Logo Adicie.com

Le faux SMS de Sarkozy

Par • 22 février 2008 • Catégorie: Politique

Finalement, Airy Routier, journaliste au Nouvel Observateur, a avoué qu’il n’avait pas de preuve de la véracité du fameux SMS de Nicolas Sarkozy à Cécilia, son ex-femme.

Hier, la police a entendu Airy Routier à propos de ce SMS qui révélait un soi-disant pardon du président à son ex-femme si elle revenait auprès de lui. Le journaliste a révélé, sur le site du Nouvel Observateur, la teneur du SMS qui a provoqué un certain émoi dans tous les médias qui ont relayé l’affaire.

Il s’avère que Routier se basait sur des sources verbales qu’il n’a pas divulgué aux enquêteurs. Cependant, il est également possible de croire que Routier a tout inventé lui-même. C’est facile de protéger derrière l’article 109, mais si une source propage des mensonges, je ne vois pas l’intérêt de la protéger.

En tout cas, ce type de journalisme me semble un peu léger. D’une part car cela touche directement à la vie privée. D’autre part, c’est mal d’écouter les conversations privées et encore plus dégueulasse de les divulguer au grand public.
Alors, en plus propager un énorme canular qui peut provoquer des dégâts pour un couple nouvellement formé est tout simplement inconcevable.

La désacralisation de la fonction présidentielle devient du grand n’importe quoi qui atteint son apogée avec ce faux SMS. Je pensais que Sarkozy avait raison de tailler dans l’image du président, mais je reviens sur cet avis.
En fait, je trouve que c’est désolant de voir un président traîné dans les pires pages de l’actualité people. La fonction présidentielle mérite un certain respect qui semble révolu en France. Désormais, le président ne vaut pas mieux que Britney Spears ou Paris Hilton, sans parler de la pauvre Laure Manaudou et ses photos à poil.

Pour tout avouer, ma tendance politique penche pour la monarchie constitutionnelle alors je n’ai pas besoin de disserter sur la nécessité de posséder un Chef d’Etat qui ne soit pas la risée de l’actualité people.
Attention, je n’ai pas dit que j’étais royaliste car on me fait souvent la remarque. La monarchie constitutionnelle est de mise dans de nombreux états européens où la figure de proue du pays est issue de la famille royale, puis un gouvernement couplé de parlements font le reste du travail. À part en Angleterre où la famille royale est plutôt risible, il faut admirer nos voisins qui possèdent un Chef d’Etat respectable et respecté.
Nous avons un roi. Il s’appelle Louis XX, duc d’Anjou, et il vit en Espagne. Je préconise de le rappeler pour remplacer Sarkozy qui ne s’en sort plus au niveau médiatique.

14 reponses »

  1. Faux ou pas je trouve la position de Sarkozy un peu exagérée dans cette histoire. Sortir un bazooka pour tuer une mouche. Trainer le journaliste au pénal, c’est vraiment un « abus de pouvoir ».

    Après, tout il aurait pu dire soit :

    – Prouvez que ce SMS existe
    ou
    – Ce SMS est hors contexte.

    Et l’affaire se serait arrêtée là. Car, soit le journaliste a menti et donc dans le premier cas il aurait eu du mal a se justifier, donc aurait été dans l’obligation de dire : « Oui, j’ai exagéré, j’ai menti »,

    soit il existe mais il est hors contexte. Il a peut être envoyé ce SMS pour dire à Cécilia : Si tu viens à mon mariage j’annule tout ! Le fils de Cécilia et Nicolas devait être présent au mariage, donc lui a peut-être dit : « Ok, moi aussi je viens avec Louis »… Et lui de lui répondre : Si tu reviens j’annule tout ! Et là, le SMS veut dire tout à fait autre chose… J’ai plus envie de te revoir !

    Il aurait tout aussi pu demander à Cécilia de témoigner haut et fort, pour dire : « J’ai jamais reçu un tel message » ! Pourquoi tant de silence de la part de son ex-femme ???

    Autre possibilité : Le message existe mais il ne vient pas de lui. Qui n’a jamais reçu un SMS par erreur ??? Cécilia aurait pu dire : « Oui j’ai reçu un tel message mais ce n’était pas de Nicolas… Cela vient d’un numéro que je ne connais pas ».

