Logo Adicie.com

Haro sur les fumeurs : Jusqu’où ira la prohibition ?

Par • 17 mai 2008 • Catégorie: Culture

Haro sur les fumeurs : Jusqu’où ira la prohibition ? est un livre à mettre en toutes les mains : Surtout de celles des « jamais j’ai fumé », « je ne fume plus » et bien entendu des « fumeurs ». Pourquoi ? Tout simplement parce que Danielle Charest démontre que le combat pour l’amélioration de la santé des fumeurs n’est qu’un écran de fumée. (J’ai pas résisté au jeu de mots :) .
Haro sur les fumeursPendant la lecture je me demandais comme j’allais pouvoir vous le présenter. Puis arrivé vers la fin du livre j’ai trouvé. Le plus simple est de vous citer un extrait qui résume bien la situation.
Extrait du chapitre IX
Débordements en roue libre.
Un univers de rêve ?

Le Meilleur des mondes et 1984 décrivent des régimes totalitaires où le pouvoir repose sur le contrôle des cerveaux. L’idée et le projet ne sont pas nécessairement nouveaux, mais les deux romans ont frappé l’imaginaire collectif et sont devenus des références incontournables. Les partisans actuels de la régression se heurtent à une période où l’acquisi­tion de droits individuels a accusé une nette progres­sion. Il serait vraiment maladroit de leur part de s’attaquer de front aux avancées inscrites en lettres d’or dans les chartes que l’on nomme selon les pays « des droits de la personne », « des droits humains » ou bien avec un lamentable retard, « des droits de… l’Homme», quand ce n’est pas «de l’homme». Il serait tout aussi malvenu de désigner comme ennemis de la paix sociale ceux que, par euphémisme, il ne convient plus de nommer les opprimés, mais les dominés. Mieux vaut retrancher des part de liberté par la bande, en appuyant là où ça fait mal. A force de susurrer que le racisme et l’antisé­mitisme, les classes sociales et de sexe seraient des modèles d’interprétation périmés et auraient laissé place à la liberté individuelle, la recette finit par payer. C’est si vrai que ceux qui persistent à ressasser leurs théories dépassées et à promouvoir la lutte collective sont catalogués comme des ringards agrippés à leurs vieux réflexes contestataires. Ils n’auraient pas encore compris que les droits humains ne découleraient pas d’âpres luttes sociales, mais seraient soudainement tombés entre nos mains un jour de grand soleil. Et le tour est joué.
Pas tout à fait. Prenons nouveaux censeurs à leur propre piège. Insinuons que toute règle génère forcément des effets pervers. Eh oui, dans ce monde où le libre arbitre est livré aux seuls individus, à qui demander des comptes en cas de pépin ? Sinon à l’individu ? Oui, mais certains d’entre eux rechi­gnent ou abusent de leurs prérogatives. «Entendez-nous bien», défendent les nostalgiques d’un passé mythique où régnait l’Ordre : il est évidemment impensable de retirer un seul des droits fondamen­taux. Le droit à l’éducation, au travail, à la libre disposition de son corps est prodigieux. Il n’y a pas à revenir là-dessus. Mais d’une certaine manière, ne pensez-vous pas qu’un droit est en quelque sorte un honneur et, qu’à ce titre, il n’est pas tout à fait dû mais se mérite. Jour après jour. Prenez les fumeurs (un conseil : évitez de commencer votre diatribe avec l’exemple de l’alcool. Sa prohibition s’est terminée en 1933 sur un échec cuisant. Celle du tabac, presque tout le monde l’a oubliée. le procédé n’a pris aucune ride. Votre argumentation paraîtra originale. Puisqu’il faut faire passer la régression pour de la modernité, allons-y).
Depuis le temps qu’on martèle que le tabac les tue, il y en a toujours parmi eux qui refusent de céder. Avec eux, pas le choix. il faut passer aux grands moyens. On les soigne (presque) gratuitement et ils pourraient s’en tirer comme ça, les doigts dans le nez ? Bon d’accord, en France le tabac est taxé à plus de 80 % soit près de 11 milliards annuels, l’équivalent du trou de la Sécurité Sociale. Mais il ne faut pas le crier sur les toits, car il faut faire croire que les fumeurs coûtent des fortunes aux citoyens exemplaires, du moins pour ce qui a trait au tabac. Presque tous les individus sont défaillants, mais on le tait : qui peut se targuer d’obéir à toutes les injonction de pureté, de compétence de compétitivité, de droiture, de santé pétante, de jeunesse éternelle de comportement « adulte » dès le berceau ? Les fumeurs nous font une belle brochette de pares­seux, d’incompétents, de ronchons. Et ils sentent mauvais. Ce sont des drogués, des déchets de la société, des criminels et, si vous voulez connaître le fond de ma pensée, des déchets de l’humanité.
Saviez-vous que fumer provoque aussi des maladies mentales ? C’est un fléau, une épidémie, qui corrompt notre belle jeunesse.Il faut aider les fumeurs à s’en sortir. Les empêcher de contaminer l’air des cafés, des lieux de travail, et de refiler leur maladie à d’autres. Pourquoi pas en faire une cause nationale ? Aux grands problèmes, les grands moyens. Ne serait-il pas judicieux de leur couper la voie à l’embauche ? En principe, le droit au travail est un acquis indestructible, mais on peut peut-être contourner la règle. Faire une petite exception. pour la bonne cause. Au passage, ça règlerait bien d’autres problèmes. Il ne resterait plus qu’ à élargir la brèche et on contrôlerait les indisciplinés de tout acabit. Et Dieu sait qu’il n’en manque pas. Je vous le dis, on va finir par l’avoir notre Meilleur des mondes. Avec l’air de ne pas toucher aux droits.
Dans cet univers de rêve, ce n’est pas aux amateurs de payer les désastres provoqués par les nappes de pétrole que leurs navires déversent sur les côtes, mais aux citoyens de nettoyer en bons soldats, bénévolement et au prix de leur santé, les plages où elles ont échoué, et ils sont obligés d’accepter, car sinon l’industrie du tourisme en pâtira. Ce n’est pas aux cigarettiers d’améliorer leurs produits, mais aux fumeurs de s’abstenir. Ce n’est pas aux multinationales de l’alimentaire d’améliorer la qualité de leur production ni de réduire la quantité phénoménale d’emballages, c’est aux consommateurs de les trier (avec, en sus, le sentiment de contribuer à l’assainissement de la planète) et de dénicher les aliments les moins nocifs sans garantie de succès. Comme ce ne sont pas les propriétaires de l’usine de retraitement de batteries et de plomb qui ont payé pour avoir pollué l’eau et les sols ardennais de cadmium, de plomb et d’arsenic à réparer, non, la facture a été envoyée aux contribuables. D’ailleurs, c’est à l’en­semble des usagers de l’eau qu’on demande de réduire leur consommation alors qu’ils ne sont ni les pires pollueurs ni les pires pilleurs de cette ressource naturelle.
Pas plus qu’ils ne sont respon­sables à titre individuel des millions de morts dans le monde à cause du manque d’eau potable. En revanche, qu’il ne leur vienne surtout pas à l’idée de se rassembler et se lancer dans un combat collectif pour faire plier entrepreneurs et gouvernements. Il est impensable que la question de la cause environ­nementale affecte la productivité de l’industrie. Non, c’est d’abord et avant tout à des gestes individuels qu’il faut appeler. Belle perspective pour la planète et ses habitants. (p201 à 206).

