Logo Adicie.com

Ecole : Qui fait la loi ?

Par • 5 février 2008 • Catégorie: Société

Un professeur a été mis en garde à vue 24 heures, suite à la plainte déposée par un parent d’élève gendarme de professeur, parce que celui-ci a giflé son fils. A la suite de quoi l’académie a suspendu de ses fonctions cet enseignant.

sanctionsSoit, sur le principe, il est normal que les adultes n’usent pas de leur supériorité physique et ou de leur autorité morale pour infliger une quelconque punition physique à un enfant. Mais il est tout de même étonnant qu’un gamin de 11 ans puisse insulter son professeur sans que celui-ci ne réplique. Au final, l’élève est exclu 3 jours de l’établissement, et le professeur suspendu jusqu’au jugement. Il ne faudrait pas que sous prétexte que la loi n’autorise pas la sanction physique, il y est deux poids, deux mesures.

Avant de crier « Haro sur le baudet », ou plutôt montrer du doigt le laxisme et le manque de motivation des enseignants il faut peut être se pencher sur le comportement de la jeunesse aujourd’hui. Je viens de lire qu’un professeur d’Education Physique et Sportive d’Aubagne (Boûches du Rhône) a été malmené par un élève, ce qui a eu pour conséquence pour elle : 2 phalanges cassées, une Interruption Temporaire de Travail (ITT) de 20 jours. Tout cela parce que le jeune lycéen a voulu reprendre son téléphone portable d’une manière brutale, alors que cette enseignante lui a dit : « Non, vous le récupèrerez chez le proviseur ».

Il y a donc vraiment un malaise dans l’éducation. Mais à qui la faute ? Aux enseignants qui ne savent plus se faire respecter ? Aux parents qui prennent systématiquement la défense de leurs enfants ? Aux enfants qui se sentent tout puissant ? Un medley de tout cela ? Aujourd’hui je me pose beaucoup de questions.

Plantons le décor : Je n’ai pas d’enfant, cela ne veut pas dire que je ne sais pas ce que c’est. Mais, quel que soit les enfants qui arrivent chez moi (famille ou pas), chez moi c’est moi qui fait la loi. Pas question de manquer de respect à qui se soit, et quand je parle j’entends que l’on m’écoute et accepte mes remarques. Non, rassurez-vous, aucun enfant n’a été maltraité depuis plus de trente ans, et ils se bousculent à la porte pour venir passer les vacances 😉 . En retour, je suis très à l’écoute, et je suis la première à les gâter. Mais enfin, j’ai des principes qui m’ont été inculqués par mes parents. Par contre, si je vais chez eux, je m’abstiens à tout commentaire sur l’éducation qu’ils reçoivent même si je ne suis pas d’accord. Je respecte les décisions des parents. J’ai également travaillé dans un lycée, il y a quelques décennies, et j’ai pu constater le début de la dérive.

Loin de moi l’idée de jouer les « vieux tableaux », mais je regrette qu’aujourd’hui (enfin, quand je dis aujourd’hui c’est au sens large), les élèves ne soient plus dans l’obligation de se lever quand une personne rentre dans la classe. A mon époque ou il était hors de question de fumer dans la cour de l’école, et encore moins devant. Il aura fallu que la loi qui impose l’interdiction de fumer dans les lieux publics soit généralisée pour en arriver là. L’usage du téléphone portable est aussi un phénomène que je n’arrive pas à comprendre. Quand on va au cinéma par exemple, on éteint son téléphone. En classe, les élèves le mettent sur vibreur et s’échange des SMS. N’est-ce-pas un manque de respect envers leurs collègues et leurs professeurs ?

Les punitions ne sont presque plus admises ni par les élèves, ni par les parents. Pourtant, on ne manquait pas d’imagination dans ma jeunesse pour les contourner. Mais cela faisait partie du jeu. Par exemple, utiliser 3 stylos simultanément pour recopier 100 lignes. Ben oui, moi aussi je n’ai pas été une petite fille modèle. Lorsque le prof qui m’avait donné cette sanction a appris mon stratagème, quelque temps plus tard, il en a sourit, mais il a obligé les punis qui ont suivis à faire cette sanction devant lui.

