Logo Adicie.com

Malade mais pas responsable !

Par • 25 janvier 2008 • Catégorie: Santé

Voilà environ deux ans que la franchise de 1 € par visite chez le médecin est en place. Depuis le 1er janvier 2008, il a été rajouté une participation de 0.50 € euro par boîtes de médicaments, et de 18 euros pour les journées d’hospitalisation supérieures à 95 €.

Sont exonérés de cette franchise les personnes bénéficiaires de la CMU, les femmes enceintes, et les jeunes de moins de 18 ans. J’ai lu le décret qui instaure cette franchise. Je n’ai pas lu que le montant devait être de 50 €/an pour les médicaments et de 50 € pour les autres actes tel que les visites chez les médecins. Par contre j’ai lu : « Une franchise est appliquée pour l’année »… On peut facilement conclure qu’aujourd’hui elle est de 100 € pour l’année, et que l’an prochain elle passera à 150 voire plus. Et ainsi de suite jusqu’à suppression complète des remboursements !

Bruno Pascal Chevalier, séropositif a donc décidé de cesser son traitement, au risque de mettre sa vie en péril pour protester contre cette discrimination. Sans pour autant inciter d’autres malades à le suivre. Il a interpelé Nicolas Sarkozy sur son sort qui lui répondu : « les franchises sont assurables par les organismes complémentaires dans le cadre des contrats responsables, ce qui offre un niveau de protection supplémentaire« . Visiblement il ne connait vraiment pas le dossier, car la loi 2008 de finances de la Sécurité sociale exclut le remboursement des franchises dans le cadre des « contrats responsables », qui représentent la quasi-totalité de l’offre des mutuelles et des complémentaires santé.

Sont exclus donc de cette franchise : 15 millions de personnes. Sont déclarés en ALD : 7.7 millions de malades…Reste donc : 37.30 millions de « malades potentiels »… En supposant que nous sommes 60 millions d’habitants en France.

Il faut savoir qu’il n’y a que 30 cas en tout et pour tout de maladies reconnues comme « De longue durée ». Et que l’état se penche sur ce problème pour réduire cette liste. Ce »label » n’est jamais définitif même si votre maladie est reconnue « chronique ». D’abord on vous l’accorde pour 1 an, puis pour 3 ou 4 ans. Dans certains cas comme le cancer je vous accorde que vous pouvez guérir, mais dans d’autre, inutile de faire travailler les médecins libéraux, et le personnel de la sécurité sociale vu que votre pathologie est définitive.

Il y a chaque année plus de 700 000 personnes qui rentrent à l’hôpital et qui en ressortent plus malades que lorsqu’elles y sont rentrées. En effet, on oublie de parler des maladies contractées à l’hôpital (autrement dites : « Maladies nosocomiales »), et que plus de 4 000 de ces personnes en décèdent. Autant que les tués sur la route ! Or, le calcul est vite fait : « Il y a certainement moins de malades que de chauffeurs ». Et cela sans compter les personnes victimes d’erreurs médicales, qui voient leur vie gâchée et qui vont en subir les conséquences toute leur vie. Et les accidentés du travail on-ils choisi leur état ?

Le leitmotiv de Nicolas Sarkozy pour faire accepter cette mesure est : « Il faut responsabiliser les malades« . Donc être malade est un choix. Et bien, je pense qu’à l’exception des hypocondriaques, et des femmes enceintes, tous les malades se passeraient bien de leur état. Encore plus, ceux qui sont reconnus en ALD (Affection de longue durée). Allez donc dire à un séropotif, un cancereux ou un insuffisant rénal : « Vous avez fait le choix d’être malade, donc il est normal que vous soyez solidaire »… Là je répondrais avec le slogan des personnes handicapées à qui voient leur place de parking réservée occupée : « Tu veux ma place : Prend mon handicap ». La sécurité sociale est basée sur le principe de la solidarité. On cotise avec l’espoir de ne jamais en avoir besoin. Mais si un jour on en a besoin il est normal que « l’on récupère sa mise » (si je peux me permettre de le dire ainsi). Il y a tout de même des choses anormales qu’aucun gouvernement n’a jamais voulu expliquer :

