Logo Adicie.com

Devoir de mémoire : Oui mais pour tous !

Par • 15 février 2008 • Catégorie: Politique

Voilà une mesure qui me semble un peu éxagérée de la part de Nicolas Sarkozy. Imposer à des enfants de parrainer un enfant victime de la Shoah, apprendre son histoire, pour ne pas oublier que cela a existé et bien : Oui, je ne suis pas d’accord.

ShoahNon, il ne faut pas oublier notre passé pas si lointain. Oui, je suis pur que l’on enseigne l’histoire de notre pays aux enfants, sans oublier l’horreur de la déportation. Il faut que les enfants sachent que cela a existé, comment on a pu arriver à cela. Mais en lieu et place de cette mesure, il faut aussi regarder ce qui se passe autour de soi. Et à mon sens j’aurais préféré que Nicolas Sarkozy impose aux enfants de se trouver un arrière grand père, ou grand mère avec lequel il puisse dialoguer, qui lui raconte sa vie. Il ne manque pas de personnes âgées qui se retrouvent seules. Amadou Hampaté Ba a dit en 1960 : « Un vieillard qui meur, c’est une bibliothèque qui brûle. Parce que le vieillard est celui-là qui a accumulé connaissances et savoir à travers sa riche expérience de la vie« .

Les personnes âgées ont beaucoup a partager, à enseigner aux enfants. Elles ne demandent que ça. Ma grand-mère qui avait vécu 2 guerres m’a raconté son histoire. Et au travers de son histoire, l’histoire des pays en guerre. L’histoire des juifs qu’elle a vu dénoncé, l’histoire des personnes déportées, des traumatismes de ceux qui sont revenus des camps. Et pour cause, mon grand-père a fait parti de ceux là. Elle m’a appris qu’il ne faut jamais oublié l’histoire pour s’en servir afin de ne pas reproduire les erreurs des ses aïeux.

Le risque de cette mesure c’est que les enfants fassent l’amalgame entre : Allemand = Tortionnaires. En 1984, François Mitterand président de la république, avait eu un geste fort lors de la cérémonie commémorative à l’ossuaire de Douaumont, il avait pris la main d’Helmut Kohl en signe de réconciliation entre leurs peuples pour montrer aux deux nations que même si on oublie pas ce qu’il s’est passé, il est temps de montrer que les français d’aujourd’hui voient les allemands comme des amis. Les allemands d’aujourd’hui ne sont pas fiers de ce qu’on fait leurs ainés. Doit-on les stigmatiser pour autant ?

Pourquoi, sans cesse remettre sur la table ce qu’il s’est passé ? Enseignons à nos enfants ce qu’il se passe aussi aujourd’hui. Il serait plus judicieux de leur faire parrainer un enfant d’un pays en voie de développement, mais dont les parents n’ont pas les moyens de leur acheter un cahier, ou un crayon. Sensibiliser les enfants au sort de leurs homologues qui n’ont pas la chance d’aller à l’école. Pourquoi ne pas leur demander de leur envoyer ne serait-ce qu’un cahier ou quelques stylos tous les mois. Ainsi, dans le temps ils pourront correspondre et partager leur histoire, leur vie. Chacun pourra faire découvrir par correspondance sa vie, ses coutumes, le pays de l’autre.

Il n’y a pas eu que les enfants juifs qui ont été victimes de la guerre, même si cet épisode de l’histoire est vraiment dramatique. Il ne faut pas oublier le nombre d’enfants morts à cause des bombardements. Eux n’ont plus n’avez rien fait. Eux aussi ont été des victimes innocentes. Et ce dans tous les pays en guerre.

Cette décision présidentielle me laisse un goût amer. En effet, je le dis et le répète c’est vraiment un drame qu’il ne faut pas oublier, mais le responsable de ce drame est Hitler. Donc pas un français. Et pourquoi donc ne pas se souvenir de ce que les français ont fait de pas très joyeux ??? L’esclavage ! Et, oui, pourquoi ne pas alors enseigner à nos enfants les pires atrocités que l’on a fait subir aux Africains ? Les enfants n’étaient ils donc pas concerné par l’esclavage ? Et pourtant en cherchant bien, ou en regardant autour de soi c’est tout de même un phénomène qui est encore d’actualité. Combien d’enfants ont-ils étaient victimes de cette manière d’agir des français ? Regardons un ce que l’on a fait de pas très glorieux dans notre histoire, et enseignons aussi à nos enfants que nos aïeux non plus n’ont pas été des saints !

Selon le B.I.T en 2006, 276 millions d’enfants de cinq à quatorze ans travaillent dans le monde, dont 80 millions dans des conditions qu’on peut qualifier d’esclavage. Tolosarts On en parle à nos enfants ???