    Perso cela m’est arrivé : « Voilà je suis à telle aire d’autoroute, je t’attends »… (Sympa, j’ai répondu que la personne avait fait une erreur de numéro 😉 . Je l’imaginais prendre racine et attendre son amoureux :) )

    Après tout, quand il a eu envie d’étaler sa vie privée au grand jour, il a su comment faire venir les journalistes. Ils ont pas deviné tout seul qu’il avait envie d’aller à Eurodisney, ou en vacances en Egypte non ?

    Il a pas poursuivi le journal qui a publié les photos de sa femme nue ! Alors pourquoi sortir l’artillerie lourde pour quelque chose qui n’existe pas ???

  2. En Egypte, il a choisi d’inviter les journalistes, mais pas dans ses SMS.
    Même s’il est faux, c’est surtout l’intention d’intrusion dans les communications privées du président qui me dérange.
    Mais c’est clair que c’est entièrement de sa faut si nous sommes tombés dans ces travers.
    Il faut honorer la fonction présidentielle plus qu’il ne l’a fait pour que tout le monde, médias y compris, puisse le respecter et la fonction qu’il représente.
    Ce n’est pas rien de représenter la France et cela mérite le respect.
    C’est pour cela que je préfère confier cette tâche à quelqu’un qui est né pour cela plutôt qu’à n’importe quel politicard plus ou moins corrompu et avide de pouvoir.

  3. En Egypte, il a choisi d’inviter les journalistes, mais pas dans ses SMS.

    Oui, mais alors faut pas que sa femme vienne jouer les vierges effarouchées dans un interview qu’elle a accordé, quand on lui parle de la photo de son gamin qui se cache le visage devant la meute de photographe…

    « Mon erreur a été de ne pas prendre la mesure de ce qui allait arriver, de ne pas réagir assez vite lorsque j’ai vu les 600 photographes réunis soudainement »

    Ben, voyons ! Elle sait pourtant très bien que même en qualité de chanteuse, ou de manequin, en temps normal elle était poursuivie par les photographes… Alors il s’imaginait qu’avec le président elle allait passer inaperçue ?

    Je suis d’accord avec toi sur le fait que publier un SMS c’est pas génial. Mais si on se base sur le fait qu’un SMS est un courrier, alors il appartient à celui qui le reçoit ! Il peut donc en faire ce qu’il veut. Ca devient sa propriété. D’où, si le SMS (en supposant qu’il existe), a été volé, c’est à la personne qui l’a reçu de porter plainte, s’il n’existe pas cela revient au journaliste de prouver qu’il existe !!! D’où on en revient a mes réponses précédentes 😉

    Il était facile de dire de la part de Nicolas Sarkozy : « Je n’ai jamais envoyé ce SMS, a vous de prouver qu’il existe »… Mais poursuivre au pénal, c’est pour moi un abus de pouvoir.

    Il est pas dupe le président, il sait que les gens aiment faire les poubelles. Ou tu fais en sorte que rien ne soit visible de ta vie privée, ou tu acceptes les conséquences des dérives.

    Après tout, pendant 14 ans un de ses prédécesseurs a bien su faire taire les journalistes sur sa fille cachée.

  4. Geoffrey, tu as l’air de penser que Sarko est un sur-homme ma parole!
    Il controle tout, sait tout, organise tout, tout le temps et dans tous les domaines…
    Ma foi, pour vivre, comme tout le monde, 24 heures par jour, je ne me sens pas de gèrer « mes amis, mes amours, mes emmerdes », aussi bien que tu as l’air de l’en croire capable!
    Evidemment, il est entouré et il se surveille, et surveille les autres (sans doute pas comme un certain florentin qui écoutait aux portes et aux conversations téléphoniques…), mais peut on accorder à cet homme des sentiments et des émotions?
    Ou alors, vous les hommes, car ce sont plutôt des hommes, curieusement, qui s’expriment avec dédain et mépris des aventures amoureuses de notre omni-président, vous pensez qu’être arrivé à ses fins au niveau politique et se retrouver aux plus hautes fonction d’un état est une fin en soi?

  5. Bonjour,

    Il veut que sa vie privée soit respectée ce qui est normale mais lui ne fait pas la distinction entre sa propre vie professionnelle et sa vie privée .

    Quand il va en voyage c’est privé ? Pourquoi inviter les journalistes ?
    Quand il fait des conférences de presse. Le sujet de conversation c’est « La France » pourquoi accorder les questions d’ordre privées comme sont mariage avec Carla Bruni ? Pour en plus faire la malin avec les journalistes…

    Et comme j’ai déjà dit : Il joue beaucoup avec ça. Quand quelque chose ne va pas en politique : Hop ! Une affaire de sa vie privée arrive…

    Et quand quelque chose de sa vie privée fait surface : Hop ! une nouvelle polémique arrive..