Cela fait parti du sport de l’élève d’essayer de blouser le professeur… Mais il y a des limites. Quand les enfants savent qu’ils peuvent se permettre de ne pas respecter l’autorité de l’école, alors plus tard comment leur demander de respecter l’autorité en général ? N’y a t il pas un laxisme de la part des parents ? J’ai eu l’occasion d’aller chez des amis ou le gamin de 17 ans ne prend pas la peine de venir vous dire bonjour quand vous arrivez, et que les parents ne disent rien ! Ce n’est pas que je me considère comme une VIP, mais à mes yeux il est inconcevable qu’un enfant ne respecte pas un minimum de politesse à la maison. Je comprend que les professeurs se plaignent du peu de cas que l’on fait de leur autorité.

Attention à la dérive… A ce jour, après bien des drames, on prend la parole de l’enfant au sérieux. Mais il faut savoir « raison garder ». On a pu voir le jusqu’au boutisme de cette application dans l’affaire d’Outreau. Mais entre les extrêmes : L’adulte a toujours raison, et l’enfant à forcément raison, il faut parfois faire la part des choses. Un professeur qui dérape en levant la main sur un gamin, il faut prendre en compte la situation qui l’a poussé à cette extrémité. Le dialogue doit s’instaurer. Je me met à la place du parent dont l’enfant vient se plaindre d’avoir reçu une gifle, mais il faut aussi que les parents dialoguent avec le professeur et écoute sa version des faits avant de se lancer dans un processus qui va peut-être faire perdre à cet enseignant le droit de continuer son métier. Ce faire traiter de « connard » par un élève, n’est absolument pas normal. Que le parents demandent au professeur (et au proviseur) la prochaine fois de les avertir et qu’eux mêmes prendront des sanctions, je suis d’accord. Mais de la à porter plainte il y a un fossé.

J’ai vécu un cas similaire quand j’étais au collège. Un professeur a giflé un élève. Le lendemain les parents sont venus rencontrés le directeur et le professeur, en présence de l’adolescent. Quand le professeur a expliqué son geste aux parents, le père c’est tourné vers son fils et lui a infligé la même punition devant tous les élèves du collège.

Pour en revenir à mon titre, il ne faudrait pas que les dérives amènent à l’excès : Que les enfants fassent la loi à l’école, et non les professeurs !

36 reponses »

  1. J’ai aussi lu cette info qui me choque.
    Dans ce cas, il ne s’agit pas de violences à répétition, mais seulement d’un dérapage. Avant de crier au loup, il serait bon de remettre tout cela dans le contexte car la plainte est démesurée par rapport à l’acte.
    Ce sont les parents qui devraient se retrouver devant le juge pour faute grave dans l’éducation de leur enfant.
    En tout cas, je laisse facilement le bénéfice du doute au professeur, mais malheureusement le mal est fait :(

  2. Conneries ! Moi je n’ai que 18 ans mais i me suffit de traîner devant mon ancienne école primaire et maternelle pour le voir, les gamins sont tout puissant et ils le savent. Qu’un enfant de 4 ans crache sur les gens et les insultes ce n’est pas normal, mais que quand un parent l’engueule, sa mère vienne le défendre c’est encore pire. Voila ou va le monde, voila aussi pourquoi je ne veux plus faire prof, je suis pas masochiste, et franchement si mon me traite de connard comme sa moi c’est ma une claque qu’il se prend, et son père s’en prend aussi.

    En plus un gendarme, la honte, sa abuse de son autorité, on appel pas sa couvrir un voyou ?
    Bref certes il ne faut pas abuser des punitions corporelles, mais déjà si les parents éduquais leurs gosses on en serais pas la.
    Moi je me considère comme bien élevé, mes parents sont « de la vieille école » surtout mon père, ça ne veux pas dire qu’il me frappe, mais ils m’ont appris à être civilisé.

