Logo Adicie.com

Le déficit des comptes courants français s’aggrave en 2007

Par • 12 février 2008 • Catégorie: Economie

Un indicateur évident de l’état désastreux des finances du citoyen Français est l’état de son compte en banque courant. En l’occurrence, c’est la catastrophe…

Ce n’est pas mon habitude de recopier un article en intégralité, mais je ne vois rien à paraphraser ou ajouter à l’article de Le Monde que je viens de lire :

Le déficit des comptes courants de la France s’est accentué en 2007, à 24,4 milliards d’euros, selon des chiffres provisoires de la Banque de France diffusés mardi. En décembre, il s’est élevé à 2,7 milliards d’euros, contre 3,6 milliards le mois précédent et 2,8 milliards en octobre, en données corrigées des variations saisonnières. Sur le dernier mois de l’année dernière, les investissements directs présentent un solde négatif d’environ trois milliards d’euros, les investissements français à l’étranger atteignant 17,8 milliards d’euros et les investissements étrangers en France ressortant à 14,8 milliards.

Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, déclarait mardi matin : « Nous devons être exemplaires dans notre volonté de réduire les déficits », alors que la France s’apprête à prendre la présidence de l’Union européenne, le 1er juillet 2008.

4 reponses »

  1. Tu comprends maintenant pourquoi les français râlent ???

    Autant, je ne met pas la faute à Sarkozy lui même vu évidemment il y a un passif derrière, mais j’aurais préféré quand il a dit : « Les caisses sont vides » qu’il annonce dès le départ sa position :

    « Voilà la situation que trouve à mon arrivée, et maintenant on va tout faire pour redresser la barre, mais cela demandera des efforts ». Au lieu de rendre publique sa vie privée… Personnellement elle ne m’intéresse pas !

    Au lieu de cela, le premier qui râle, par exemple les taxis : Il répond :
    « Ne vous inquiétez pas je ferais un effort financier, je vous aiderais ».

    Non, soyons francs ! Disons les choses telles qu’elles se sont : « Il y a plus d’argent, je ne peux rien faire… Mais si chacun fait un effort, dans X temps, nous aurons redressé la barre. Faisons le point sur les priorités, et agissons ! C’est ce que j’attendais de lui ! A la limite, si le rapport Attali est si intéressant pour la bonne santé de tous, autant nous dire (comme il a su le faire pour la pub à la TV)…

    « J’ai décidé, que cela vous plaise ou non, je trouve que c’est un mal nécessaire : Donc on l’appliquera ! »…

    Ca va faire quoi ? Tout le monde dans les rues ? Et après ??? Même si cela mobilise la France pendant un mois, et bien tant pis. Mais il ne faudra pas céder !

    Je pense que le Mal Français, c’est que chacun est devenu un « enfant capricieux »… Il suffit qu’il râle un peu pour que l’on cède à son caprice. La preuve, les taxis : Ils ont le pouvoir d’emmerder les gens (surtout dans les grandes villes), donc le pouvoir lâche du lest. Pourtant ils ne sont pas les seuls concernés. Toutes les professions règlementées sont dans le même bain. Mais les coiffeurs, les notaires, les pharmaciens etc sont dans le même cas. Seulement eux n’ont pas le pouvoir d’emmerder les travailleurs. Qu’est-ce qu’on s’en fout que le coiffeur soit en grève !!! Donc, cela n’intéresse personne !

    Si l’effort pour redresser la France est de travailler plus, de donner un coup de pied au cul des chômeurs, voire de leur laisser la possibilité de travailler et bien faisons le ! Mais il faut annoncer des mesures globales, qui impactent tout le monde, mais surtout ne pas imposer toujours les mêmes sous peine de voir s’enfuir les sociétés dans d’autres pays pour éviter de payer trop d’impôts et de charges !

