Logo Adicie.com

Mitterrand le menteur

Par • 19 avril 2008 • Catégorie: Politique

France 2 va diffuser un document et un débat qui vont remettre sur la sellette les zones d’ombres concernant « Mitterrand à Vichy ».

Mitterrand serre la main à PétainIl a toujours régné une omerta sur les liens de François Mitterrand, ancien président de la République française, avec le régime de Vichy pendant la deuxième guerre mondiale. Pour la version officielle, Mitterrand a été blessé à Verdun et détenu prisonnier dans un camp en Allemagne. Ensuite, il serait entré dans la Résistance pour finir à Alger en compagnie du Général De Gaulle.

Cependant, il demeure une grosse zone d’ombre pour la période qui s’étend après la détention dans le camp de prisonniers jusqu’avant l’entrée dans le maquis.
Avant sa mort, Mitterrand a éclairci les faits dans le livre de Pierre Péan Une jeunesse française. C’est cet ouvrage que Serge Moati a pris en référence pour réaliser le docu-fiction « Mitterrand à Vichy ».

L’affection de Mitterrand pour le régime de Vichy me dérange. En fait, tout ce qui concerne la carrière politique de Mitterrand me dérange. Cet homme était à la tête  de l’Etat pendant 14 ans, et il portait avec lui des secrets, des non-dits et des ombres qui ne sont pas dignes du chef d’Etat d’une démocratie. Tous ces mensonges autour de la vie trépidante de Mitterrand ne valident pas l’idée que je me fais du représentant d’une démocratie. Pour moi, le représentant ultime du peuple se doit de présenter une morale à toute épreuve, illustrée par une vie respectable à tous points de vue.
Il est trop tard pour taper sur Mitterrand puisque cela ne va pas l’atteindre six pieds sous terre, cependant il préfigure la race de présidents qui me donne la nausée. Ce genre de président ressemble plus à un parrain de la Cosa Nostra qu’à un démocrate convaincu.
Plus grave encore, le mensonge était entretenu par le triptyque : politiciens, journalistes, experts. Tout le monde savait et quasiment personne s’est offusqué.
Enfin bon, il y a eu des tentatives de dénonciation comme en 1981 lorsque Alain de Boissieu a refusé de remettre la légion d’honneur à Mitterrand. La tradition veut que le nouveau président de la République soit décoré du collier de Grand Maître de l’Ordre de la Légion d’Honneur. Alain de Boissieu était Grand Chancelier de la Légion d’Honneur quand Mitterrand fut élu président. À ce titre, il a démissionné avec éclat pour ne pas être obligé de remettre la décoration au président entaché d’un passé de collaborateur.
Malgré les tentatives éparses pour dénoncer le passé trouble de Mitterrand, personne n’a bronché outre mesure. Il a terminé ses deux mandats sans trouble et ce n’est qu’à la fin de sa vie que les secrets ont été dévoilés. C’est troublant d’observer que cet ancien collaborateur du régime le plus abject que la France ait connu une carrière politique si brillante. De plus, l’épisode Vichy n’est qu’un détail parmi les scandales entourant Mitterrand. Je répète que Mitterrand n’était pas un démocrate. Il s’est habilement pris pour un monarque qui utilisait les rouages démocrates afin de satisfaire sa gloire personnelle.

Les défenseurs de Mitterrand iront dire que le rôle de Mitterrand au sein du régime de Vichy était occulte puisqu’il a créé un réseau de soutien aux prisonniers de guerre. En fait, il a joué un double rôle puisqu’il a effectivement œuvré pour la cause des prisonniers de guerre, mais il a aussi activement participé à la chasse aux opposants du régime de Vichy. Quand à la question juive, cela ne semblait pas du tout préoccuper Mitterrand. Concernant le fait qu’il ait rejoint la résistance en 1943, cela s’explique simplement car Mitterrand, en fin limier politique, a senti le vent tourner, et n’a pas hésité à retourner sa veste au bon moment.
Il faut souligner que Danielle Mitterrand, veuve de l’ancien président, a déclaré que le film de Moati ne respectait pas la mémoire de son mari, et qu’il pouvait tromper les spectateurs à propos des faits.