    Serge

  3. Je vais reparler de La Source à Meudon (92) que j’ai évoqué dans les commentaires d’un précédent billet, mais ce genre d’attitude ne pouvait avoir lieu dans cet établissement.
    La complicité et surtout la confiance entre professeurs et élèves fait qu’il n’y a pas (ou très peu) de conflit à La Source.
    Je ne pourrais jamais remercier assez mes parents pour m’avoir mis dès le plus jeune âge dans une école dite « nouvelle ».

  4. Il me semble qu’il y a un sérieux laisser-aller de nos jours, que ça soit du côté des profs mais aussi des parents! Alors forcément ça se répercute sur les enfants. Nul besoin d’être allé à telle ou telle école, il y a quelques décennies, ça ne se passait pas comme ça! J’étais à l’école du quartier mais jamais aucun élève n’a traité un instit de « connard ». Les enfants disaient bonjour et au revoir et jetaient leurs papiers dans la poubelle ce qui n’est pas le cas aujourd’hui malheureusement.. Je n’étais pas dans une école dite « nouvelle », mes enfants non plus et il y avait aussi beaucoup de respect mais aussi de la complicité entre les instits et les enfants.

    Dans un premier temps, si les parents éduquaient leurs enfants correctement ça n’arriverait pas. Ensuite si les profs savaient se faire respecter et interesser les enfants, ça n’arriverait pas non plus. Mais je ne peux que constater que le je « je m’en foutisme » de certains et voilà les résultats, c’est pas fameux! Les parents collent leur gamin devant la télé ou la console de jeux et les profs préfèrent faire la grève… (ceci est une caricature et non une généralité mais la caricature existe bel et bien et je ne peux que le déplorer)

    L’autre jour à la crèche un petit de 3 ans donne un coup de pied à mon fils de 2 ans. Tout de suite j’entame le dialogue avec le petit, je lui parle pour lui faire comprendre que son geste n’est pas gentil et je tente de faire connaissance avec lui. Et là le père rapplique et fiche 5 monumentales fessées à l’enfant :( Comment un enfant peut comprendre que taper ce n’est pas bien si ses parents lui expliquent en le tapant??

    Il y a tant à dire sur le sujet mais je n’ai pas le temps :( je reviendrai peut être en parler 😉

  5. Dans le même temps, un professeur doit être exemplaire, et avant de demander une discipline exemplaire aux élèves, demandons une discipline exemplaire à ceux qui sont chargés de la faire appliquer.
    Il est normal que ce professeur ait eu cette sanction, c’est un adulte qui est censé éduquer les élèves, il dérape, il assume.

    En lisant les commentaires précédents, je sens le mien bien faiblard et inutile, mais bon, je le poste quand même, désolé.

  6. Acidifié je suis d’accord avec toi sur un point : Les enseignants se doivent d’être exemplaire. Je n’ai jamais dit que c’était une bonne solution d’utiliser une sanction physique à un élève. Mais quand tu te retrouves devant un gamin qui non seulement ne veut pas obéir, mais qui te traite de « connard » je comprends que tu puisses déraper. Dans ce cas, la punition est disproportionnelle par rapport à la faute.

    D’une part il est suspendu, d’autre part il risque sa carrière. Un enseignant qui a professé pendant 30 ans et qui un jour sous pression, donne une gifle, je pense que l’on peut considérer son cas.

    Par contre, dire : « C’est aux adultes de les éduquer » (en laissant sous entendre que c’est les profs qui doivent les éduquer)… Là pas d’accord du tout. C’est aux parents à éduquer leurs enfants. Les enseignents sont là pour leur apprendre un savoir, pas pour pallier au lacsisme des parents. Le respect cela s’apprend à la maison.

    Tu admettrais que ton fils ou ta fille te traite de « connard » ? Je doute !