    Etrange non ? ^^ Je dois être peut être le seul ou l’un des rares à penser comme ça, mais c’est ce que je constate petit à petit.

    Et puis le SMS… Franchement quel idée pourrie de Mr Airy Routier !

    Merci & Bravo
    Olitax-

  6. Non Nathalie je ne pense absolument pas que Nicolas Sarkozy est un sur-homme !

    Je me base simplement sur le fait qu’il y a des personnes politiques (ou du show bizz), puisqu’en fait le couple présidentiel est constitué de ces deux personnes, qui arrivent très bien a préserver leur vie privée. Donc c’est possible…

    Après, comme je l’ai dit avant, quand tu te sers des médias pour faire passer le message :

    – Tiens j’ai une nouvelle conquête (voyage à Eurodisney)
    – Tiens c’est sérieux (vacances en Egypte)

    Faut pas venir te plaindre quand les journalistes sont à l’affut du moindre scoop !

    Venir de la part de Clara dire après : « Oh j’ai été surprise par la nuée de photographes, alors qu’elle savait très bien que ceux-ci avaient été convié au voyage »… C’est me prendre (moi lecteur), pour une truffe !

    J’aurais préféré qu’il fasse une communication franche en disant : Voilà, j’ai l’intention de refaire ma vie, je suis actuellement avec Carla, et on envisage de refaire notre vie ensemble.
    Plutôt que d’inviter les photographes, pour que les français soient au courant sans pour autant qu’il le dise clairement. Et après d’aller nous dire lors de ses voeux : « Vous l’avez compris c’est du sérieux ».

    De même se servir de Jacques Séguala pour justifier de quand et comment il a rencontré Carla Bruni, ben moi cela me choque ! Si tu as besoin de te justifier, autant le faire toi même et dire : « Voilà, nous nous sommes rencontré lors d’un diner, cela a été le coup de foudre, donc j’envisage de refaire ma vie avec elle »… C’est plus sain, que de l’apprendre par « journalistes ou publicitaires interposés ». C’est simplement mon point de vue ! Il sait faire des annonces chocs, sans en informer les journalistes quand il veut le non ?

    Oui, c’est honteux l’histoire du SMS, relis mon commentaire : La seule chose que je reproche à Nicolas Sarkozy c’est d’avoir poursuivi au pénal le journaliste. Cela ne veut pas dire que j’accorde des excuses à celui-ci.

    Il y avait d’autres façons pour rendre le journaliste ridicule dans cette histoire, plutôt que de lui intenter un procès au pénal ! C’est à dire qu’il encourt une peine de prison ! Si tu réfléchis bien à cette mesure tu peux te poser la question : « Bon demain je fais quelque chose qui lui déplait je me retrouve en cellule ? Donc il faut que je marche sur des oeufs car le moindre dérapage je vais en prison sans passer par la case départ, et sans recevoir mes 20 000 € ? »… Attention c’est grave là !

    Relis bien mes divers commentaires, sur d’autres billets, tu verras que j’ai toujours dit :

    « On ne peut pas reprocher à homme fraichement divorcé d’être amoureux, c’est la vie. » Et j’ai déjà dit : Je préfère un Nicolas Sarkozy qui s’expose avec sa compagne (avant qu’il soit marié), qu’un homme qui a caché pendant des années sa fille née hors mariage.

    Il ne faut pas déformer mes propos ! Et lire ce que je n’ai jamais écrit.

  7. Ce n’est pas la 1ère fois que la réaction du chef de l’état Nicolas Sarkozy s’avère pour le moins disproportionnée par rapport à l’acte commis : Ainsi, tout récemment un jeune homme en Franche-Comté a été condamné pour outrage envers le chef de l’état pour simplement avoir comparé sa politique a celle menée sous le gouvernement de Vichy !

    Pour ma part, étant actuellement en contact régulier avec le responsable de la 1ère agence privée de renseignements français, je dispose d’informations d’ordre géopolitiques authentiques et surtout très explosives.

    Voir mon blog.

  8. @Pellegrin :

    Merci de ne pas écrire vos commentaires en majuscule. Sur le web écrire en majuscule signifie : « Crier »… Ce n’est pas très sympa envers le titulaire du blog.