  • Pourquoi les départements d’Alsace, Lorraine ont un statut particulier ? Eux ne sont pas remboursé à 60 ou 70 % mais 90 %…
  • Pourquoi les mutuelles arrivent à faire des bénéfices alors qu’elles sont basées sur le même principe. On cotise, et quand on en a besoin, quel que soit le montant on obtient un remboursement.
  • Pourquoi quand je vais à la pharmacie acheter un boite de médicament contre la grippe, pour un traitement de 10 jours on va me vendre une boite de médicaments dont le nombre est largement supérieur à la durée de mon traitement ? Et si vous avez un traitement renouvelable à cause d’une ALD, avec 2 prescriptions on vous vous retrouvez avec une boite de 28 médicaments et une autre de 30. Donc pour un mois on est obligé de vous délivrer 2 boites pour le premier médicament ?
  • Pourquoi je n’ai pas le choix du médicament générique ? Après tout, un générique tous les laboratoires peuvent en fabriquer, vu que la molécule est dans le domaine public. Donc je dois être en mesure de choisir Pierre, Paul ou Jacques comme marque.

Y aurait-il un monopole des laboratoires qui ont trouvé un moyen de faire plus de bénéfices sur le dos des malades ? A lire le billet de Bisane je pense sincèrement que c’est le cas.

Non, on ne choisit pas d’être malade, et surtout on n’est jamais responsable de son état. Alors quelques pistes pour aider les technocrates qui nous gouvernent à boucher le trou de la sécurité sociale :

  • D’abord demandons aux pharmaciens d’être responsables de leurs actes : Car il y a des abus et des fraudes avec les cartes vitales. Avec la même carte nominative on peut acheter des médicaments pour plusieurs ordonnances sans que l’on vérifie l’identité de la personne qui présente la carte. Donc, une personne à la CMU, qui donc est remboursée à 100 % sans cotisation supplémentaires, peut très bien prêter sa carte à son collègue, et obtenir ainsi des médicaments sans bourse déliée. 1 carte va servir à plusieurs même si ce n’est pas le même nom.
  • Demandons aux laboratoires de fournir aux pharmaciens les médicaments en vrac. Pour que celui-ci puisse vous délivrer exactement le nombre de médicaments nécessaire à votre traitement. Ne me dites pas que c’est une utopie, c’est le cas dans certains pays. Pourquoi ce qui fonctionne ailleurs, ne fonctionnerait pas en France ?
  • Laissons le malade faire jouer la concurrence sur les médicaments génériques. A molécule identique, le malade doit être en droit de choisir le laboratoire le moins cher.
  • Demandons aux médecins spécialistes de ne pas exiger que l’on revienne deux fois pour un examen. Une fois pour le passer, la deuxième fois pour obtenir le résultat : Conclusion = 2 consultations.
  • Vérifions et sanctionnons ce qui se passe dans les hôpitaux et cliniques privées : Facturer 2 fois une journée d’hospitalisation quand deux malades ont passé seulement 1 ou 2 heures dans l’établissement pour une intervention dite : « en ambulatoire ».
  • Penchez-vous sur le cas des malades qui perçoivent l’AAH (Allocation d’Adulte Handicapé)… Celle-ci est d’environ 650 €/mois. Vous pensez sincèrement qu’ils ont les moyens de payer 100 €/an en plus pour avoir droit aux soins ?

Pourquoi donc ne parle-t-on presque pas de la grève des soins de Bruno Pascal Chevallier, et d’autres malades alors qu’on a pu suivre au jour le jour la grève de la faim de Jean Lassalle député pour sauver 150 emplois dans sa commune.