Danielle Charest explique qu’il est facile de culpabiliser individu en tant que tel, cela ne permet qu’à cacher ce que font des grandes sociétés en toute impunité. Les Etats-Unis (d’où est parti la guerre fumeurs-non fumeurs) font parti des plus grands pollueurs de la planète. Mais personne ne s’insurge contre ce fait. Il ne serait pas plus simple de contraindre les cigarettiers à produire des cigarettes moins nocives ? Non, surtout pas, la cigarette rapporte tellement, il faut continuer à profiter de cette manne financière.

Je vous recommande la lecture de ce livre, il vous permettra d’avoir une autre vision de la problématique. Je ne dis pas : « Fumez c’est bien » , mais essayez de regarder ce que ce combat cache avant qu’il ne soit trop tard.

Merci à Floune d’avoir posté son commentaire sur Comment fumer le cigare en France , c’est grâce à elle que j’ai découvert ce livre 😉 .

64 reponses »

  1. J’ai scanné l’extrait ce matin en vitesse pour faire le billet. il y a des coquilles qui ne sont pas le reflet du livre mais à la recopie… Because bien entendu wrod press ne fait pas ce que je veux…Grrr Laurent. Désolée par avance. Je corrigerai d’ici 48 heures… Je cours après le temps :(

  2. Un bocal pour chaque fumeur, qu’il se fume en paix 😀

  3. Je dirais surtout « jusqu’où ira l’hypocrisie ? ».
    Pas plus tard qu’hier, je parcourais un article dans un magazine de cigare qui explique la vérité sur le tabagisme passif et surtout la manière honteuse dont les instances officielles gonflent les chiffres des maladies et décès causées par cette « pollution ».
    Enfin, je persiste à dire que le tabac est une drogue dure, donc devrait être interdit à la vente. Cette hypocrisie d’interdire de consommer mais pas d’acheter dénote vraiment une sale mentalité.
    Encore pour parler cigare, je suis sorti de mes gonds la dernière fois que j’ai osé allumer un Puro en terrasse d’un restaurant français car les commentaires voisins étaient affligeants de sectarisme. Pendant l’hiver, les fumeurs se gèlent dehors mais ils n’ont pas la liberté de profiter des beaux jours pour consommer leur came en terrasse. L’été, les non-fumeurs n’ont qu’à rester à l’intérieur puisque le climat y est tellement sain et foutre la paix aux fumeurs qui n’ont que l’extérieur pour tirer sur leur mégot.

  4. Bonjour,

    Perso je ne fume pas. Mes parents me disent souvent quand je rentre des cours « Hoo Simoné ! tu pues la clope ! » Et ils croient forcément que je fume 😀

    La plus part de mes amis fument et je respecte leur choix.

    Je dirais que la meilleur phrase pour les fumeurs / non fumeurs et le respect entre eux c’est :
    « La liberté s’arrête là où commence celle des autres »

    Olitax :)

  5. . Pendant l’hiver, les fumeurs se gèlent dehors mais ils n’ont pas la liberté de profiter des beaux jours pour consommer leur came en terrasse

    Ah, je vois que cela n’arrive pas qu’à moi :) En terrasse à Aix en Provence, le mois dernier une bonne femme me dit : « La fumée me dérange ». En d’autres temps révolus, je me serais excusée et déplacé ma main pour que ma cigarette ne la dérange pas. Là, j’étais colère je lui ai répondu : « Si la fumée vous dérange vous pouvez aller manger à l’intérieur, moi ici j’ai le droit de fumer donc j’en profite ».