La morale que je retire de la vie politique de Mitterrand est qu’il est tout à fait possible d’élire en France des candidats au passé extrêmement trouble, mais aussi à la morale douteuse. Mitterrand n’a pas transformé la démocratie en dictature, mais finalement il n’en avait pas besoin. Il a conduit sa présidence comme un simili monarque qui utiliserait les institutions pour assouvir ses ambitions personnelles, et laisserait l’intérêt du pays au second plan.
Mais Mitterrand c’est du passé ; il faut se tourner vers le présent et l’avenir. La question est de savoir si nous sommes aujourd’hui dans ce même système où se cache un système pervers sous couvert démocratique. Est-ce que la France est réellement la démocratie qu’elle prétend être ? Il faut commencer à sérieusement se poser la question à propos de la validité des institutions du plus haut niveau de l’Etat.
Pour être franc, je n’ai pas besoin de chercher bien loin pour trouver des symptômes qui suggèrent que les têtes dirigeantes continuent de se foutre de notre gueule. Il suffit de regarder du côté des dérapages budgétaires de Rachida Dati pour comprendre que la France est une fausse démocratie. Un petit groupe d’individus dirigent le pays et finalement les institutions ne sont qu’un leurre pour assouvir leur soif d’ambition.
Ce débat n’est pas nouveau, et peut-être même que c’est lassant de répéter toujours les mêmes choses. Chacun s’insurge que nous soyons manipulés, mais rien ne change vraiment. Je trouve qu’il est dangereux de savoir qu’il est possible pour des similis monarques de se glisser parmi les plus hautes institutions du pouvoir.

Liens complémentaires :

28 reponses »

  1. @Laurent

    Beau billet !

    Ce débat n’est pas nouveau, et peut-être même que c’est lassant de répéter toujours les mêmes choses. Chacun s’insurge que nous soyons manipulés, mais rien ne change vraiment. Je trouve qu’il est dangereux de savoir qu’il est possible pour des similis monarques de se glisser parmi les plus hautes institutions du pouvoir.

    Ta conclusion me parait frapper au coin du bon sens !

    Que suggères-tu qui serait de nature à changer les choses ?

    Existe-t-il un pays où les dirigeants Monarques ou similis monarques comme tu le dis serait tellement vertueux ?

    Du plus loin que l’on puisse remonter il est un point commun, l’ambition personnelle qui conduit au pouvoir et à l’argent.

  2. Laurent, tu prêches une convaincue, d’autant qu’il s’avère que le paternel de ta copine a fait de la politique avec le sieur François Mitterand du temps ou ils étaient tous deux dans la Nièvre 😉

    Donc, sur notre ancien président, j’ai quelques anecdotes croustillantes… Mais comme les protagonistes ne sont plus là pour se défendre, je m’abstiendrais. Et pourtant, dans la famille on est « droitier » de père en fils (et en filles…) :)

    J’ai mis un peu de temps pour réagir à ton billet, mais enfin je prend le temps pour te répondre.

    Une chose me choquait dans l’attitude Nicolas Sarkozy. Quoi ? J’arrivais pas à le définir. Et tout à coup, en le voyant il y a quelques jours à la TV cela m’a fait till. Aussi, je demande à tes lecteurs d’être plus attentifs lors d’un prochain reportage. Ma conclusion est peut-être biaisée… Voilà je vous explique :

    – Regardez bien N.S. lors de ses déplacements… J’ai la nette impression qu’il se déplace comme un Roi… Dans son allure, dans le « rapprochement » de ses acolytes vous pourrez constater qu’il marche avec en tête l’idée : « Oui, ok, je viens mais c’est pour vous faire plaisir… Sachez que je ne suis obligé à rien. »… Toujours avec un sourire sous entendu. La seule qui soit proche de lui, c’est sa femme.

    Regardez bien tous les déplacements des autres chefs d’états… Vous verrez que la démarche est plus conventionnelle. Plus, « représentation d’un état » que « représentation d’une personne »…

    A cela vous ajoutez les propos de ses ministres (car Exemple Roselyne entre autre) qu’il n’hésite pas à démentir sans autre forme de procès, et vous avez la représentation d’un : « Le Roi c’est moi ! » .

