Logo Adicie.com

La nouvelle façon de faire ses courses !

Par • 23 avril 2008 • Catégorie: High-Tech

caddieIl fut un temps, pas si lointain que cela, ou les supermarchés n’existaient pas. On faisait donc ses courses dans les petits magasins. On ne se servait pas, c’est le commerçant qui vous servait. Vous aviez le temps d’échanger quelques mots, il avait le temps de vous conseiller, de promouvoir ses articles. Bref, une vrai relation humaine. Ensuite, est arrivé les super, les hyper-marchés. Au commencement vous aviez du personnel qui vous servait aux rayons fruits et légumes, puis on nous a demandé de vous servir et de peser vos produits vous-mêmes. Le personnel de caisse a d’abord eu des machines enregistreuses à touche, aujourd’hui c’est un scanner. Et bien la nouveauté vient d’arriver. Le client doit lui-même enregistrer ses courses avant de passer à la caisse. !!! Je ne sais pas si cela existe pour d’autres enseignes, vu que je l’ai vécu seulement hier dans un hyper marché Casino.

Voilà, que j’arrive au magasin et que l’on me propose d’enregistrer moi-même mes articles. Surprise sur le coup, j’ai donc essayé. Comment ça se passe ? Vous scannez votre carte de fidélité dans une borne, qui vous délivre une douchette. Vous faites le tour des rayons et chaque fois que vous souhaitez acheter un produit, et bien vous scannez le code barre de l’article avant de le mettre dans votre caddie. Avantage, vous remplissez vos sacs au fur et à mesure. Vous arrivez à la caisse, elle reprend votre douchette et vous n’avez plus qu’à régler. L’hôtesse de caisse se réserve tout de même le droit de vérifier que le montant des achats correspond bien à votre caddie.

Alors à l’heure ou l’on accuse presque 3 millions de chômeurs, voilà que cette technique risque, si elle se généralise, d’engendrer des sans-emplois en plus. Quel est l’avenir ? Bientôt on aura même plus besoin de personnel pour valider l’intégralité du caddie. Il suffira de mettre sa douchette dans une borne et payer par carte ? Car actuellement si le temps de passage en caisse est de 10 minutes, donc une hôtesse de caisse ne peut servir que 6 clients à l’heure, avec se système elle pourra servir 30 clients à l’heure… Conclusion moins de personnel nécessaire pour servir le même nombre de clients.

Ce système me dérange fortement. D’abord parce que les produits sont de plus en plus chers, et voilà qu’en plus il faut que je fasse le travail des employés. Ensuite, parce qu’il déshumanise complètement les relations acheteurs/vendeurs. Je ne fais pas particulièrement la conversation avec le personnel des caisses, mais enfin, pendant que la personne scanne mes achats j’échange quelques mots. Ainsi cela me donne un peu l’impression que je ne suis pas venue à un simple distributeur. Enfin parce qu’utiliser cette technique fait de moi la responsable à long terme de quelques chômeurs en plus.

Quels sont avantages pour le personnel ? : Déjà, c’est un métier ingrat, alors leur enlever le peu d’humanité que ces personnes peuvent obtenir via l’échange acheteur/vendeur c’est vraiment les rabaisser au titre de « Caisse enregistreuse ». Le seul dialogue que cela peut leur apporter est : Bonjour, Merci, Au revoir ! Alors qu’aujourd’hui à la vue d’un simple article elles engagent une conversation, ou lorsque vous attendez qu’elle obtienne le prix parce que le produit n’était pas étiqueté, le code passe pas, un client râleur juste avant vous… Bref, autant de possibilité pour échanger quelques mots tout en machinalement scannant les articles. On va peut-être m’expliquer que la caissière va être reconvertie dans un métier plus gratifiant. Mais je ne me leurre pas. Si on voulait le bien-être des employés de caisse, on commencerait par les respecter un peu plus, et les responsables de magasin ne leur imposeraient pas des horaires variables d’une semaine à l’autre, voire des temps de travail irrégulier (en fonction de la clientèle) dans la journée. Commençons par humaniser le métier avant de vouloir le supprimer.