    Je suis d’accord avec Marie, tu parles de ton école Laurent, mais tu oublies que c’était une autre époque. Même si ce n’était plus la mienne 😉 . Ma scolarité c’est passé dans le privé et le public, mais à l’époque il y avait plus de respect envers les professeurs.

    Il y a un abandon chez certains parents qui considèrent que « l’enfant est roi » donc il peut tout faire.

    Quand je vois que je suis agréablement surprise de rencontrer des enfants qui te disent bonjour, au revoir, sont gentils, aimables, j’apprécie énormément. Mais cela est donc bien le reflet que ce n’est plus la norme.

    Je ne parle pas seulement des enfants de mes amis, mais simplement dans un magasin ou à l’époque ou je prenais l’ascenseur pour rentrer chez moi, la majorité ne savent même pas dire : « Bonjour » et « Au revoir ».

    Je ne suis pas pour les punitions corporelles, c’est pas en frappant un gamin que l’on va se faire entendre. Mais expliquer pourquoi il faut être respectueux envers qui que se soit, c’est un minimum.

    Un autre exemple du manquement des parents : Des restaurateurs se plaignent que les parents viennent diner, et ne s’occupent pas de leurs enfants qui jouent dans la salle et perturbent le service, sans qu’à un seul moment les parents n’interviennent. C’est tout de même pas au restaurateur de faire l’éducation des enfants ?

    Laurent et Marie vous attendez pas après les instits pour éduquer vos enfants ? Autant que je sache, vous les battez pas ? (si vous me répondez oui, attention j’appelle le 119 :) ) Pourtant, vu que je les ai rencontré, vous faites parti de ceux dont j’apprécie la compagnie.
    C’est donc bien vous et pas les instits qui leur avait appris les règles de civilité.

    Dans cette histoire ce qui est déplorable c’est que le père a abusé de son statut de gendarme. Il n’est pas capable d’éduquer, voire de se faire respecter par son fils, alors il reporte la faute sur le prof.

    Mais, le pire c’est que cet exemple laisse sous entendre aux autres élèves qu’ils peuvent tout se permettre, car ils auront toujours raison. Après tout, ils peuvent se dire : « Je m’en fous, si le prof dérape ce sera lui qui sera puni et pas moi ».

    Pour le deuxième exemple cité, la professeur d’EPS n’a pas levé la main sur le gamin. C’est normal qu’un jeune arrache son téléphone portable des mains du prof, et que celle-ci se retrouve blessée ? Un prof qui dit « non », cela veut dire « non ». Il n’y a pas a revenir sur sa décision. C’est le respecter que de vouloir aller à l’encontre de sa décision ?

  7. Marie => Oula radical le père :S

    Bref comme déjà dit, c’est aux parents d’éduquer leurs enfants, mais le soucis qui éduque les parents ?

    Quand aux profs, il n’est pas normal qu’on leur manque de respect, même si certains le mériterais amplement vu comment ils traitent leurs ouailles, mais c’est autre chose.

    Pour en revenir au cas cité, le prof à eu je trouve une sanction trop forte sûrement du au gendarme qui se prend pour superman mais qui n’est pas foutu d’élever son gosse correctement, qu’est ce que ce type fou dans la gendarmerie ?
    Enfin sa me rapel un cas similaire, un ami n’arrêtait pas de se faire embêter par un petit prétentieux (de 15 ans tout de même), un jour pris de colère il a écris un petit texte sur lui et l’a lut devant la classe histoire de l’humilier, manque de pot le petit cancre n’a pas apréciser et son papa gendarme est venu faire pression sur le proviseur, bizarrement mon ami a été exclu pour néonazisme chose jamais mentionnée dans son texte, de plus il a des origines juives. Bref ou va le monde.

  8. @Acidifié : bien sûr que le prof a abusé, mais c’est la sentence que je trouve hors de proportion.
    Comme dit Arlette, ça laisse le champ libre aux autres gamins qui peuvent se reposer sur une impunité certaine.