    Je me suis gelée tout l’hiver, ou je me suis abstenue d’aller au resto, c’est pas pour me faire emmerder quand je mange à l’extérieur !

    Ce genre de personne se croient dans leur légitimité car les campagnes ont porté leurs fruits. Tout le monde devient intolérant !

    Un clin d’oeil au passage à Danielle Charest : L’épisode du train moi aussi je l’ai vécu ! :)

  6. Dans cette histoire de fumée qui dérange, j’ai vraiment l’impression que la citation d’Olitax est malheureusement de mise.
    Et que Salemioche est visionnaire car j’imagine volontiers un futur où le fumeur disposera d’un bocal qui permettra de recycler la fumée afin de ne pas déranger les voisins.

  7. Cela fait maintenant 7 mois que j’ai abandonné la cigarette et 1 mois que je me suis autorisé à fumer le cigare.

    Le cigare est tout aussi nocif que la cigarette semble-t-il !
    est-exact ? J’ai l’impression que la fumée n’étant pas inhalée le risque est moindre.

  8. Je n’irai pas jusqu’à dire que le cigare est bon pour la santé, mais rien à voir avec la cigarette. C’est du tabac pur tandis que la clope regorge de produits chimiques.
    Le risque du cigare se porte au niveau de la bouche et de la gorge, mais les poumons ne sont pas atteints.
    Bref, le cigare peut faire mal, mais il ne risque pas de tuer comme la cigarette.

  9. Bref, le cigare peut faire mal, mais il ne risque pas de tuer comme la cigarette.

    Je sais bien que tu défends le cigare contre la cigarette… Mais enfin, le cancer reste le cancer.. A la bouche ou la gorge il est tout aussi tueur qu’aux poumons. 😉

  10. Exact ! Je voulais dire risque « moins » au lieu de « pas » 😉
    Bien entendu que le crabe reste meurtrier où qu’il soit bien que celui du poumon est largement plus dévastateur que celui de la bouche ou gorge.

  11. Le taux de survie du cancer du poumon à cinq ans dépasse à peine 10 %. Celui des sphères ORL est de 30%. Il ne faut pas oublier les mutilations infligées lors de la chirurgie ORL, se nourrir avec une sonde n’a rien de drôle, ne plus pouvoir parler non plus. Certes on survit très bien sans parler et avec une sonde, mais est-ce réellement mieux?

  12. Pour ne parler que de mon entourage, il semble que ça dépend vraiment de la personne. Certains supportent ces amputations pendant que d’autres ont vraiment plus de mal.
    Pour ma part, je préfère être devant le fait accompli plutôt que de penser à la manière dont je vais réagir.

  13. j’adore vos articles!j’ai vécu les même situations qu’arlette; ce qui m’énerve dans cette histoire c’est le bourrage de crane qu’on nous fait: faut faire’ faut pas faire’…quand ça les arrange!

  14. Saadou : Il faut lire le livre 😉 L’auteur montre bien que la cigarette n’est qu’un prétexte qui sert à masquer ce que font les industriels. Et oui, diviser pour mieux régner ! Pendant qu’on donne des billes à une minorité pour les monter contre les autres cela occupe tout le monde. Et quand on est focalisé sur quelque chose et bien on pense plus au reste.

    Surtout quand on titille l’intérêt personnel. Après tout, chacun regarde son nombril et cela empêche tout le monde de lever la tête pour voir ce qui se passe dans le ciel.

    Maintenant le sujet à la mode c’est : « Montrer du doigt les consommateurs d’alcool » , en préparation « les gros » et les « très maigres » (lisez les journaux, et soyez attentifs aux informations vous verrez que le message commence a être subliminal).

    Et ainsi, petit à petit, on grignote allègrement nos libertés jusqu’au jour ou on se réveille et il est trop tard pour réagir. :(

    Je suis pessimiste ? Normal c’est la faute à Laurent qui n’arrête pas de me déprimer avec son billet Attentats du 11 septembre : Complot ou pas ?. Après avoir lu son billet on peut se poser la question : Pourquoi si peu de monde se pose les questions soulevées dans celui-ci ? Tout simplement parce qu’on est entrain de trop se focaliser sur sa petite personne au lieu de regarder autour de nous.

  15. J’ai quand même l’impression que vous êtes une minorité à focaliser sur cette histoire d’interdiction de fumer dans les lieux publics. Nul dans mon entourage s’en est plaint, gros fumeurs ou occasionnels comme moi, tout le monde trouve ça beaucoup mieux ainsi. Les mécontents font toujours plus de bruit que les autres et personnellement, le bruit me dérange moins… que la fumée 😉

  16. arlette,j’ai pasde chance: mon mec est gros et je suis maigre!entièrement d’accord on nous fait focaliser sur certains trucs et pour marie: ce n’est pas qu’une histoire de fumée, les fumeurs ne sont pas forcément des goujats a souffler leur fumée a la figure des autres! pourquoi si peu de monde se pose des questions a propos de l’article sur le 11 septembre ou d’autre chose d’ailleurs? les gens ont la trouille et serrent les fesses, ils préfèrent rentrer dans le rang de peur que le ciel ne leur tombe sur la tête!