Je n’arrive pas à comprendre la mesure de Nicolas Sarkozy. Depuis son annonce je me triture les boyaux de la tête pour connaitre la raison qui l’a poussé à cela.

Bon, vous aurez deux approches différentes de cette mesure, vu que Laurent m’a grillé au poteau, et que finalement nous avons décidé de publier chacun sa vision du problème. :)

Edit : un autre article écrit par Laurent est publié aujourd’hui sur le même sujet.

22 reponses »

  1. Génial : toi tu mentionne la version de Laurent ; il ne reste plus qu’à mettre un lien et le tour est joué … Ce que j’en dis, moi et répète sur son billet …

    T’es le second ? Ah bon : j’ai d’abord vu le tien et c’est lui que je lie dans ma Revue du jour …

  2. Bonsoir,

    Je suis d’accord avec toi Geoffrey. Quand j’ai entendu parler de cette « initiative » de Mr Nicolas Sarkozy je me suis demandé « Mais ou il va ? Il fait quoi ? Il y pense ?  »

    Je suis toujours contres ses idées mais alors celle la elle est bonne. Je me demande vraiment comment il prend les décisions. Autour d’un café avec ses associés ? Le soir avec Carla Bruni ? Ou c’est un projet qu’il a fait murir dans le coin de ça tête et il a demandé à des psychologues de faire des expertises ?

    Je ne crois pas que la solution se trouve ci-dessus.
    Déjà que la lecture de la lettre de Guy Moquet avait lancé des polémiques. Mais alors avec cette histoire nous ne sommes pas prêt d’être en paix.

    Je suis impatient de voir la prochaine :)

    Merci & bravo pour l’article
    Olitax

  3. J’en ai parlé sur mon blog tôt ce matin, mais Olivier SC ne m’a pas retenu dans sa « sélection » : je l’ai échappé belle !

  4. […] pouvez également lire l’article de Laurent Bourelly qui traite du même sujet […]

  5. Je vous l’avez dit : Simone Veil est une femme que j’admire…

    Et là encore elle prouve qu’elle a du bon sens. On ne pourra pas dire qu’elle n’est pas concernée par le problème.

    Voilà sa réaction :

    C’est inimaginable, insoutenable, dramatique et, surtout, injuste. On ne peut pas infliger cela à des petits de dix ans!

    On ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. Cette mémoire est beaucoup trop lourde à porter. Nous mêmes, anciens déportés, avons eu beaucoup de difficultés, après la guerre, à parler de ce que nous avions vécu, même avec nos proches. Et, aujourd’hui encore, nous essayons d’épargner nos enfants et nos petits-enfants.

    Comment réagira une famille très catholique ou musulmane quand on demandera à leur fils ou à leur fille d’incarner le souvenir d’un petit juif? »

    J’attendais sa réaction, je n’ai pas été déçue !

    Le seul point que je peux relever c’est que je pense que l’on soit musulman, catholique ou athée, au delà de la religion tout le monde ne peut pas oublier cet épisode de notre histoire.

  6. Oui, mon prénom est Dominique… et Simone Veil a lancé une belle gifle à l’irresponsable en chef.

  7. Dominique je ne peux pas résister à mettre un lien vers l’excellent site de Dominique Goubelle !
    Je crois qu’il résume bien la situation :)

  8. Ah oui, bravo Simone Veil ! J’ai été agréablement surpris par ses propos.

    Sympa le dessin de Goubelle 😉

  9. Ben oui, Laurent, si tu suivais mon conseil de lire le livre : « Une Vie » de Simone Veil, tu serais encore plus surpris de t’apercevoir que c’est une « femme politique » dans le vrai sens du terme 😉

    Les gifles elle n’hésite pas a en donner à tous les hommes politiques qu’elle a côtoyé ! Et quand elle parle de la SHOAH elle a beaucoup de recul, et sait remettre les pendules à l’heure, et non se plaindre sur son sort.

    J’attendais sa réaction avec impatience, car le premier reportage que j’avais vu, le soir de l’annonce de Sarkozy au CRIF, elle était présente. Et encore une fois, j’ai pas été déçue !

  10. Je vérifie, Dominique et, en effet, une phrase a sautée dans ma Revue d’hier : tu n’avais pas échappé … Je ne sais pas ce qui c’est passé et je corrige en commentaire chez moi aussi …

  11. bon je répond pour les 2 articles.
    En effet je trouve lourd de faire porter à un enfant un tel fardeau c’est traumatisant je trouve.
    Et oui en effet pourquoi que sur la shoah ? Il y a eu et il y a encore des massacres (sans faire de pub le dernier rambo montre quelques exemples de violence gratuite sur des pauvres civils).