    Quand j’entends la ministre Christine Albanel dire : « Oui mais Orange a fait 6 milliards de bénéfice »… Sous entendu : « Donc on peut les ponctionner avec une taxe sur les téléphones portables ou Internet » … J’ai envie de lui répondre : Et alors ? Tant mieux, pour eux ! Vous allez les ponctionner encore une fois de plus. Résultat des courses :

    – C’est le consommateur qui va payer
    – Ensuite dans 1 an ils s’installent à l’étranger et les cotisations et autres impôts seront autant d’euros que vous n’aurez pas dans les caisses de l’état ! Au final ils feront encore plus de bénéfice ! C’est ça que vous voulez ?

    On va devenir le parent pauvre de l’Europe ! Mais on l’a bien voulu. Pour ce sortir de ce marasme, il faudra attendre que tous les pays de l’Europe est le même salaire moyen ! Donc pas 50 solutions. Si dans un pays de l’est le salaire moyen est de 500 € et qu’en France il est de 1 000 €…. Pour commencer à sortir la tête de l’eau il faudra :

    – Soit que le pays de l’est augmente les salaires
    – Soit que la France se mette à leur hauteur !

    Pour que chacun soit égalité de concurrence !

    Vu que le premier cas demandera un trop gros effort à celui-ci, il faudra que la France baisse les salaires (et les charges) d’au moins 25 %. C’est pas cela qui va remplir les caisses, ni favoriser le pouvoir d’achat !

    Bon, j’arrête, encore une fois tu m’as mis en colère ! Vu que je fais parti des français qui ont cru en Nicolas Sarkozy, et même si je sais que c’est pas en quelques mois que l’on peut voir une amélioration, depuis sa prise de fonction, j’ai l’impression de n’entendre parler que de sa vie privée, ou de ses voyages présidentiels, au lieu de la mise en place de mesures concrètes qui puissent aller dans le sens de faire sortir la France du gouffre dans lequel on est !

  2. Vous allez me retrouver le nom..
    Un président américain avait une fois dit ‘Au lieu de vous demander ce que votre pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays’.
    Ca résume là pas mal de choses, je crois..
    En tout cas, pour ce qui est de l’état des finances de la France, je ne comprends pas. N’importe quelle famille sait gérer son budget : J’ai 100, je dépense 100, et quand j’ai plus rien, je dépense plus.
    Qu’ils donnent, ces chers politiciens la gestion de l’état à une mère de famille. Certaines s’en sortent avec 1000€ / mois, sans dépenses supplémentaires.
    Mais comme disait Coluche :
    « Donnez leur le Sahara, ils trouveront le moyen d’acheter du sable ailleurs.. »

    Nico.

  3. Vous allez me retrouver le nom..
    Un président américain avait une fois dit ‘Au lieu de vous demander ce que votre pays peut faire pour vous, demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays’.

    John Fitzgerald Kennedy le 20 janvier 1961 … Et la phrase exacte est :

    « Vous qui, comme moi, êtes Américains, ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays. Vous qui, comme moi, êtes citoyens du monde, ne vous demandez pas ce que les États-Unis peuvent faire pour le monde, mais demandez vous ce que vous pouvez faire pour le monde. »

    Et pour Coluche la phrase exacte est : (En parlant des technocrates)

    « Les politiciens, même si on leur donnait le Sahara, dans deux ans, il faudrait qu’ils achètent du sable ailleurs »

    Et voilà Nico ! 😉

    Pour ce qui est de la gestion, je vais pas faire me lancer dans les explications comptables, mais il y a la réalité, et ce que l’on veut faire croire… C’est comme les sociétés, tu peux très bien faire un bilan qui va faire apparaitre un résultat bénéficiaire alors que ton compte de trésorerie est dans le rouge, et inversement.

    De la même manière, on dit que la sécu est en déficit, mais on te parle jamais des autres ministères… A croire que ce poste est l’éponge de fonds publics. Elle pompe tous les autres ministères déficitaires.

  4. good logic needed for this one!