  17. Je n’habite pas en France, donc l’interdiction de fumer ne me concerne pas directement. Ce qui me gène c’est plutôt l’hypocrisie officielle qui rend possible l’achat de la drogue, mais interdit (dans les lieux publics) la consommation.
    C’est pas pour le nombre infime de fois où je vais passer pour un goujat à fumer un cigare en public que je me révolte, mais je ne vais pas céder pour autant car ok pour ne pas fumer à l’intérieur, mais j’ai quand même le droit à l’extérieur ? Sauf que ça n’a pas l’air d’être très bien vu non plus.
    Bref, faut interdire la vente du tabac et je ne dirais plus rien car le gouvernement sera alors en accord avec sa pseudo croisade pour la santé publique.

    L’autre truc qui me fait rire (jaune) concerne l’idée que les maladies causées par le tabac coûtent trop à la Sécu. Sauf que les fumeurs ont bien cotisé et possèdent le droit de tomber malade ! De plus, ils ont payé assez de taxes avec le tabac pour avoir le droit de revendiquer qu’on ne les accusent pas de creuser le trou de la sécurité sociale.

  18. Laurent : Surtout que les taxes sur les tabacs rapportent largement plus à la sécurité sociale que ce que coute la maladie des fumeurs.

    Les non-fumeurs devraient nous remercier de cette manne financière.

    Marie : Tu te focalises trop sur le tabac uniquement. Si tu lisais le livre tu t’apercevrais que ce n’est qu’un exemple parmi d’autre. Allez au hasard : Les catastrophes pétrolières.. Qui c’est relevé les manches pour nettoyer les plages ? Les pollueurs ? Non, les gentils bénévoles. Qui a payé les dégâts ? A t on imposer des mesures contraignantes aux pétroliers pour minimiser les risques de marée noire ? A ma connaissance non. Que fait-on contre les grands pays pollueurs ? Rien, strictement rien.Par contre on te stigmatise si tu achètes une voiture dite « polluante », en te faisant payer une taxe. La pollution en général est plus nocive à l’ensemble des personnes que la fumée du tabac.

    Les causes de maladies graves sont plus élevées par la « mal bouffe » que la cigarette. On s’est penché sur le problème ? non ! Au contraire, maintenant on te stigmatise avec des slogans : « Mangez-bougez »… En fait on se dédouane ! Bientôt on pourra te dire : « Vous avez du diabète : C’est votre faute vous nous avez pas écouté, on vous avez prévenu ».

    Il faut savoir regarder ailleurs parfois, et se poser les bonnes questions. 😉

  19. Vous connaissez certainement le mot d’Oscar Wilde ?  » S’arrêter de fumer, rien de plus facile, je me suis arrêté cent fois ! « . Personnellement, je ne fume plus depuis l’âge de 26 ans ; auparavant, je grillais 30 gitanes sans filtre par jour. A cette époque, le paquet de 20 coûtait environ 1 franc et 80 centimes si ma mémoire est bonne, et elle l’est ! et le demi de bière devait être à 1 franc. Quand j’allais au cinéma (je change de sujet !), en 1958 (j’avais 8 ans…), le billet, le jeudi après-midi « jour des enfants », était à 80 centimes… Je me souviens d’un jour où on nous avait fait goûter une boisson bizarre, gratos bien sûr, un grand buffet avec des gâteaux secs aussi je crois ; ça se passait dans le petit cinéma de quartier de la rue Legendre, à PARIS dans le 17 ème. Ce jour-là, donc, j’ai goûté au coca-cola pour la première fois de ma vie, sans le savoir… Aujourd’hui, ce sont les premix… (je ne suis pas sûr de l’orthographe !). Tâchez quand même d’arrêter de fumer le plus tôt possible, mes chéris, ça vaut vraiment la peine, pensez-y vraiment, il y a un vrai danger… Même si je partage vos points de vue sur la liberté, qui implique aussi, selon moi, le droit absolu de s’intoxiquer sans que l’on porte de jugement, quel qu’il soit.

  20. J’ai arrêté la cigarette d’un coup le jour de la remise des diplômes à l’université.
    Par contre, je suis devenu accroc au cigare depuis que j’habite en Andorre, donc accessible au niveau prix.
    Mais je ne suis pas contre une cigarette qui fait rigoler car ça aide à supporter ce monde de brutes.

  21. Oui papy Joel, promis un jour j’arrêterai… Mais pas en ce moment je ne suis pas prête dans ma tête. :)

    Tous les moyens fonctionnent à la condition d’être prêt. Tant qu’on ne prend pas la décision d’arrêter cela est de l’argent jeté par les fenêtres.

    Perso j’avais arrêté il y a 26 ans et j’ai tenu 20 ans. Du jour au lendemain, mais j’avais pris la décision bien avant. Je me souviens même du moment de ma dernière cigarette. Oui je sais c’est con d’avoir repris. Peut-être dans moins d’un an je jetterais : Les cigarettes, les cendriers (sauf un qui vient du Maroc, ni les briquets Andorrants) et je pourrais ainsi aller dans tous les restaurants sans me prendre la tête. Et je t’enverrai un mail Joel ce jour là 😉

    La cigarette qui fait rire j’ai jamais essayé. Maintenant je ne peux pas, car il pourrait y avoir des effets secondaires pas très joyeux pour moi :(

    En 1958 j’étais encore au biberon donc j’ai pas pu gouter le coca. Mais le jeudi (jours des enfants) j’ai connu ;)…

  22. @LAURENT
    Mais je ne suis pas contre une cigarette qui fait rigoler car ça aide à supporter ce monde de brutes.