    Bref je préfère l’idée de je sais plus qui dans les commentaires qui propose une correspondance avec les pays en voie de développement.
    Quand au reste enseigner le, et approfondissez le au lycée par exemple ou les ados comprenne mieux et tiennent un peu mieux le choc.

  12. Je n’ai à vrai dire pas envie d’avoir d’avis sur le sujet du billet. Mon fils est en CM2, donc pas concerné par la question. Pour mon second, le temps qu’il arrive au CM2, cela risque d’évoluer et cela ne sera peut être plus d’actualité. Je sais que ce n’est pas bien de ne pas avoir d’avis et de ne pas se sentir concernée mais j’ai d’autres soucis avec la scolarité de mon fils 😉
    Par contre je poste pour « plussoyer » Arlette et je te conseille aussi, Laurent, de lire « Une vie » de Simone Veil. 😉

  13. Je trouve dommage que l’on parle de devoir de mémoire lorsqu’il se passe la même chose à 2h de rafale, et que l’on ne fait rien.

  14. @Serge : C’est déjà au programme au collège (il me semble) les deux dernières guerres 😉
    Là, on va obliger les enfants a « parrainer » un enfant mort dans les camps, se souvenir de son nom, connaitre son histoire… Et j’arrive toujours pas a comprendre l’utilité de cette démarche :(

    @Marie : Tu as lu le livre de Simone Veil… Mon billet (voir lisons aussi) attend ton avis 😉

  15. @Arlette, je vais aller lire ton billet… promis!

  16. Arlette : oui on étudie cela au collège et au lycée, mais c’est la version soft ^^ les détails ne sont pas expliqué.

  17. Je reviens,

    Cette nuit sur France 3 (il me semble) il y avait un débat politique avec une ministre,je crois.. (humm ma mémoire flanche)

    Cette ministre comparait la décision de Nicolas Sarkozy avec les jeux vidéos !
    Ses mots en bref =>
    « Les enfants jouent à des jeux de guerre toute la journée chez eux, ce n’est pas la mémoire d’un enfant victime d’une vrai guerre qui va les effrayer… Les enseignants savent comment bien apprendre aux enfants l’histoire de la SHOAH sans aucun traumatisme »

    Franchement, elle n’a pas d’autre argument ? Comparer cette « idée » avec les jeux vidéos.
    1) Pas tous les enfant jouent aux jeux vidéos de guerre.
    2) Ils ne jouent pas à l’école, donc ils peuvent faire la différence entre l’école et la maison.
    3) Il savent très bien que leur jeu c’est un monde virtuel, alors que l’enfant a un nom prénom et photo…

    Encore une histoire créée par le président pour étouffer les voix sur son mariage ? :)

    Olitax

  18. @Serge : Que cela soit enseigné à l’école, je trouve tout à fait normal. Apprendre l’histoire, autant commencer comme je dirais un « compte à rebours »… D’abord l’histoire de notre pays en remontant dans le temps. Autant leur explique l’histoire récente, avant d’aborder l’antiquité 😉

    Mais c’est sur le fait de se focaliser sur un évènement en particulier qui me choque. Car, j’imagine un enfant « noir », issu d’une famille dans laquelle on lui explique que ses ancêtres ont été des esclaves et qui devra prendre le fardeau d’un gamin juif. Le risque est qu’il va dire (avec raison), et le passé de ma famille : On s’y penche pas dessus ? Pourtant, bon nombre de français sont aussi coupables de cette ignominie ? (J’ai pris cet exemple qui est un peu parlant, mais il y en a beaucoup d’autres, sans remonter bien loin, les enfants victimes de la guerre d’Algérie).

    C’est là dessus que je ne suis pas d’accord. Mais à la lecture des dernières news de ce matin, je pense que le gouvernement va enrober un peu la chose, il vient de s’apercevoir le tolé qu’implique cette mesure.

    @Olitax : Visiblement tu es un jeune. Et j’ai apprécié ton avis…
    Pour te répondre je dirais que l’on oublie de dire effectivement les jeux vidéos sont un fléau que la société combat, car il est prouvé que cela impacte sur le mental des jeunes. Il y a des crimes qui sont commis sous prétexte que certains jeunes ne font pas la différence entre « fiction et réalité ». Alors on sait aujourd’hui que les ados ou pré-ados sont influençables… Donc le risque est de : Pour reprendre mon exemple cité plus haut qu’ils s’appitoient sur les gamins de confession juive , et disent : « Bof, toi tu es musulman tu n’as pas à te plaindre ».

    Et pourtant, ce ne sera pas force de leur expliquer que chacun à liberté de conscience, et qu’un juif, un catholique, un protestant, ou un musulman ont tous les mêmes droits : A savoir le respect de leur religion et de leur identité.