    Parce que de ma propre expérience de chef de service, je n’aurais jamais osé démentir (tout au moins de cette façon), les propos tenus par l’un de mes collaborateurs. C’est tout de même un principe quand on est responsable. On s’explique en privé, mais on assume les conneries de ses collaborateurs. Quitte à les démissionner. Or là il en est rien…

    Un ministre dit noir, le lendemain il arrive il dit blanc… Pauvres ministres :(

  3. @Robert Du plus loin que l’on puisse remonter il est un point commun, l’ambition personnelle qui conduit au pouvoir et à l’argent.

    Non, non Robert, je t’invite à lire le livre de Simone Veil dont j’ai fait un billet : Une vie, tu pourras lire qu’à une époque il y a des politiques qui ont été intègres, ou plutôt qui avaient encore un idéal 😉

    Soit, je le conçois aujourd’hui nos représentants sont plus attirés par le fric (et tous les a-côtés que cela rapporte) que par l’idéologie. Mais, ne serait-ce pas à nous de ne pas les élire et de réclamer de faire bouger les choses ??? On passe son temps dans la rue, et bien descendons dans dans la rue pour faire bouger les choses…Au lieu de stigmatiser la Chine.. Commençons par faire le ménage chez nous.

    Arlette l’utopiste 😉

  4. @Arlette

    C’est bien beau tout çà OK descendons dans la rue ! et après ? Qui prend la place ?

  5. @ Robert : Existe-t-il un pays où les dirigeants Monarques ou similis monarques comme tu le dis serait tellement vertueux ?

    J’aime bien citer le Suède en exemple pour sa manière dont le gouvernement se comporte.

  6. La Suède c’est 9 millions d’habitants soit 22 au km2 !

    C’est 2 millions de mois qu’en IDF 964 habitants/km2

    La Suède c’est l’Etat Providence par excelence !

    La France avec ses 60 millions d’habitants et son passé colonial ne peut être gouvernée de la même manière et on peut le regretter !

  7. @Laurent

    Malgré la qualité du gouvernement suèdois il n’est pas à l’abri des problèmes similaires à notre pays.

    Je te recommande le lien ci-dessous pour t’en convaincre:

    http://www.youtube.com/watch?v=y6Y1pyy8ESM

  8. Qu’est ce que ta vidéo sur l’immigration vient faire dans mon propos ?
    Et peu importe le nombre d’habitants pour mettre en place un gouvernement « transparent ». C’est surtout la mentalité des gouvernants suédois qui est à mettre en valeur. Si les officiels français se comportaient seulement 1/4 aussi bien que leurs homologues suédois, la situation serait bien différente.
    C’est toute la différence entre un gouvernement qui représente le peuple et l’autre qui se prend pour des monarques.

  9. @Laurent

    On peut toujours rêver à l’Abbaye de Thélème!

    Pour le sujet qui nous préoccupe cela s’appelle de l’UTOPIE.

  10. Mon commentaire sera bref : Bien dis !

    Malheureusement, je ne suis pas dispo pour voir le doc ce soir… je suppose qu’il sera disponible pendant quelques jours sur le site web de France Télévision.

  11. @Aurélien : Si tout va bien je vais enregistrer l’émission de ce soir (y compris le débat qui s’en suit). Donc, éventuellement je pourrais t’en faire un DVD 😉

  12. @ Robert : c’est bien l’attitude que je reproche actuellement : « tous des pourris, mais nous le savons donc nous ne faisons rien ».
    A la vue des manipulations, malversations et autres mensonges au sein de la République, je me dis que le terme de « Mafia » correspond mieux à la manière dont les présidents semblent appréhender le pouvoir.

  13. Tu y vas un peu fort Laurent !

    Mafia = Organisation Criminelle !

    Nous n’en sommes pas là ! Certes il y a des dérapages et des pratiques parfois douteuses, des intérêts particuliers qui passent avant l’intéret général, une justice pas toujours impartiale.
    Nous sommes dirigés par des hommes que nous avons élus, et nous avons donc notre part de responsabilité.

    Je suis d’accord pour dénoncer toutes les dérives de la majorité comme de l’opposition, mais nous devons aussi être honnête et reconnaitre ce qui est bien fait.