    Allons ! Allons ! une petite déprime ?

    Prends un très bon cigare c’est mieux que la cigarette qui fait rigoler !

  23. En fait, je préfère largement les effets du Cannabis à ceux de l’alcool.
    Mais en France, il n’est même plus autorisé de conduire sous l’effet du THC.
    Tiens, c’est encore un truc hallucinant car certains médicaments sont largement plus nocifs au volant que l’alcool ou même 3 verres de vin rouge. Pourquoi ce n’est pas comme aux Etats-Unis où il y a d’abord un test psycho-moteur afin de déterminer l’aptitude à conduire et ensuite il est effectué un contrôle sanguin afin de savoir quelle substance est la cause ?

  24. Je suis allé hier au bureau de Tabac, et j’ai vue ce truc :
    http://www.edsylver.com/

    Une cigarette électronique, j’ai demandé au vendeur et il m’a expliqué que c’est un bon moyen de fumer dans les lieux « non fumeurs »

    <>

    Arlette, si tu es intéressée je te l’envoie 😀

    Olitax

  25. Les 10 bonnes raison pour utiliser la cigarette électronique :

    • Non cancérigène: pas d’absorption des 4000 produits néfastes contenus dans la cigarette.
    • Utilisable dans la plupart des lieux publics.
    • Ne nuit ni à votre santé, ni à celle de votre entourage (aucun tabagisme passif).
    • Pas de jaunissement de vos dents.
    • Plusieurs goûts sont compatibles.
    • Aucun risque d’incendie.
    • Ne vous encombrez plus avec vos paquets de cigarettes, briquets et cendriers.
    • Une nouvelle méthode qui peut vous permettre d’arrêter de fumer.
    • Economie significative par rapport à votre paquet de cigarette habituel.
    • Reproduit à l’identique le geste, le goût et la sensation que vous éprouvez lorsque vous fumez votre cigarette.

  26. Olitax, quelqu’un en a parlé sur un autre billet de la cigarette électronique. Faudrait que je recherche et je te mettrai le lien 😉 Mais j’ai peur que le goût n’y soit pas.

    Mais là, je suis trop heureuse… J’ai reçu ma dédicace de l’auteur du livre… Encore un livre qui ne sortira pas de ma bibliothèque.

  27. Le billet est question est celui-ci. A lire dans les premiers commentaires
    http://www.adicie.com/archives/39
    Et son blog http://arreter-fumer-cigarette-electronique.blogspot.com/

  28. Vous pourrez remarquer que j’ai une secrétaire… Miss Laurent Bourrelly ;)…

    Que faisais-tu au tabac Olitax ?

    J’ai lu ce midi que cette loi n’avait pas tous les effets escomptés. 50 % des jeunes entre 10 et 12 ans avouent avoir déjà fumé ! Normal, les cigarettiers sortent de plus en plus de cigarettes à divers goûts. Alors pourrait-on pas leur interdire de vendre des cigarettes au chocolat ou à la fraise ?


  29. Je suis allé cherché les clopes pour ma copine… Elle fume ELLE ! 😀

    A ben a la sortie du lycée, j’ai le collège juste a coté et je vois des élèves de 6ème 5ème avec la clope au bec. On pas pas dire qu’ils fument vraiment… ils crapaütent mais bon, c’est pareil.

    Pour les cigarettes au chocolats ou à la fraise, ce n’est pas ça qui va faire changer les choses. Je connais très peux d’amis a moi qui fument ce genre de cigarette.

    Mais logiquement les tabacs ne sont pas interdits aux mineurs ??

  30. Mais logiquement les tabacs ne sont pas interdits aux mineurs ??

    Si j’en crois l’affiche qui est chez mon buraliste oui… Il est indiqué : « La vente de tabac est interdite au moins de 18 ans »… M’enfin Olitax, tu n’es pas majeur toi aussi. Ca prouve bien que certains buralistes sont pas très regardant. 😉

  31. Bizarre quand même tous ces gens qui nous disent d’arrêter de fumer, mais qui ne bronchent pas sur ce qu’on sert dans nos assiettes, l’air vicié dont on nous entoure. Et dire que le gouvernement lui-même en personne déclare que les clients des commerces conviviaux peuvent enfin respirer un air sain !!!! Plus c’est gros, plus ça marche disait Hitler, Sarko and co (car il n’a pas les neurones qu’il faut pour penser par lui-même) ont bien retenu la leçon. Et ce qui aide à faire passer ce faux message est que la fumée de cigarette est visible, pas les toxines dans nos assiettes, ni les poisons que contiennent les emballages que nous font acheter les pontes de l’industrie agro-alimentaire pendant que le gouvernement au lieu de prendre des mesures contre eux, nous « éduque », nous pauvres enfants, à trier les déchets !!!!!!!!!!!!!!! Vraiment, on nous prend et nous traite en imbéciles congénitaux.

  32. Et les ondes, tu oublies les ondes nocives !
    La Suède reconnait la dangerosité des ondes de type relais téléphonie mobile ou WIFI, mais pas la France. Sans parler des lignes à haute tension qui sont sur la sellette.
    Pourtant, je crois que les ondes françaises et suédoises sont identiques ?
    Nous mangeons, nous buvons et nous respirons des cochoneries, mais des éléments nocifs nous transpercent sans même avoir à effectuer une action.
    Tout cela mérite un article spécifique dès que j’ai un peu de temps.