  9. Bref comme déjà dit, c’est aux parents d’éduquer leurs enfants, mais le soucis qui éduque les parents ?

    A moins que l’on soit déjà dans la génération spontanée :) (Au quel cas dites moi le, c’est que j’ai loupé un épidose), les parents sont d’anciens enfants non ?

    Je pense que le fait vient que les générations qui se suivent veulent ne pas faire subir à leurs enfants ce qu’ils ont vécu, les médias aidant (qui se sont largement développé depuis quelques décénies), on a tendance a considérer : « l’enfant roi ». Il y a du bon et du mauvais. Si je prend mon exemple, mes grands parents ont élevés mes parents d’une manière plus dure que ce qu’ils m’ont élevée. Cela ne les a pas empêchés de m’inculquer les règles de bases de la vie en société (sans pour autant être une enfant battue à longueur de journée).

    Mais si le père parlait : Tu ne disais rien ! Et si j’étais rentré à la maison en disant : « J’ai reçu une gifle d’un prof », je m’en serais prise une autre avant même d’expliquer pourquoi. C’est une métaphore, simplement pour dire : « Si tu as été punie, c’est qu’il y a une raison ». Maintenant explique moi ce que tu as fait, et après je jugerai.

    Comme je l’ai dit dans mon billet, chez moi je n’ai pas besoin de lever la main. Les enfants savent qu’ils peuvent tout obtenir de moi, dans la mesure ou quand je fais une réflexion, on m’écoute. Le dialogue est important à mes yeux. J’entends que l’on respecte l’autorité, mais il faut aussi essayer de comprendre, donc cela passe par l’écoute.

    Après je suis d’accord avec toi Serge, il y a des profs qui manquent d’autorité. J’en ai connu ou tu entendais les mouches voler dès qu’il rentrait dans la classe sans dire un mot, et j’en ai vu un pleurer devant les élèves tellement il n’arrivait pas à se faire respecter. Pourtant c’était au collège, et la même année… Donc là, je conçois, le débat en ailleurs 😉

    Ce que je déplore, à entendre mes neveux et nièces d’âge assez différents, et d’écoles différentes, c’est qu’il y a bien un problème aux niveaux des parents ! Depuis 35 ans que je suis tatie, voire grande tatie, j’ai en entendu des confidences de gamins… Et donc j’ai pu juger de la lente dérive qui s’est instaurée.

    Etre gendarme ! : Tout un programme ! Je pourrais faire un billet simplement basé sur le témoignage d’un de mes neveux ayant choisi de faire son service militaire dans cette corporation ! Et pourtant il souhaitait faire carrière à l’époque dans ce corps. Il lui a pas fallu 1 an pour en être dégouté. Ceci, étant dit, je ne vais pas généraliser, j’en ai connu des biens, comme les profs 😉 . Les seuls profs qui ne sont arrivé à rien avec moi : C’est les profs d’anglais :( …. Enfin, il y en a qui m’ont donné la passion des maths…. Donc tout n’est pas non plus à jeter dans l’éducation nationale.

  10. Arlette => Moi je suis né comme sa ^^. Nan je rigole, mais on dirais que certains parents on oublié comment ils on été élevé.

    Moi aussi mes parents sont moins dure que leurs parents, qui mettait automatiquement une gifle si le prof en mettais une ^^.

    Même si j’ai pris une fois ou 2 une baffe mérité, ils m’ont quand même éduqué correctement, en m’expliquant ce qui n’est pas bien ou pas.

    Sinon oui mais aussi j’ai eu des profs super ou personne n’aurais l’idée de manquer de respect, ce qui empêche pas le prof d’être cool. et d’autre se laissent bouffer par des vautours qui en profitent.

    Après les gendarmes je n’en connais pas personnellement, donc je ne juge pas.

  11. J’ai 61 ans et j’écris des petits poêmes sans prétention !
    Celui que je vous livre ci-dessous a été écrit il y a plusieurs années !
    Les faits récents me font penser qu’il est toujours d’actualité malheureusement.