  14. La mafia aussi fait bien les choses :)

  15. Bon, j’ai vu le reportage de Serge Moatti… Et bien je suis déçue :(

    Je m’attendais à apprendre des choses, là, c’est que du déjà vu, enfin, plutôt que des choses que je connaissais depuis plus de 40 ans. Alors je me pose la question :

    – Comment a-t-il fait pour que les journalistes se taisent pendant des années ? Peut-être tout simplement parce que les français n’avaient pas envie de savoir.Car je ne suis pas une exception, tout le monde savait. Donc, tous ceux qui ont gravité autour de lui ont du tirer un avantage de leur silence. Il suffisait de faire une petite recherche sur son passé pour trouver. Puis, faire un documentaire a partir d’un livre qui a été publié il y a 14 ans, faut pas être très courageux. Dommage, j’aime bien Serge Moatti.

    Mafia: Organisation criminelle… Quand on regarde la définition du fonctionnement de cette organisation sur Wikipédia on peut lire :

    La mafia fonctionne sur un modèle d’économie parallèle ou souterraine. Elle cherche à contrôler les marchés et les activités où l’argent est abondant, circule en numéraire (argent liquide) et est facile à dissimuler au fisc. La plupart des activités commerciales usuelles sont utilisées, que ce soit comme paravent à des activités illégales ou comme moyen de blanchiment de l’argent récolté. Ces activités recouvrent aujourd’hui les domaines les plus variés

    C’est pas un peu le fonctionnement des hommes politiques ??? Faire croire que l’on veut le bien de tous alors qu’on a qu’une idée : ‘enrichir, dissimuler au fisc en mettant son fric dans des paradis fiscaux, faire croire qu’on est éleveur pour éviter de payer l’ISF, faire voter des lois mais mettre en place des systèmes pour les contourner???

    Sur le sujet de Mitterrand, c’est pas l’Omerta qui a été de mise ???

    Si c’est pas la Mafia, alors c’est le Canada Dry de la Mafia : « Ca a l’aspect de la Mafia, cela a le goût de la Mafia, mais ce n’est pas de la Mafia » :)

  16. @Arlette

    C’est pas un peu le fonctionnement des hommes politiques ??? Faire croire que l’on veut le bien de tous alors qu’on a qu’une idée : ‘enrichir, dissimuler au fisc en mettant son fric dans des paradis fiscaux, faire croire qu’on est éleveur pour éviter de payer l’ISF, faire voter des lois mais mettre en place des systèmes pour les contourner???

    Quelle chance vous avez de pouvoir ainsi parler, voir accuser nos hommes politiques de mafieux, dans de nombreux pays vous seriez rapidement sous les verrous.

    Alors moi si ces « Mafieux » que vous dénoncez et qui nous dirigent je les préfère à tous les autres soit disant « honnêtes ».

    Est-ce mieux ailleurs ?

    Si le pays merveilleux que vous souhaitez existe il faut surtout pas le manquer, si vous le connaissez faites le moi connaitre SVP.

  17. Don Quichotte, rêveur idéaliste et absurde qui se prend pour un justicier.

  18. Mais Robert ce n’est pas parce que dans certains pays on crève de faim, que je dois être contente que les prix augmentent tous les jours… Ce n’est pas parce qu’il y a des pays ou c’est pire ailleurs, que je dois rien dire dire merci aux politiques verreux.

    Justement dénoncer le système est une façon de protester. J’ai la chance de pouvoir le faire, donc autant utiliser cette chance 😉

    Profitons donc qu’Internet commence a avoir un poids, et que nous pouvons encore s’exprimer via ce moyen, pour essayer de faire comprendre à nos hommes politiques que nous ne sommes pas dupes. Sinon autant nous supprimer la liberté d’expression, c’est qu’elle n’est pas nécessaire.

    Tiens je vais rajouter Don Quichotte sur mon site. Tu as bien fait d’en parler. :)

  19. @Arlette

    Tu peux aussi mettre MACHIAVEL dont la réflexion politique dépend d’une question essentielle :

    « Prendre le pouvoir (si on ne l’a pas), ou le conserver (si on l’a) »

    Qu’importe le bien commun !