    Mince alors : Je veux encore croire que la France est un pays de liberté, un pays multi -racial, et c’est ce qui fait sa force, respectons le passé de chacun, pour mieux se comprendre et s’apprécier.

    On a tous à apprendre des différences de chacun. non ?

    Pour ce qui est de dire « Histoire d’étouffer son mariage »… Personnellement je pense que ce n’est pas son but. Après tout, je vais pas jeter la pierre à un homme fraichement divorcé qui se remarie. C’est sa vie privée. Je préfère un Nicolas Sarkozy qui dit trois mois après son élection : « Voilà j’ai divorcé », et quelques temps plus tard « Voilà je me suis remarié », qu’un président qui a caché pendant des années « sa fille cachée »… Alors que tous les journalistes étaient au courant, mais on a mit une chape de plomb pour que personne ne parle !

    Pour moi, c’est la vie. Président ou pas, il a le droit d’être amoureux 😉 Cela reste un homme avant tout. Comme disait Pierre Desprogres : « Même Marilyn Monroe faisait pipi »… On est tous à la même enseigne !

  19. Un sujet qui va durer… autant que la marseillaise dans les écoles : pas trop !

    On en parle, moi y compris, mais j’espère que les parents sauront réagir.
    La plupart des opposant ont raisons en fait :
    – à 10ans on est trop jeune
    – pourquoi la shoah et pas, par exemple, le génocide silencieux des tibétains ?
    – on impose pas aux autres ce que l’on ne s’impose pas à soi (on se rapelle ce qu’a fait notre PRNS en Chine, oubliant malencontreusement nos Droits de l’Homme à la maison).

    Homo sapiens sapiens, secoue-toi, merde !

  20. Bonsoir,

    Je ne suis pas contre le fait qu’il se mari, mais juste un peut de discrétion serait la bienvenue… A voir la première page des magazines de la semaines dernière, Nicolas Sarkozy était devenu la nouvelle Paris Hilton… Enfin bref, je pense a « l’étouffement médiatique » de son mariage car ce n’est pas la première fois qu’il fait se genre de coup . C’est mon avis perso, après chaqu’un fait comme bon lui semble..

    En tous cas, sa décision reste injuste comme tout le monde l’a remarqué… Sauf lui apparemment…

    Comme à dit Anne Roumannoff :  » On avait jamais vu ça a Disney, Blanche neige qui épouse l’un des 7 nains »

    Olitax 16 ans :) :)

  21. bonjour à tous,
    je suis sur un autre continent en ce moment, et cela au propre comme au figuré (au Costa Rica et, quand je lis les nouvelles françaises!)
    Donc, en France, on n’adresse pas la parole à son voisin, mais on va adopter un enfant mort ?
    Toutes les guerres sont atroces, toutes leurs victimes et leurs descendants, marqués à jamais.
    Malheureusement, il ne suffit pas de se souvenir des horreurs commises pour ne pas les reproduire , nous en avons la preuve aux infos chaque jour…

    Je ne vois rien de pédagogique dans cette démarche, elle sera sans doute génératrice d’incompréhensions et de rancoeurs, suivant le passé, la religion ou la couleur de peau des enfants concernés.
    Et, si le passé nous concerne, c’est pour nous expliquer le présent et nous permettre de tourner vers l’avenir sans renouveller nos erreurs.

    Pour ma part, je préfère ce joli poème de paul Fort appris à l’école:

    La Ronde autour du monde
    Si toutes les filles du monde voulaient s’ donner la main,
    tout autour de la mer, elles pourraient faire une ronde.
    Si tous les gars du monde voulaient bien êtr’ marins,
    ils f’raient avec leurs barques un joli pont sur l’onde.

    Alors on pourrait faire une ronde autour du monde, autour du monde,
    si tous les gars du monde voulaient s’ donner la main.

    Paul Fort

  22. Hello Nathalie,

    J’avais pas fait la corrélation mais effectivement ta réflexion est judicieuse :

    Donc, en France, on n’adresse pas la parole à son voisin, mais on va adopter un enfant mort ?

    Visiblement, d’après ce que j’ai lu sur les dernières news, le gouvernement cherche a faire machine arrière, au vu des nombreuses réactions (des politiques et des réactions sur Internet).
    Mais il est dans le « pétrin », car comment annuler une décision prise par le Président ?

    Bon, ils ont encore quelques mois pour se sortir de l’ornière, « enrober le bébé » (si j’ose dire), mais ils seront obligés de modifier cette décision.

    Donc, ne lâchons pas la pression ! C’est là, que je me dis que les blogs comme Adicie peuvent être importants ! Au moins, le gouvernement peut savoir ce que pensent les français sans avoir recourt à des sondages !!!