    VIOLENCE A L’ECOLE

    Sujet d’actualité, chaque jour on en parle.
    Triste réalité, grave crise morale.
    Sommes-nous vraiment surpris de ce qui nous arrive ?
    N’aurait-on rien compris des causes de cette dérive ?
    L’absence de discipline, le manque d’autorité,
    Sont à l’origine, de toute brutalité.

    Qui sont les responsables de ces débordements ?
    Les vrais coupables de ces comportements ?
    « Les parents » qui doivent agir contre la violence,
    Plutôt que de gémir, enfin prendre conscience.
    Ils ont abdiqué, oublié leur devoir,
    « Eduquer » en priorité sur le savoir.

    Laisser aux enseignants cette fonction vitale,
    N’être que des plaignants, pour une issue fatale.
    Jeux de rôles inversés, pour un échec cuisant.
    Chacun est dépassé, bilan peu reluisant !
    Les bases d’éducation, ont-elles donc disparu ?
    Que l’unique solution, se retrouve dans la rue ?

    Le droit de tout élève, est avant tout d’apprendre,
    Il ne relève jamais, de celui de prétendre
    A imposer son ordre, ni sa façon d’agir,
    A créer le désordre, ou se mettre à rugir.
    Faire entrer la police pour surveiller l’école
    Est une idée simpliste et complètement folle.

    Respect des professeurs, soutien dans les sanctions,
    Ni flic ni oppresseurs, solidaires dans l’action.
    C’est le premier niveau, d’une vision positive.
    Nécessaire renouveau, intervention active.
    Assumer, prendre ses responsabilités,
    Se faire entendre est l’unique priorité.

  12. Bonjour Dion,

    Très bien ton poème… Tu es édité ? Tu as un site sur lequel tu les publies ? Contactes-moi via l’email de mon site, on doit pouvoir faire des choses ensembles 😉 (En tout bien tout honneur bien sûr :) )

  13. Bonjour Arlette,

    D’abord merci pour ton compliment.

    Je ne suis pas édité car je me suis très vite rendu compte que ma poésie n’était pas très commerciale.

    J’écris depuis l’âge de 15 ans ! j’en ai maintenant 60 ! tu vois !

    Par contre j’ai ouvert un petit site sur lequel j’ai publié quelques spécimens de mes réflexions.

    Tu peux le consulter à l’adresse ci-dessous :

    http://expressionlibre.monsite.wanadoo.fr/index.jhtml

    J’aimerai avoir un avis désintéresé de ta part.

    Quel est ton site ?

  14. Dion,

    Pour mon site, il suffit de cliquer sur mon nom 😉 … D’ailleurs je t’invite à remplir la case : « Votre site » quand tu mets un commentaire ici. Certains sont curieux (comme moi) et on va voir le site du posteur.

    Sinon je t’ai envoyé un mail via ton site :)

  15. Je vais visiter ton site

  16. Dion, pas mal ton texte « provocateur » 😉

  17. Merci Laurent !

    J’ai en réserve un certain nombre de texte en vers qui répondent souvent à des situations actuelles.

    J’écris par réaction à des évènements qui m’interpellent.

    Si tu le permets j’interviendrai sur  » ADICIE » en les utilisant lorsque cela me paraitra utile.

  18. Bien sûr !
    Tu peux aussi publier ton propre billet si tu veux.

    En effet, il faut remplir le champ pour ton URL, mais je vois que tu as trouvé. En plus, c’est un lien sans nofollow, donc un bon backlink pour les moteurs 😉

  19. LAURENT;

    Merci !

    Je ne sais pas si je peux m’engager à régulièrement publier un billet mais pourquoi pas !

    Comment ouvrir un compte de rédacteur ?