  20. Effectivement je suis globalement d’ accord avec vous sur le sujet Laurent, l’ homme en lui meme est une vraie crapule, et les presidents qui ont suivi n’ ont guerre ete meilleurs au niveau de leur personnalite, on atteind meme le summum en ce moment …

    Mais entre Mitterrand,Chirac et Sarkozy il y a tout de meme une grande difference, malgre certains points communs.

    Pour en venir aux aspiration politiques de Mitterrand a ses debuts, sa participation au regime de Vichy est comme vous l’ insinuee pour le moins douteuse au sens negatif du terme bien entendu. Effectivement il a cree un reseau de soutient au prisonnier, ce qui est tout a son honneur. Mais de l’ autre cote, il y a incontestablement un point noir, a savoir sa participation dans la chasse aux dissidents, ce qui est tout simplement inacceptable … sauf si on se place d’ un point de vue logique.

    L’ immonde institution qu’ est le regime de Vichy est comme toute institution soumise a des lois, reglements, et impliquent un resultat en fonction de ses competences. Les competences fixes par Petain et sa clique sont dans l’ indigne lignee de la collaboration. Jusque la on est d’ accord. Alors par consequent, les hauts fonctionnaires de Vichy sont des hommes politiques eminents ou montant de l’ epoque, qui sont en accord avec les objectifs sordides que la collaboration de Vichy pose.
    Ici aussi aucun negationisme, Vichy est bel et bien une abomination, ainsi que les gens qui y ont participe … sauf que dans ceux-ci il y a eu des resistants, comme Mitterrand.

    Sans prendre la defense de Mitterrand qui n’ a malgre sa participation a la resistance, pas ete capable de denoncer l’ aberration qu’ etait Vichy, je vous propose le parallele avec le Nazi Oskar Schindler, qui a inspire le celebre film de Spielberg.

    Qui de mieux place que quelqu’ un au centre des entites decisionnaires peut dejouer ces dernieres ?

    Apres cette ouverture objective, je ne peux pas faire de parallele entre les affaires douteuses de Mitterrand en son temps de presidents ( Angolagate, biz d’ armes de Papa-m’a-dit pendant que maman fait la chasse aux mines anti-personnelles, enfants caches, affaire sui “ suicide “ de Beregovois douteuse … etc ) car celles ci sont tout simplement injustifiables et condamnables.

    Alors je confirme une fois de plus, Mitterrand est une crapule, l’ homme est un vrai tonton de la mafia, mais le President a fait beaucoup pour la France, compare aux deux zogotos qui ont suivis.

    Maintenant prenons le cas de Chirac, ses bons airs paternalistes et sa tete sympathique n’ en font pas moins une veritable ordure qui a su tout aussi bien voler et arnaquer dans les regles de “ l’ art “, tout en laissant le climat se degrader peu a peu. Les deux seules bonnes choses dont on peut se rappeller concernent la reduction du mandat et inevitablement le maintient de la France en tant que puissance diplomatique et la contestation contre la guerre en Iraq, oui, notre Parain etait excessivement doue en terme de relations internationale car il avait dans son carnet d’ adresse bon nombre des puissants de ce monde.

    Et dans la decroissance, Sarkozy, ou l’ apogee ( je l’ espere ) du qui brille, du qui coute cher. Sa Majeste Bling-bling premier est a mon sens le pire des trois. Il nargue le peuple en exhibant ses caprices de gamin … dernier en date, messire Bling-bling veut un nouvel avion parce que ses homologues ont tous atterit a Lisbone ( c’ etait a l’ occasion du traite ) dans de gros et luxueux avions … ainsi soit-il ! Merci qui ? … De l’ autre cote il n’ a de cesse d’ utiliser a outrance les termes de reussite personnelle ( le capitalisme dans sa plus pure expression, sappant la notion de reussite collective et du bonheur d’ une societe plutot que d’ une oligarchie ). Mais ou est la coherence dans une demarche ou une elite predestinee ( cf Jean Sarkozy ) ne laisse la place aux vrais meritants …

    Bref, sans cracher sur les grands patrons et les politiques, dont certains ont un parcours tout a fait honorable, il faut quand meme le dire, nombre de puissants n’ ont que faire des notions de decence, respect du peuple et humilite, et nous nous acheminons lentement mais surement vers des exemples catastrophiques comme les US en temoignent …

    Enfin pour ma part, j’ ai deja “ quitte le bateau “ je ne supporte pas que l’ on me prenne pour un gamin attarde. Je prefere infiniment apporter mon “savoir” dans la boite bien chinoise ou taf et ou je suis le seul blanc bec et les faire evoluer dans le sens que je crois bon plutot que de subir les insultes quotidiennes du gouvernement qui rentre dans une demarche de regression des libertes et des droits du citoyen.