  33. Les ondes nocives et aussi le poulet javélisé en provenance des USA que la commission européenne veut nous faire avaler en sus du poulet de batterie, en fait la liste n’en finit pas, n’en finit plus alors que la liste de nos actions est si courte.

    Demain matin sur RMC FR (pour connaître la fréquence dans votre région, se rendre à l’adresse Internet suivante :
    http://www.rmc.fr/frequences/

    La diffusion a lieu demain matin, le VENDREDI 30 mai, lors de l’émission « Les matinales », quelque part entre 5hres a.m. et 9 hres a.m.
    Les propriétaires ont parlé de l’existence de l’ANCHRE, d’actions surprises le 31 mai et de l’existence de la Coalition Internationale contre les Prohibitions.
    Bonne écoute

  34. J’ai oublié de dire que les deux propriétaires d’un café situé dans l’Ouest de la France répondent aux questions d’un journaliste. L’émission au cours de laquelle l’entrevue sera diffusée, demain donc, est de 5hres am à 9 hres am.

  35. Floune veut nous faire lever de bonne heure. Allez parce que c’est toi, j’essaierai de faire une exception. :)

    Tiens tu fais bien de parler du poulet javellisé. J’ai lu cela ce midi sur le journal et je me suis dit : … Hummm voilà un article pour Adicie. Pas encore trouvé d’article sur Google actualité… Mais enfin, pour ce qui n’ont pas encore entendu parlé du sujet :

    Les américains veulent importer des poulets lavés dans une solution javellisée pour tuer les microbes. Cela est en négociation pour être accepté par l’Europe. Visiblement (je cite de mémoire), il va y avoir une réunion (courant juin il me semble) au sein de l’Europe ou Georges Bush sera présent pour faire accepter ces produits… Affaire à suivre dans un prochain billet 😉

  36. Beurk beurk les poulets industriels.

    Notre ami Café Croissant en dit plus long sur le sujet et surtout il propose une vidéo qui m’a dégoûté à jamais du poulet
    http://cafecroissant.fr/2008/elevage-intensif-de-poulet-vous-cautionnez/

  37. Après la vidéo j’ai envi de dire BEURK comme toi !! xD

    Heureusement que j’ai mon papy qui nous donne les bons produits frais :)

    J’ai bien hâte de voir l’article sur le poulet à la Javel 😀

  38. J’ai aussi accès à des très bons poulets, mais c’est pas donné du tout :(
    M’enfin la viande est bien accroché aux os et j’ai pas cette vidéo en tête quand je mange.

  39. Bon article…

    le tabac est taxé à plus de 80 % soit près de 11 milliards annuels, l’équivalent du trou de la Sécurité Sociale.

    J’ai lu un document récemment qui disait que si la sécu recevait bien tout l’argent qu’elle devrait en provenance des impôts sur l’alcool, le tabac et autre, elle serait bénéficiaire de 1 milliard €.

  40. PS: Mon 2e paragraphe était une citation, mais la balise blockquote n’a pas l’air très « efficace » sur ce blog. 😀

  41. Bizarre car ça marchait auparavant !

    J’ai mis la phrase en italique (balise < em >) et ça ira comme ça 😀

  42. Ça me va! :-)

    La sécu serait bénéficiaire de 9 milliards. J’ai retrouvé le document en question, du coup j’en ai fait un petit billet: http://azur.fr.nf/236-letat-vole-largent-de-la-securite-sociale.html

  43. Plus spécialement destiné à Arlette qui était au biberon en 1958… Le « Papy Joël », comme tu dis, fait ses 50 longueurs d’affilée en piscine 2 à 3 fois par semaine : autant te dire, donc, qu’il a un « souffle d’enfer » le vieux !  » Et on ne vous dit pas tout » !

  44. Bonjour,

    Au sujet de la cigarette, nous vous conseillons la lecture de ces articles (quatre mois d’enquête) :

    http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?tag/tabac

    Bonne journée.

  45. Bonjour à tous,

    J’ai vu plus haut un post sur la cigarette électronique qui m’a complètement permis d’arréter de fumer la cigarette traditionnelle. J’ai acheté ce produit sur un site internet http://www.edsylver.com. C’est vraiment une révolution pour ma vie d’ancien fumeur. Plus une cigarette allummée depuis et je peux surtout fumer où je le souhaite car la fumée est de la vapeur d’eau. C’est un moyen qui m’a permis de diminuer considérablement voire de stopper la cigarette.

    Essayez et vous verrez…

  46. Pas envie d’arrêter de fumer, pas envie non plus de lutter contre le vieux gouvernement infâme en place.
    Une excellente nouvelle vidéo sur dailymotion : « Comment se prépare la privatisation de la Sécu »
    http://www.dailymotion.com/video/x5lx8h_le-role-des-assureurs-prives_news