Si j’ai envie de n’avoir aucune relation avec le personnel d’un supermarché, et bien je fais mes courses sur Internet. C’est aussi simple. Mais enfin, déjà que c’est une corvée d’aller faire ses courses, si en plus je dois me retrouver devant une machine, et m’imposer encore plus de contraintes, et bien je vais finir par prendre cette option. Je râle mais j’ai la chance d’habiter un petit village, donc je fais mes courses (pour la majorité des produits), dans les petits commerces ou je peux refaire le monde avec le commerçant. Toutefois, je souhaitais vous faire part de mon expérience d’hier, car cela m’a vraiment laissé un sentiment de malaise. J’ai l’impression que l’on devient de plus en plus des robots. Alors à quand le Président de la République électronique ?

Voilà qu’en cherchant une image, je trouve un lien vers ce système : M6

20 reponses »

  1. Hello,

    Alors là… Franchement je vois très mal ma mamie ou mon grand-père aller faire les course et se servir de l’appareil. Déjà qu’ils n’arrivent pas à allumer leur plasma… ça va être chaud pour eux de se faire les cours avec ce truc.

    Tu as tout dit dans le texte. Nul doute que dans un futur très proche. Nous ferons nos courses uniquement avec des robots…

    Le caddie intelligent

  2. Tu crois vraiment qu’un supermarché est un lieu convivial empreint d’humanité ? Je n’ai pas l’impression que ce soit le lieu idéal pour entamer une conversation fraternelle à propos d’un choix de lessive ou de salade.
    Plus de technologie risque d’enlever des emplois, mais ces jobs sont pourris !
    Puis, j’ai jamais aimé faire les courses, donc si un robot peut le faire à ma place, c’est tout bénéf.

  3. A l’inverse, s’il y a moins de caissières, il y aura moins de pathologies dues aux gestes répétés de passer les article devant la douchette (le truc qui scanne) et donc moins de frais médicaux engendrés et on réduit le trou de la sécu 😉

    ps : ça doit bien faire 3 ans qu’on utilise ce système sur Clermont-Ferrand et je l’ai toujours trouvé très pratique car relativement boudé par les consommateurs et ainsi on passe plus vite (et ça amuse les enfants)

  4. @Arlette

    Il fut un temps, pas si lointain que cela, ou les supermarchés n’existaient pas. On faisait donc ses courses dans les petits magasins.

    Nostalgie Arlette ?

    Ce qui arrive nous l’avons voulu et nous l’avons !
    la déshumanisation !

    c’est le prix à payer pour avoir des prix bas !

    Plus personne ou très peu ne fréquente les petits commerces de quartier sauf pour se dépanner chez « l’Arabe » toujours ouvert.

    Nos petits commerçants comme tu le dis sont aussi responsables de la situation, ils ont pendant longtemps largement profités.

    Les GS et les Hypers ne font que répondre à une demande de prix, plus personne n’est disposé à payer le service, la qualité n’est plus un critère (voir le succès des discounters alimentaires)

    La pression des consommateurs est trop forte, moins cher toujours moins cher ! cela à un prix la disparition totale du personnel ! = Self service !

    Il existe encore des petits commerces qui réussissent dans le luxe alimentaire chez eux le prix n’est pas le facteur déterminant, c’est la qualité et la marque, pour une certaine catégorie de clientèle aisée.

  5. Je reviens du marché et je tombe sur ton article Arlette ! dans mon panier, j’ai mis des poireaux et des carottes (bio), un brin de persil (encore bio !), des pommes de terre nouvelles et des oignons « rosés » (spécialité roscovite [Roscoff, finistère] dont le clocher, soit dit au passage, constitue l’arrière-plan de ma trombine sur L’Amour délivre !…) (tjs bio les oignons !). Contrairement à Laurent, j’aime faire les courses, enfin, le marché… J’aurais tendance à penser que chacun peut choisir son mode de vie, et donc, sa façon de se nourrir… en France, bien entendu. Je ne vais au supermarché que pour l’épicerie (svt bio, mais pas tjs !), le pq, l’eau, lames de rasoir, pdts entretien, etc., tous ces trucs indispensables. Pour autant, je ne me considère pas comme un « biocrate » (tiens, il semblerait que je viens d’inventer un nouveau mot !).