    Alors mon coup de gueule, je le pousse pas specialement contre Mitterand, mais surtout contre l’ immobilisme ou la regression des gouvernements suivants car meme si je ne suis plus en France, j’ aime toujours mon pays et ca me fait mal de le voir malmene de la sorte.

    PS : desole pour l’ orthographe je suis un peu oppresse par ma direction qui me voit ecrire dans un langage incomprehensible des pages et des pages de Word ^^

  21. Comme a dit Nietzsche, il n’est pire menteur qu’un homme indigné. Et je vous trouve un peu trop indigné en l’occurrence.

    Tout le monde ment, lui pas moins que les autres.

  22. Sauf que « les autres » ne sont pas présidents.
    De plus, vous déformez la citation de Nietzsche qui dit « nul ne ment autant que l’homme indigné  » (Google est mon ami). Du coup, cela n’a absolument rien à voir…

  23. Il est toujours difficile de bruler ce qu’ on a aimé, même si l’ on s’ aperçoit que ce qu’ on a aimé est monstrueux.
    Ceci est aussi valable pour les électeurs de 1981.
    Pourtant, certains « détails » sont aujourd’ hui avérés : la Cagoule, Vichy, l’ attentat de l’Observatoire, les écoutes téléphoniques, Mazarine , René Bousquet, …

  24. « Il s’est habilement pris pour un monarque qui utilisait les rouages démocrates afin de satisfaire sa gloire personnelle. »

    J’ai vu un dessein/carricature de journal étranger le représentant dans une tenue façon Louis XIV avec en titre François 1er.

    « Mais Mitterrand c’est du passé ; il faut se tourner vers le présent et l’avenir. La question est de savoir si nous sommes aujourd’hui dans ce même système où se cache un système pervers sous couvert démocratique. Est-ce que la France est réellement la démocratie qu’elle prétend être ? Il faut commencer à sérieusement se poser la question à propos de la validité des institutions du plus haut niveau de l’Etat. »
    Je suis d’accord avec le fait de se tourner vers l’avenir. Néanmoins, il est important de ne pas oublier les erreurs du passé. La Justice doit régner. La JUSTICE le plus grand dessein du Ciel ! Et puis de toute façon, je suis Confucéen, et donc que m’importe la démocratie, je suis pour le Mandat du Ciel. Néanmoins, Monsieur Sarkozy n’a rien compris au rôle d’un Empereur. Même s’il osait se dirigé vers un plébiscite, comme le pense certain en le comparant à Napoléon 1 et 3, il ne saurait être digne d’être revêtu de la dignité Impériale, cela est dût autant à sa morale qu’à sa manière de gouverner.

    Le Respect est le seul tribut véritablement attendu d’un Empereur.

    On Respecte et on Honore les dieux, comme on disait dans la Rome/Grèce/Chine Antique. Il n’en va pas autrement pour un Empereur, l’Homme le plus proche du Ciel, le Fils du Ciel, doit ainsi être d’une vertu et d’une droiture irréprochable. C’est pourquoi, oui, il est possible d’affirmer que des dirigeants vertueux, ça existe, ou du moins ça a existé. Si ce n’était pas le cas, je me convertirais à l’anarchisme. Mais l’anarchisme mène au Chaos, le Chaos à l’injustice. Ce qui signifie que ni la démocratie totale et parfaite, ni l’anarchisme, ni le totalitarisme dictatorial ne sauraient être la bonne voie.