    Par PAUL MEYER | Journaliste | 09/06/2008 | 12H01
    Source : http://www.rue89.com
    Le sociologue Frédéric Pierru, de l’université Paris-Dauphine, vient de publier « Hippocrate malade de ses réformes » (Ed. du Croquant): il y démontre comment depuis soixante ans, les réformes successives préparent le terrain à la privatisation d’une part de plus en plus importante de l’assurance maladie.
    « Le ‘trou’ de la Sécu est un mythe »
    Plutôt que de raisonner en termes de besoins, le débat public sur la Sécurité sociale en général et sur l’assurance maladie en particulier se limite aux dépenses et notamment au manque de financement, le fameux « trou » de la Sécu. Pour Frédéric Pierru, membre du collectif « Raisons d’agir » (fondé par Pierre Bourdieu à la suite du mouvement social de 1995), parler de déficit permet surtout de justifier une politique de rigueur. (Voir la vidéo)
    Pourquoi parle-t-on sans cesse de gaspillage?
    Les gaspillages de l’assurance maladie sont évalués entre 150 et 400 millions d’euros sur un budget annuel de 150 milliards d’euros. Ils sont donc très minoritaires dans la part des dépenses de santé et pourtant, ils monopolisent le débat public.
    Qui veut privatiser l’assurance maladie ?
    Le sociologue montre comment les assureurs privés agissent pour mettre la main à chaque réforme sur une part plus importante du gâteau de l’assurance maladie. La réforme de 2004, en créant le « ticket modérateur », a créé le principe, qu’il ne reste plus qu’à étendre ensuite.

  47. ERREUR DE MA PART : la dernière partie de ma première phrase dans le message précédent se lit enfait comme suit « pas envie non plus DE CESSER de lutter contre….

  48. Bonjour,

    Sur le trou de la sécurité sociale, nous vous conseillons cet article :

    http://www.noslibertes.org/dotclear/index.php?post/2008/06/05/113/La-Secu-est-en-deficit

  49. @ Floune : je suis d’accord. C’est peut-être un peu raccourci votre théorie, mais l’essentiel est bien là.
    @ NosLibertés : pas mal votre vidéo. Je la recommande à tous les lecteurs.

    Petit article minuscule repéré dans Aujourd’hui :
    Bretagne : le silence des fumeurs
    Après le panneau « interdit de fumer » apposé à l’entrée de tous les bars depuis le 1er janvier, voici le « Silence, on fume » qu’on trouve sur la porte de sortie. A Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le syndicat de l’industrie hôtelière commence cette semaine à distribuer cette affichette pour appeler les clients des cafés et des restaurants à baisser le ton de leurs conversations lorsqu’ils sortent pour en griller une.
    Objectif : anticiper les plaintes éventuelles des riverains et les sanctions administratives.

    Est-ce que j’ai besoin de commenter mon sentiment à propos de ce nouveau développement de l’enchaînement progressif des libertés en France ?

  50. Bonjour,

    Un peu d’histoire sur l’industrie pharmaceutique :

    Edit par Laurent : Je ne vois pas l’intérêt de remettre le texte que vous avez déjà collé sur votre blog et sur de multiples sources. Un lien vers votre page suffit amplement, tout en évitant du « duplicate content » qui ne sert à rien d’autres qu’à polluer le Web. Si une source présente déjà un contenu, il est inutile de le répéter ailleurs.
    Que ceux qui veulent connaître l’histoire de l’industrie pharmaceutique cliquent sur votre pseudo qui entraîne vers votre site.

  51. Article tres interessant ! Effectivement on voit dans ce cas non isole une des nombreuses imposture de bien des Etats de notre occident. Ici le fumeur est pointe avant que les firmes ne soient denoncees, on assiste a un processus d’ accusation, ou il est tellement plus aise de montrer du doigt le mechant fumeur afin de cacher la multitude de tare dont les industries du tabac ne sont que trop bien pourvues. L’ action est orchestree de concert avec les industriels et les Etats, qui sont les grands gagnant de cette politique repressive et tout particulierement discriminatoire.
    En tant que fumeur, je pense effectivement qu’ un peu plus de rigueur dans la consommation doit etre observee, a savoir ne pas fumer en presence de gamins ou personne ne supportant pas la fumee, mais il y a aussi bien des limites a respecter, comme le droit de pouvoir cloper au bureau, au cafe, en boite, et dans bon nombre d’ endroits excessivement aeres ou l’ incidence de la fumee est absolument nulle.
    Surtout, la coherence avant tout. Comme Danielle Charest le souligne a tres juste titre, l’ industrie du tabac est evidemment benefique aux industries mais le grand gagnant reste sans contestation l’ Etat. Alors, ou est la coherence ? Je me rappelle d’ un lien que m’ avait envoye un ami il y a quelques temps, une abomination du genre inpes.sante.fr, un site gouvernemental du ministere de la sante, avec comme nom de campagne anti-tabac “ Je suis manipule “. C’ est un comble d’ hypocrisie !!! Effectivement les francais le sont bel et bien, et l’ ironie qui semble emaner de ce theme n’ est en realite pas ironie, l’ Etat se paye royalement la tete des francais en se faisant d’ un cote des milliards sur leurs consommation de tabac, et de l’ autre cote en la reprimant severement.
    Aucune coherence, aucune logique … toute cette campagne n’ est qu’ une vaste supercherie d’ Etat temoignant du pathetico-dramatique de sa crise de credibilite, qui n’ a de cesse de croitre au fur et a mesure de l’ annonce de nouvelles lois liberticides.
    D’ autre part on assiste a un foisonnement de faits divers et debats nationaux tous plus insignifiants les uns que les autres, dont entre autre celui-ci qui rappelons le a tenu une place demesuree dans les medias il fut un temps. Sans tomber dans le conspirationnisme primaire et la paranoia, la qualite plus que mediocre de l’ info aussi bien televisee que presse et radio nous amene a debattre sur des sujets d’ un interet limite, et nous tirant vers une demarche d’ individualisation par la destruction savamment pensee du lien social par la segregation – etrangers, fumeurs, pauvres, drogues, etc etc -, et nous ote tout principe de solidarite.
    Tout ces pataques sont a mon sens pour cacher d’ autres problemes, plus graves, auxquels nous avons sans nul doute les solutions, qui neanmoins ne sont pas en accord avec la logique de profit de notre systeme.
    Bref, tout ceci est visiblement une vaste campagne de deni general quand aux themes reellements importans, double d’ une hypocrisie des Etats qui usent de la repression sans vergogne.