  6. Ah oui le marché c’est autre chose. Quand je retourne à Cahors, je ne manque pas d’aller acheter les bons produits du terroir au marché typique et sympathique.
    Bien entendu, cela n’a rien à voir avec les supermarchés dont la structure est aussi insipide que les fruits et légumes qu’ils vendent.

  7. Les produits du terroir, il est possible maintenant de les acheter sur internet, je vous conseille de faire votre marché en ligne sur http://www.goutzi.com

    Merci pour cet espace de liberté :) (je paye en saint-nectaire)

  8. Oui Robert je suis nostalgique… Enfin, pas tant que cela, vu que j’ai la chance de pouvoir aller faire mes courses chez les « petits commerçants » 😉

    Par contre : Je suis pas d’accord avec toi. Aujourd’hui tu as le choix entre les « Magasins discounts » qui effectivement pratiquent des prix bas, mais il faut acheter des produits « sans marque » et de moindre qualité (vu que les produits marqués sont au même prix que dans les grandes surfaces), ou les super marchés traditionnels. Mais là, si tu prends le temps de faire des relevés de prix tu t’aperçois que finalement les prix sont les mêmes que chez les commerçants. Et éventuellement tu te fais arnaquer par les marchandises par lot.

    Je pense que les grandes surfaces ont reçu l’approbation du public, car tu peux acheter de tout « du sol au plafond ». Donc gain de temps, plus pratique pour se garer, tu achètes pour 1 semaine ou deux. et hop l’affaire est dans le sac en 2 heures. C’est qu’illusion car dans les grandes surfaces tu es plus tenté à acheter que chez l’épicier du coin (qu’il soit arabe ou non). Donc, tu t’en sors avec une facture plus importante que si tu allais dans divers petits magasins.

    J’avais cet a-priori moi aussi du moins cher en grande surface. Depuis que j’habite un petit village, j’ai la possibilité de faire mes courses chez les « petits commerçants » et j’ai donc comparé les prix et la qualité. Par exemple le boucher : « Avec une différence maxi de 1 €/kg pour la viande, tu as une meilleure qualité. Même si en grande surface c’est hyper-contrôlé, la viande est meilleure chez mon boucher. Par contre, cela demande un peu plus de disponibilité pour l’acheteur. Ben oui, tu vas y aller tous les jours, ou tous les deux jours au lieu d’une fois par semaine.

    Si c’était si cher que cela chez le commerçant du coin, on pourrait se poser la question : « Pourquoi les boulangeries n’ont pas disparu » ?

    Tout simplement parce que c’est un des rares produits que l’on pense meilleur acheté au jour le jour. C’est sur qu’un paquet de lessive, on s’en fout qu’il soit du jour.

    Donc, je ne suis plus une inconditionnelle du super marché, j’y vais donc que pour les produits non-périssable, car c’est sûr : « Les courses c’est une corvée » (surtout en grande surface) :(

    Même si le métier d’hotesse de caisse n’est pas reluisant, et bien cela fait travailler certaines personnes. Et les remplacer par des machines, cela fait autant d’emploi en moins. On a supprimé les « pompistes »… C’est autant de « petits-boulots » en moins. En Afrique du Sud (ou ils ne savent pas ce que le mot ASSEDIC veut dire), et bien pas question de te servir toi-même à la pompe. J’ai trouvé que même si c’est pas un job reluisant, cela est tout de même plus convivial de parler à un serveur, qu’à une machine. Ben oui, que voulez vous, je suis du genre à faire la conversation à ce satané distributeur quand j’oublie mon code de CB, ou qu’elle veut pas fonctionner de suite.