    Quant à la Suède, c’est vrai, la taille impose une façon de gouverner un peu différente. Néanmoins, j’insiste bien la-dessus, dans le gouvernement des armées, le commandement du petit et du grand nombre n’est qu’une question de signaux !
    Ils ont une plus petite population ? Et alors, nous on peut former plus de gens pour entrer dans l’administration et répondre aux besoins du peuple. Le tout est question de rythme, il faut juste trouver un chef d’orchestre capable d’ordonner tout ça, et c’est justement pour ça que les élections présidentielles et autres sont faites. Or, si les masses ne sont pas connues pour leur discernement et leur clairvoyance, il y a une bonne raison : c’est que la foule est aveugle. C’est pourquoi une démocratie totale ne peut fonctionner, donc inutile de se plaindre si Monsieur Sarkozy en vient à la conclusion logique –> accaparation du pouvoir politique pour assouvir son ambition. ^^’

    « Mafia = organisation criminelle
    (…)
    Je suis d’accord pour dénoncer toutes les dérives de la majorité comme de l’opposition, mais nous devons aussi être honnête et reconnaitre ce qui est bien fait. »
    Soit, mais il ne faut pas oublier que la Mafia est aussi là pour faire régner l’ordre ! Tout l’argent de la Mafia n’est pas illégalement gagné ! Cosa Nostra et ses homologues russes et sino-japonais investissent aussi dans des crèches, des hopitaux, etc. Ils maintiennent l’ordre et la hiérarchie.
    Ils trafiquent de la drogue et tuent leurs opposants ? Et alors, le gouvernement américain aussi. :(

    Robert Dion a écrit : « Tu peux aussi mettre MACHIAVEL dont la réflexion politique dépend d’une question essentielle :

    « Prendre le pouvoir (si on ne l’a pas), ou le conserver (si on l’a) »

    Qu’importe le bien commun ! »

    Calomnies. Nicolas Machiavel était un homme bienveillant, brave et vertueux. Je ne connais qu’une seule personne plus illustre et méritante qui ait foulé le sol d’Europe, et c’est Saint Louis lui-même.
    Avez-vous seulement lut le Prince de Machiavel ? Ou l’introduction à ses commentaires sur Tite Live ? « Je choisis de dédier ce livre, non pas à ceux qui sont princes, mais par ceux qui, par tant de qualité, mériterait de l’être. » Rien que d’y penser, j’en ais les larmes aux yeux. Dire du mal d’un tel homme ? Voyons, ressaisissez-vous ! Machiavel était un fonctionnaire tout ce qu’il y a de plus zélé, il pensait toujours au bien commun, contrairement à ce que vous dites. Il était non seulement patriote, mais aussi il aimait son peuple, et exécrait la tyrannie.

    « Et dans la decroissance, Sarkozy, ou l’ apogee ( je l’ espere ) du qui brille, du qui coute cher. Sa Majeste Bling-bling premier est a mon sens le pire des trois. Il nargue le peuple en exhibant ses caprices de gamin … dernier en date, messire Bling-bling veut un nouvel avion parce que ses homologues ont tous atterit a Lisbone ( c’ etait a l’ occasion du traite ) dans de gros et luxueux avions … ainsi soit-il ! »
    Comme je le dis plus haut, un Empereur aurait plutôt vu comme une preuve de sa dignité d’avoir un avion moins gros et moins luxueux que les autres : le plus important n’est pas d’avoir la plus grosse, mais d’en avoir les moyens, tout comme le fait d’être Roi (ou Empereur). Et les moyens sont eux même moins important que le mérite : parfois l’Histoire vient vous rendre Justice.

  25. @Longzi : Bien dit pour NAPOLEON le Grand et NAPOLEON III, la dignité impériale qu’ils incarnait était avant tout celle de la République dont le gouvernement leur était confié (n’en déplaise, ils nous ont légué les bases de ce que De Gaulle a érigé en Ve République, que ce soit le suffrage universel, l’administration, la justice ou le modèle social français… oui, les caisses de retraite c’est du Premier Empire).