  20. Je te mail pour la suite des événements 😉

  21. […] ici pour la lecture : webmaster-hub ; Adicie ; Clubic […]

  22. Pourquoi se réjouir de voire Note2be fermer son site ?
    J’aimerai que quelqu’un me réponde de façon argumentée.

  23. Oui pourquoi ? Le concept de base était plutôt bien, même si je soupçonne tous les boulets de casser délibérément les profs comme je l’ai déjà dis. bref au lieu de fermer une modification serait mieux : comme par exemple que les profs s’ajoutent eux même afin qu’il ne se sente pas biaisé, et qu’ils puissent répondre aussi aux élèves qui les notes.
    Bref il y a à creuser là dessous

  24. Bonsoir,

    Un professeur dans ses fonctions n’est pas là pour être noté, encore moins par ses élèves. Je suis moi même élève et je peux constater qu’ils font leur possible la plus part du temps pour apprendre aux élèves qui veulent travailler. Après ceux qui ne veulent rien faire c’est leur problème et le professeur est là pour administrer les sanctions.

    De plus, dévoiler les noms des professeurs de cette manière je trouve vraiment ça dégueulasse… Et en plus c’est interdit par la loi :)

    Le site a aussi subit des abus. Des commentaires sur des professeurs étaient du genre « lui c’est un pédophile » « elle c’est un connasse » etc…

    Vous imaginiez la gravité des mots ?

    Olitax-

  25. Oui c’est ce que je disais, l’idée est bien mais il reste du travail, c’est aux profs s’il le souhaitent de mettre leurs noms ou pas, et qu’il puissent aussi se défendre, et trouver le moyen d’empêcher les abus, car dans l’utopie ou ce système fonctionnerais cela pourrais améliorer les relations profs élèves, voir aider certains profs à rendre plus intéressant leurs cours.
    Par exemple dans ma fac certains jeunes profs méritent des encouragements, et certains anciens méritent qu’on leur disent (sans avoir peur de se faire descendre aux partiels comme au moi de janvier) que leur méthode d’enseignement n’est pas au point.

  26. Nous ne sommes pas là pour juger les professeurs ! Si ils sont encore en fonction c’est que l’Académie National fait son travail, eux ils peuvent faire des remarques envoyer des inspecteurs et sanctionner. Nous, élèves non.

    Je suis d’accord pour juger l’établissement.
    Ex: Je vais recommander mon ancien collège a ma voisine qui a ses deux filles qui vont entrer au collège car mon ancien établissement est bien car : etc…
    Mais je ne peux pas me permettre de juger un professeur ou une personne. De plus mettre mes propos sur internet.

    Et les professeurs on d’autres chats à fouetter que de se faire noter par des élèves et parents sur des sites…

    Olitax

  27. A oui je ne voyais pas la chose sous cet angle.
    Tu as raison je trouve.
    Je m’incline, adieu moi hara kiri ^^
    Bref sérieusement, je n’ai plus rien à répliquer.

  28. Je suis très déçu par la réaction des profs. Quand j’étais au collège et au lycée, j’ai eu des enseignants qui expliquaient la stupidité des autodafés et la bêtise de la censure. Aujourd’hui, d’autres profs se bagarrent pour faire fermer un site Internet.

    Ca fait quand même bizarre. Il me semble qu’à l’époque, ils auraient plutôt sauté sur l’occasion pour causer de ce truc et en montrer les effets pervers aux gosses, ce qui aurait été bien plus enrichissant pour eux. Mais je me trompe peut-être ?

  29. OLIFAX tu nous dis que tu es élève, ton opinion est de ce fait intéressante. Je crois comprendre de plus que tu es un bon élève qui a de bons professeurs et qui les respecte.
    Tu dois être aussi dans un bon établissement.

    Si tu lis mon commentaire du 25 février tu verras que je suis pour le respect des professeurs.

    Mais aujourdhui il y a à minima 2 catégories de professeurs.

    I- Ceux qui respectent les éléves et savent se faire respecter et en général ce sont de très bons « profs »

    II-Et les autres.

    Selon toi quels sont les professeurs qui ont à craindre d’être noté (et non pas jugé) ?