    PS : desole pour les fautes d’ orthographe et les oublis d’ accent, je fais avec mon pauvre clavier chinois 😛

  52. Tout à fait d’accord avec OursMignon. J’ajouterai que les groupes anti-tabac sont financés par le gouvernement et bénéficient de l’appui des compagnies pharmaceutiques dont le discours anti-fumeur est nécessaire pour engranger les bénéfices juteux de la vente de leurs produits élaborés pour cesser de fumer. Comme quoi, la santé publique les intéresse au plus haut point…

  53. Aaaah les firmes pharmaceutiques, quelle belle histoire aussi … mais il me semble qu’ on a le droit a 50 euros par ans de remboursement pour l’ achat de certains produits de sevrage, a verifier mais j’ en suis presque sur.
    Pour ce qui est des assos anti-tabacs, il me semble egalement qu’ elles recoivent dans certains cas des subventions dans le cadre de campagne de propa …. de prevention excusez moi ma langue a fourchee 😀

  54. Il existe maintenant un objet permettant de continuer a fumer librement dans les lieux publics, il s’agit de la cigarette electronique. Vous pouvez vous la procurer sur internet ou dans quelques pharmacies et bureaux de tabac. Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre à l’adresse http://www.edsylver.com

  55. La cigarette électronique peut etre en effet une bonne alternative. sur le forum forum-ecigarette un sondage à été réalisé parmis les membres consommateurs de ecigarettes et 72% ont arrété complétement le tabac.
    Dernièrement, une étude sud africaine à donné le resultat de 45% de personnes ayant arrété le tabac en 8 semaines.
    Pour les curieux, il existe également un musée virtuel de la e cigarette electronique : musee-ecigarette. Il permet de comparer l’estetisme des differents modèles des différentes marques

  56. Encore un long débat qui s’annonce.
    Il est clair que la cigarette electronique dérange les lobbies du tabac et du sevrage.

  57. Pour ce qui est de la sphère ORL, il faut savoir que le tabac a un effet vaso-constricteur : cela peut donc augmenter les acouphènes, pour les personnes qui en souffrent.
    Bizarrement chez moi cela avait eu l’effet inverse : une thérapie acouphènes temporaire dont j’ai parlé sur mon blog consacré à un remède contre les acouphènes, « Oreille malade ».

  58. Même si la cigarette électronique reste une alternative jugée efficace pour les personnes sujettes au désir d’arrêter, celle-ci fait aussi l’objet d’enquêtes menées par l’état par l’intermédiaire du ministère de la santé. Dès qu’un produit « addictif » subit un certain engouement de la part des utilisateurs, il est donc nécessaire d’obtenir une intervention de l’état…

  59. les cigarettes éléctronique pour les pharmacie et ceux des tabac sont fait pour nous ruiner les poches parce-que les cigarettes dans les tabac augmente et les pharmacie nous trouve soit disant les solution pour arrêter de fumer, en vrai c’est eux qui se remplissent les poches mais les gens fume toujours autant.

  60. Tout dépend du modèle et de la marque et attention aux fraudes de plus en plus nombreuses ! Cet accessoire ne permet effectivement pas d’arrêter de fumer mais permet de pouvoir continuer a fumer tout en absorbant de la nicotine et en gardant la gestuelle, mais sans absorber les substances cancérigènes d’une cigarette traditionnelle. Il existe maintenant un objet permettant de continuer a fumer librement dans les lieux publics, il s’agit de la cigarette electronique. Vous pouvez vous la procurer sur internet ou dans quelques pharmacies et bureaux de tabac. Pour plus d’informations vous pouvez vous rendre à l’adresse http://www.clopinette.fr/forum/

  61. Malgré le fait que sur chaque paquet de cigarettes, les risques potentiels pour la santé sont clairement énoncés par les médias et sur les paquets d e cigarettes, les fumeurs continuent de fumer, leur ombre ne diminue pas et aurait tendance à augmenter. Pour certains, le tabagisme est un rituel, pour d’autres, c’est une habitude, et certains sont eux-mêmes convaincus qu’allumer une cigarette est une façon de se détendre. La plupart de ces gens sont unis par une grande volonté d’abandonner le tabac. Mais pour preuve, les cures anti-tabac, les patchs, les médicaments et l’acupuncture ne sont pas des moyens très efficaces pour arrêter de fumer.

  62. Et qui connait FUMECO ?

  63. Je pense que l’extrait du livre a été bien choisi ! Il reflète bien l’état actuel des choses… On nous enfume à grand coup de « Le Tabac tue ! Arrêtez de fumer ! » mais sans pour autant prendre une décision concernant ce fléau… Pas étonnant vu ce que cela rapporte au lobbies !

  64. Attention au modèle que vous achetez !!renseignez vous avant du coté des forums