    Ils ont beau avoir leurs détracteurs (comme Machiavel, qui a été démis de ses fonctions et torturé lors de la chute de la République florentine qu’il avait servie), ils ont donné un exemple marquant de la gestion de l’argent public. Napoléon le Grand a gardé toute sa vie des habitudes modestes, à tel point qu’il a choqué son tailleur un jour en lui demandant de réparer une culotte à travers de laquelle il passait! Pas étonnant que sa Cour impériale – avec toute sa splendeur – lui coûtait le quart de ce qu’avait coûté celle, royale, de Louis XVI! Regardez quelle différence entre l’éclat des bâtiments publics fourni au profit des tisserands de Lyons, d’Amiens et de Rouen, et la modestie de ses appartements privés. « Jamais homme n’a disposé de plus de richesses et s’en appropria moins » (André Marois, « Napoléon »). Napoléon III a dépensé sans compter pour les œuvres de bienfaisance (création d’une Société du Prince impérial pour aider les ouvriers à s’acheter leurs outils, multiplication par deux du budget d’État pour aider les pauvres, soupes populaires, cités ouvrières…). Et pourtant, il est mort pauvre, n’ayant pas gardé d’argent pour lui-même.

    Pour plus de renseignements,
    imperatornapoleo@yahoo.fr

  26. @Napoléon Calland : « Jamais homme n’a disposé de plus de richesses et s’en appropria moins » (André Marois, « Napoléon »).
    Je savais que Napoléon avait conservé ses habitudes humbles, malgré sa richesse. Ceci dit, il me semble que c’est partiellement faux. Le Grand Inquisiteur Torquemada, qui est parfois injustement récrié ou diffamé, à tout le moins, était d’une humilité extrême, comme beaucoup d’autres inquisiteurs. Torquemada, par exemple, dormait sur une planche en bois ! Toutes les fortunes qu’il avait confisqué, il ne se les appropriait pas. Et ça, toutes les sournoiseries de Victor Hugo et toutes les hypocrisies des hommes modernes n’y changeront rien.

    A propos, un sujet sur lequel je suis minoritaire la plupart du temps : l’une des principales choses que l’on reproche aux inquisiteurs et qui leur donne mauvaise réputation, ce n’est pas seulement les conversions forcés des juifs et les bûchets des sorcières, mais surtout toutes les tortures créées à l’occasion et qui ont inspirées les tortionnaires nazi et autres criminels de guerre, ce qui est injuste puisque de toute façon, inquisition ou pas, ils auraient facilement trouvés d’autres moyens de torture, car la torture est commune à la plupart des civilisations et ne nécessité qu’un peu de créativité, d’ingéniosité et de détermination : des qualités dont nombre de nazi ne manquaient pas. Mais bon, c’est encore un autre sujet.

    « Napoléon III a dépensé sans compter pour les œuvres de bienfaisance (création d’une Société du Prince impérial pour aider les ouvriers à s’acheter leurs outils, multiplication par deux du budget d’État pour aider les pauvres, soupes populaires, cités ouvrières…). Et pourtant, il est mort pauvre, n’ayant pas gardé d’argent pour lui-même. »
    C’est frappant si on compare avec les politiciens d’aujourd’hui. Remarque, l’Empereur du Japon, Sa Majesté Akihito (mais les japonais n’utilisent pas le nom du souverain, ils disent plutôt Tennô-heika, Sa Majesté l’Empereur, ou Kinjo-heika, Sa Majesté Présente) et nombre d’autres souverains de monarchies-constitutionnelles font la même chose, mais d’une manière un peu différente : ils utilisent une part du budget qui leur est alloué en dons pour les (grandes) associations. Ca ne me plaît guère, pour ma part, car ça passe facilement pour une manœuvre politique. Vous trouverez à ce sujet plus amples informations et explications sur la page du groupe Facebook « Emperor of China (Imperial Revival Association) ».

    http://www.facebook.com/group.php?gid=29595494968&ref=ts

    J’y ait eut des dialogues intéressants avec Choy Sl, sans doute la personne la plus remarquable, par sa vertu, que j’ai rencontré jusqu’à aujourd’hui.

  27. Article pertinent ! Comme gouvernement vertueux, j’aurais cité en exemple la Norvège. La démocratie Française, ouais si on veut , il y a juste à constater le référendum sur l’Europe !

    Mitterrand, il n’ a pas que son passé à Vichy qui a été trouble !

  28. Pourquoi Mitterrand ne connaissait pas les camps de concentration, alors que ma grand-mère (résistante) et commerçante en centre-bretagne, affichait deux posters de juifs dans son commerce, ces derniers squelettiques et mourants de faim dans les camps.Dans cette bretagne ou personne ne parlait français, comment était-elle au courant et pas Mitterrand, bizarre non ?