    Tu vois Laurent tu aimes faire le marché pour les produits du terroir parce que tu y prends du plaisir. C’est ce qu’on nous a enlevé avec les grandes surfaces : « Prendre du plaisir à choisir, se faire conseiller »…La grande surface est l’équivalent du fast food en cuisine.

    C’est facile, rapide… Mais tu préfères mettre quelques euros de plus et te faire plaisir en allant manger dans un resto ou tu sais que la cuisine est à la hauteur 😉 (Surtout si tu peux fumer ton cirage après.:)

  9. @Arlette

    En Afrique du Sud (ou ils ne savent pas ce que le mot ASSEDIC veut dire), et bien pas question de te servir toi-même à la pompe.

    Je ne connais pas un pays d’Afrique qui dispose d’un réseau de distribution de sations services en Self service fort heureusement pour l’emploi.

    Ceci étant on peut regretter les pompistes je suis d’accord, mais alors qui est prêt à payer le carburant plus cher pour être servi ?

  10. Parce que tu penses réellement que remplacer les caissières par une machine va faire baisser les prix ???

    On a supprimé les « ouvreuses » dans les cinémas, tu paies ta place moins cher pour autant ?

    A ma banque pour déposer un chèque, des espèces et bien je dois passer par une machine. Pour retirer des fonds : Idem. Les employés n’ont plus d’espèces. Est-ce pour autant que les frais bancaires sont moins élevés ? Que nenni !

    Si remettre les pompistes peut donner du travail à certaines personnes et améliorer leur quotidien et bien oui je suis prête à payer quelques centimes d’euros en plus. Et même à laisser un pourboire à celui ou celle qui m’accueillera avec un sourire, prendra en charge la corvée de remplissage de mon réservoir, et en prime me nettoiera le pare-brise. 😉

  11. @Arlette

    L’automatisation des services ne permet pas en effet de faire baisser les prix elle permet de mieux les maîtriser.
    (Une machine ne fait pas grève, ne revendique pas d’augmentation de salaire etc..)

    Si remettre les pompistes peut donner du travail à certaines personnes et améliorer leur quotidien et bien oui je suis prête à payer quelques centimes d’euros en plus.

    Si seulement c’était vrai !

    J’en doute Arlette car dans ce cas tu peux t’approvisionner dans les petites stations qui existent encore et tu seras servie
    mais tu devras décaisser entre 15 et 25 centimes € par litre !
    Je ne crois pas que tu tiendras longtemps.

  12. C’est dispo a Carrefour antibes depuis 2/3 ans. si t’as plus qu’un sandwich et un coca, tu oublies 😀 – la main de l’homme est parfois bien pratique 😀

  13. @Robert : Si je fais l’essence chez le pompiste de mon village je la paie 10 cts plus cher qu’à 10 kms de chez moi. Pourtant je ne suis pas servie :( Mais comme j’ai peur de la panne d’essence dès que j’arrive sur la réserve et bien je paie le prix fort. Donc, je dirais 31-32…

    Si je dois payer plus, et bien je préfèrerais ne pas avoir à mettre les mains dans le cambouis mais surtout savoir que cela permet à un chômeur de trouver un emploi.

    Bon après, c’est ma conception de l’utilité de payer un peu plus mais pour la bonne cause. Sinon ma femme de ménage je la paierai « au black » plutôt que de payer son salaire + les charges + déplacement + frais de l’association.

    @Salemioche : On ne doit pas être dans la même région… Mince alors ! Quoique le sandwich et le coca c’est pas ma tasse de thé. M’enfin, aux alentours de mon bled j’ai jamais vu cette facilité 😉 … Veinard !!! Je vais aller me plaindre au Carrefour le plus proche. Y a pas de raison que Salemioche soit avantagé et pas moi :(

  14. Enfin bon la technologie à la portée c’est pas au top. J’ai pas testé de commander plus qu’un coca et un sandwich au supermarché, mais je galère avec ma nouvelle cuisine électronique. J’en suis déjà à remettre le jus 3 fois en une semaine pour « rebooter » la cuisinière.

  15. mdr !!! Laurent nous fait part de ses problèmes domestiques !!!

