    Steve Jones est spécialiste de la fusion nucléaire, PAS de la résistance des matériaux. Ses collègues spécialistes des matériaux, y compris dans la MÊME université, ont écrit pour protester contre ses DELIRES, qui n’ont d’ailleurs été publiés par AUCUNE revue scientifique.

    http://www.debunking911.com/jones.htm

    Ce fameux et fumeux article qui lui a valu les foudres du monde scientifique pour cause d’absence totale de rigueur et de preuves.

  65. @ Frank Furet : vous n’avez pas de source plus fiable que debuking911.com ? Car si vous avez suivi mon propos, vous savez que je supporte de moins en moins les tentatives de manipulations dans un sens comme dans l’autre.
    Pour la nième fois, téléchargez les rapports officiels et faites vous votre propre opinion plutôt que de vous baser sur des interprétations plus ou moins vaseuses.

  66. Laurent

    Penchant indiscutablement dans le camp des truthers depuis la découverte en 2007 des confessions de William Rodriguez, je cherche justement à lire le rapport de la Commission (version traduite). Existe-t-il quelque part en pdf ?
    Les éditions demi-lune sont déjà dans ma bibliothèque …

    Merci

  67. Bonjour Attylio,

    I existe une version papier du rapport traduit en français :
    http://livre.fnac.com/a1585922/Collectif-11-septembre-Rapport-de-la-commission-d-enquete?Mn=-1&Ra=-1&To=0&Nu=6&Fr=0

    Par contre, je ne connais pas de version .pdf disponible gratuitement.
    @+
    Laurent

  68. après 2 ans d’enquète et de rencontres d’architeques et d’ingénieurs

    je peut certifié que les tours jumelles et le wtc7 ont été détruitent par des explosifs c’est un fait incontestable

    beaucoup de gens savent qui a fait ça mais la loi du silence règne sur cette affaire
    certain ont payé de leur vie pour être allé fouiller trop loin sur le 11 septembre

    la vérité se trouve en coulisse.

  69. Alors ça c’est tout simplement admirable. Je bookmark pour faire lire à des gens – c’est bien mieux, ou en tous cas un bon complément, aux sites spécialisés. Surtout, ça montre bien qu’on n’a pas à rester dans la posture du mouton ! On a le choix ! On peut s’informer !

  70. Nous sommes en octobre 2009 et personnellement comme beaucoup de monde, je n’avais jamais imaginer l’impensable…

    Je suppose que nous ne pouvons plus douter aujourd’hui que les US ont cautionne les evenements du 9/11… qu’ils aient ete seuls a l’orchestrer, ou qu’ils aient aide des terroristes ou je ne sais quoi d’autre.

    Non, ce n’est pas un Ben Laden dans une grotte cache en Afghanistan qui a pu mettre au point et reussir un tel exploit.

    Est ce que quelqu’un se souvient avoir vu au JT a l’epoque en France, un documentaire sur le « bunker secret » de Ben Laden, digne des bases secretes du Spectre ou de tout autre mechant dans James Bond ? Je l’ai cherche desesperement sur le net, et cela ne m’etonne pas qu’on ne puisse le retrouver.

    J’aurais tendance a penser que la question de fond maintenant reste :
    « comment faire eclater la verite (quelle qu’elle soit) au grand jour et juger les responsables? »

    Je presume que la raison d’Etat est la plus importante et au final quand la politique rentre dans un tribunal, la justice en sort…

  71. […] n’ai pas envie de décortiquer cette histoire encore une fois (lire ici ou là ou ceci), mais c’est révoltant d’observer qu’il est malvenu d’émettre des doutes […]

  72. […] bien en vues se joignent aux conspirationnistes du 11 septembre, ceux que l’on surnomme les truthers. illuminati, reptiliens extraterrestres et autres théories […]

  73. Bonjour, je me considère comme un simple observateur, j’aime bien regarder des deux cotés pour essayé de comprendre, aujourdh’hui je fais un commentaire peut-etre banale mais peut-etre plausible a vous de me le dire.
    Des actes teroriste on été planifié par Ben Laden et ses troupes, Les Américains ayant eu vent de l’attaque, (par leurs propre espions, et d’écoutes électronique,etc.), ils y voit une opportunité incroyable de pouvoir se servir de ces actes facilement déjouable en véritable catastrophe, ils se disent et si on les aidait en cachette, nous savons que nous serons attaqué et nous savons que leurs plans ne peut fonctionné tel qu’il est élaboré, alors nous installerons quelque bombes dans les wtc, nous ne leurs mettrons pas de batons dans les roues de sorte que leurs attaques sera si spectaculaire que même Bem Laden sera surpris d’avoir réussi. Donc le gouvernement Américains se lave les mains dans ses responsabilités, mais est directement complice sans avoir instiguer les attantats, des fois ils dits la vérité quand il accuse Ben Laden et il est menteur quand il prétends ignorer qu’il serais attaquer, ça le servais trop bien, pedant se temps il planifiais sa réaction post 9/11, et il n’a tardé il a déclaré aussitot.
    Je crois que les Truthers on parfois raison et que la version officiel est partiellement véridique si on prend la perspective du gars qui s’est laissé faire à un tel point qu’il a agravé ses blessures maintenant devant les fais il ne peut avouver, imaginer pourqoi… Et si L’attaque aurais été déjoué dès le début…

  74. J’ai oublié le « guerre«  dans la phrase,
    ( il est menteur quand il prétends ignorer qu’il serais attaquer, ça le servais trop bien, pedant se temps il planifiais sa réaction post 9/11, et il n’a tardé il a déclaré la guerre aussitot que possible)
    C’est très important car c’est LA raison pour laquelle il s’est laissé faire…

  75. […] Laurent Bourrelly, agitateur d’actualité, fait un très bon résumé entre les différentes thèses, proposant la lecture du « rapport officiel » et décryptant page après page, ses nombreuses  incohérences. lien […]

  76. […] Laurent Bourrelly, agitateur d’actualité, fait un très bon résumé entre les différentes thèses, proposant la lecture du « rapport officiel » et décryptant page après page, ses nombreuses incohérences. lien […]