    Note2be ne doit pas fermer ! il doit être modifié ! je propose :

    1- Absence totale d’anonymat du côté élèves et professeurs
    2- Notation des professeurs
    3- Notation des élèves par les professeurs notés.

    Pour la notation des élèves par les professeurs il s’agit de fixer les bons critères d’appréciation tel que :

    – Respect

    – Travail

  30. Le problème du site note2be (et d’un autre site dont je me souviens plus le nom) c’est qu’il a prit la liberté de nommer des personnes sans leur accord préalable, ni déclaration à la CNIL 😉

    La déclaration a été faite dès que les professeurs ont commencé à râler. Mais ce n’est pas suffisant. La loi Informatique et liberté prévoit que l’on ne peut pas citer les données personnelles sans l’accord de l’intéressé.

    Après, si les établissements sont d’accord, et le prof aussi pour voir leur nom publié sur un site et acceptent que les élèves ou les parents donnent une évaluation, le site en soi n’est pas hors la loi.

  31. Moi c’est OLITAX et non pas OLIFAX 😀

    – Non, je peux être mauvais élèves et respecter mes professeurs. Mais je suis dans un très bon établissements et j’ai aussi certains professeurs que je ne peux pas m’encadrer mais je les respecte aussi. Ils ne sont pas là pour être « aimés » par les élèves !

    Alors que les élèves aillent sur des sites comme Note2be pour noter un professeur c’est n’importe quoi.

    Je suis bien placé pour le dire : Quand un élève dérange le cours il est viré par le prof. Si une fois l’élève rentré chez lui il va sur le site pour dire « Elle c’est une conasse ! Elle ma viré de cours  »
    Ça va avancer à quoi ?

    Vous pensez que les professeurs vont allez sur le site, regarder leur profil et dire « Ha zut … Je suis une conasse ! Je ne dois plus le virer de cours. » Le lendemain l’élève re-dérange le cours mais cette fois la prof se dit :  » Ha non :) Cette fois tu restes un cours !  »
    Non mais franchement…

    => Selon toi quels sont les professeurs qui ont à craindre d’être noté (et non pas jugé) ?
    Les professeurs ne devraient même pas s’inquiéter de ça. C’est le monde à l’envers, les professeurs sont noté.
    Il ne sont pas noté en fonction de leurs compétences, mais ils sont notés par les élèves en fonction du comportement qu’ils on avec eux. C’est deux choses différente !

    Vous pensez vraiment qu’un professeur doit venir au lycée et penser comment il va être noté durant la journée ?

    A mon avis le site ne doit pas être ré-ouvert, je vais reprendre une phrase d’Arlette :
    « C’est la nouvelle tendance du web de faire des sites qui notent les professionnels ? »

    Et c’est vrai, là on va dans le n’importe quoi…

    Olitax

  32. OLITAX pardon pour OLIFAX !

    Je respecte ton point de vue !

    Mais il y a des critères objectifs qui permetttent d’apprécier aussi bien des professeurs que des élèves.

    Quand je vois aujourd’hui la tenue de certains professeurs, je ne suis pas surpris qu’ils ne puissent se faire respecter.
    Ils ont souvent les élèves qu’ils méritent.

    Site internet ou pas, je crois que les professeurs doivent être notés et sanctionnés, positivement ou négativement.

    Tous les professeurs ne sont pas bons et pourtant ils sont toujours là !

    Pourquoi ? J’aimerai que l’on m’explique !

  33. Mais alors pas par les élèves et surtout pas sur internet. l’éducation National est là pour ça aussi.

  34. Olitax quand tu me cites, met le lien… Tout le monde ici ne lit pas Webmaster-Hub
    😉

  35. Bonjour,

    Après le site note2be qui noté les professeurs. C’est le site Note2bib qui va ouvrir ses portes. Un site qui lui cette fois note les médecins…
    http://www.note2bib.com/

    Allez un pas de plus vers la connerie humaine 😀 Et lui aussi va faire parler de lui…

  36. Surtout un bon buzz pour faire connaitre la société qui se cache derrière 😉