    Il doit y avoir un « court-jus » quelque part 😉 CQFD ! Inutile d’insister. Tu n’aurais pas les pieds dans l’eau par hasard ? Un problème de plomb pas assez fort pour ta cuisinière (20 A minimum pour une cuisinière ) qui ferait sauter le compteur quand tu allumes quelque chose d’autre ?

    Qui a dit que le sujet déviait ??? C’est important les problèmes électriques de Laurent, ça fait sauter son ordi je suppose… mdr !

  16. En fait Laurent ne sait pas se servir de sa plaque induction qui bippe et le seul moyen qu’il a trouvé pour l’arrêter c’est de couper le courant et le remettre.. je suis sure qu’avec le mode d’emploi tu saurais faire sans en passer par là!

  17. Bien sûr que j’ai une pile de modes d’emploi grande comme l’Encyclopédie Britannica. Sauf que je suis allergique à cette lecture. Je n’ai jamais ouvert un mode d’emploi de ma vie et je préfère déménager à nouveau que de me plonger dans la passionnante lecture du mode de fonctionnement des plaques à inductions :)
    Si je ne comprends pas intuitivement, je n’ai pas affaire à un bon produit !

  18. Hmmm j’ avais vu vite fait quelque chose la dessus, c’ est sur qu’ apres, faire les courses n’ a plus le meme cachet.

    Pour ma part je fais partie des fanatiques de marche, d’ ailleurs il y en a un a cote de mon appart et c’ est un vrai plaisir d’ y aller .. et d’ avoir en face de soi une presence bien humaine. C’ est d’ autant plus agreable qu’ ici je sais vraiment ce que je mange. Je veux un demi-poulet, le boucher me sors le poulet vivant et paf, il fait le boulot sous mes yeux, c’ est tres instructif et ludique. Ici on peut demander a se faire eplucher ses legumes directement, le poisson sort de l’ eau vivant, et l’ ambiance generale est vraiment a part.

    Aucun rapport avec les courses automatisees dont vous nous faites part, et je suis d’ accord avec vous pour dire que tout ceci est deshumanisant et irrespectueux envers des employes que l’ on essaye de trainer plus bas que terre. Mais tout ceci rentre dans une demarche globale de rupture de tout lien social, et meme si a mon sens c’ est deplorable, je ne suis pas choque au vu des habitudes que l’ Europe occidentale commence a prendre … enfin je concois tout a fait les gens qui n’ aiment pas faire leur courses dans ce genre d’ etablissement, a part le prix, aucun interet …

  19. Je refais remonter le sujet pour pousser mon « coup de gueule »…

    Hier j’ai voulu aller faire 2 courses dans un autre Casino. A environ 10 kms du magasin ou je vais habituellement. Impossible d’obtenir la douchette magique. Réponse de l’employée à l’accueil : « Vous ne pouvez utiliser votre carte que dans le magasin ou vous l’avez obtenue »… J’ai fait demi-tour et je suis parti.

    Pas assez que l’on m’impose une carte de fidélité de l’enseigne, en plus pour ce privilège il faut que je fasse mes courses uniquement dans un seul magasin !

    Bon, je vais finir par faire mes provisions via Internet ! Au moins j’aurais moins l’impression d’être imposé à certaines obligations !

  20. Chère Arlette, je viens de lire votre façon de penser, généreuse, c’est très gentil à vous, je suis, on dit (hôtesse de caisse), ne rabaissez pas encore plus ce métier, s’il vous plait! Oui, je suis hôtesse de caisse depuis 9 ans, et j’en est par dessus la tête, d’entendre, tout les jours
    C’est sûrement, par gentillesse, ou non, mais, c’est usant d’entendre toujours et encore les mêmes réflexions. Je voudrais rajouter une chose, nous passons beaucoup plus que 6 clients par heure, heureusement, pour vous, les clients,(si patients) si non, il y alongtemps que l’on serait au chômage. C’est 30, en moyenne, par heure. Vous ne connaissez pas ce métier, alors faites attention à ce que vous dites. Merci Arlette.