    Nous avons bien compris que vous cherchez à faire connaitre votre site, il est inutile de rappeler l’url de celui-ci en fin de message, vu que vous avez l’opportunité de le mettre dans votre profil 😉

  9. j’ai bien enregistré et compris votre message geofffey, je tiendrai donc compte pour l’avenir de vos recommandations !

    n.b. : chapeau bas et félicitations pour votre blog et surtout pour tous les articles y étant diffusés !

    bravo à vous !

    à +

  10. Et le journalisme dans tous ca?
    journalisme sans preuve de la véracité, ca c’est tres grave.

    Je sais, les journaux remplissent leur pages plutôt avec des tonnes d’éditorial, et que les français l’adore. il faut quand même protéger le vrai journalisme.

    C’est pas « le ridicule » qu’il faut réclamer pour régler les torts dans une société comme la notre. Ca serait un abus de pouvoir.

    Si le cour trouve que le journaliste a enfreint la loi, il sera punis par la loi.
    A quel moment ca c’est quelque chose de « grave »? rien avoir avec un abus de pouvoir.
    Pour moi, c’est nos lois qui nous protège et protège le journalisme. Il FAUT les utiliser.

  11. Oui bien sûr Tom, les lois sont faites pour te protéger. Seulement, si cela avait été toi, ta plainte n’aurait pas été recevable au Pénal.

    Je n’ai pas dit que le journaliste avait raison. Je dis simplement :

    – Que ridiculiser le journaliste en public aurait été à mon sens plus judicieux. Un journaliste que l’on ridiculise pour avoir sorti une fausse information c’est un journaliste qui ne sera plus en mesure de se faire prendre au sérieux dès qu’il aura une info à publier. D’ailleurs c’est ce qu’à fait le directeur du journal lorsqu’il dit : « Si l’info était passé dans l’ordre chronologique, c’est à dire par le comité de rédaction elle n’aurait pas été publiée ». Comprendre : « Toi mon vieux tu n’es pas prêt de retravailler avec nous ».

    – Le président pouvait ester au Civil ! : C’est là que je m’insurge.

    La différence est importante : Un civil tu risques une condamnation financière, au pénal tu risques la prison.

    Des fausses informations il y en a eu, et il y en aura encore ! Je le trouve bien susceptible le président pour une fausse information. Quand la presse a annoncé son mariage avant la date il a rien fait il me semble ?

  12. Bah les lois n’ont pas servi à grand-chose pour Dasquié. T’es en garde à vue et on te menace de te garder en préventive jusqu’au procès si tu ne craches pas ta source. Peu importe l’article 109 dans ce cas.
    Il suffit d’être dans des conditions psychologiques particulières et tu dénonces ta source (enfants en bas âge pour Dasquié).

    Le cas du SMS est tellement loufoque que c’est presque risible des deux côtés.

  13. Mais c’est ce que j’essaie de dire Laurent : Voilà une occasion pour Nicolas Sarkozy de traiter quelqu’un de « petit con »… (ou vieux con)… Je me suis souviens plus du terme.

    A ce propos il faut que je fasse un billet. 😉

    A mon sens il n’y avait pas de quoi en faire un drame, d’autant il pouvait très bien désamorcé ce canular sans sortir l’artillerie lourde !

    Par contre, juste après l’affaire Dasquié, et le billet était justement dans le sens que cela fait tout de même deux fois que l’on retrouve un journaliste en justice (via le gouvernement), je pense qu’il faut se poser les bonnes questions :

    – Les journalistes vont-ils avoir le cran bientôt de sortir une information sans avoir peur de représailles ?

    Je considère effectivement il ne faut pas faire du journalisme « poubelle » avec le chef de l’état. Le scoop bidon qui fait vendre, il y a assez de people pour cela, sans s’en prendre au président de la république. Il faut donc savoir garder sa ligne éditoriale, et avoir un peu de recul. Si l’info est fausse, donc il est de bon ton que le journaliste soit décridibilisé. La prochaine fois il réfléchira à deux fois.

    Mais il ne faut pas non plus abuser de sa fonction pour sanctionner à tour de bras les journalistes. Sinon, ou sera la liberté de la presse dans quelques années ??? (Pour ne pas dire quelques mois ?)

  14. Franchement, je garde les torts pour le journalisme. D’ailleurs, fait rarissime dans la presse, Jean Daniel (directeur du Nouvel Obs) n’a pas soutenu son journaliste; bien au contraire.
    Certes, Sarkozy en fait trop, mais ce journaliste montre exactement ce qu’il ne faut pas faire à tous les niveaux.