Et les 0.5 % que chaque travailleur paie pour « Le remboursement de la dette sociale » : Il est où cet argent ? et le 1 % de cotisation pour la « contribution solidarité » toujours payé par les salariés : Ils sont où les montants payés ? A quoi servent-il ?

Vous n’êtes pas malade, vous êtes une femme enceinte, vous avez des enfants, vous êtes bénéficiaires de la CMU… Vous n’êtes pas concerné par la mesure c’est bien : Oui mais demain ? Les malades qui se battent aujourd’hui pour faire supprimer cette participation se battent aussi pour vous. Ne l’oubliez pas !

46 reponses »

  1. I found your site on technorati and read a few of your other posts. Keep up the good work. I just added your RSS feed to my Google News Reader. Looking forward to reading more from you.

    Tom Stanley

  2. Thank you for the congratulations. The blog is Laurent Bourrelly’s, Geoffrey is a writer, but Laurent appreciates your comment and he’ll reply in a more correct English than mine.

    Geoffrey

  3. bien vu !

  4. Juste une petite précision concernant le régime spécial Alsace-Lorraine : il ne s’applique en fait qu’à L’Alsace et la Moselle.
    Les autres départements Lorrain n’en bénéficient pas (Meurthe & Moselle – Meuse – Vosges).

  5. Merci Denis !

    J’ai longtemps hésité a faire ce billet car je n’avais pas envie de lire des commentaires comme celui de Marie dans ce billet : http://www.adicie.com/archives/33

    « enfin il faut être bien radin pour se plaindre d’avoir à dépenser 30 euros par an pour se soigner »…

    Donc j’ai attendu pour en parler et prendre le problème sous un autre angle 😉

    Et j’en reparlerais certainement car il se prépare pire encore… Je n’avais pas bookmarké la page sur laquelle j’ai lu que le ministre de la santé allait se pencher sur un forfait à partir duquel on pourrait obtenir le remboursement des soins. Forfait qui serait basé sur le revenu annuel de chaque salarié.

  6. Je continue de penser ce que j’ai écrit 😉
    Geoffrey, si tu ne veux pas lire de commentaires qui ne vont pas dans ton sens, ne publie rien.
    Moi j’ai vu ma mutuelle santé augmenter de plus de 25% en changeant de région. Et oui j’habite maintenant dans une région où il y a pleins de petits vieux qui consultent plus que les jeunes, je suis jeune mais c’est pas grave, je paye, c’est aussi ça la solidarité

  7. C’est bien d’assumer ces dires ! Mais j’espère pour vous que vous n’aurez jamais besoin de faire appel à la solidarité pour un quelconque problème dans l’avenir.

    Désolé de vous décevoir : Mais moi je n’ai JAMAIS demandé à être malade. Or aujourd’hui je me retrouve dans la situation d’être en ALD pour le restant de ma vie à cause d’un chirurgien qui a mal fait son travail I y a 20 ans. Conclusion si j’écoute la médecine :

    – Je ne dois pas boire
    – Je ne dois pas fumer
    – Je ne peux pratiquer aucun sport
    – Je ne dois pas être en état dépressif (Merci à mon employeur qui a aggravé mon cas depuis 5 ans)
    – Je ne dois pas conduire
    – Je n’ai pas le droit d’oublier de sauter une prise de médicaments dans la journée (posologie : 10 médocs réparti 5 le matin et 5 le soir et cela à vie…)
    – Je ne peux pas me déplacer seul, parce qu’il faut -en cas de soucis qu’il y est une personne qui soit au courant de ma maladie pour en informer les secours-
    – J’ai obligation de dormir 12 heures par jour… Et si je travaille il faut donc que j’habite près du lieu de mon travail pour assumer 8 heures par jour et cotiser à la sécurité sociale…
    – Je n’ai pas le droit de m’exposer au soleil
    – Cela a un impact sur ma vue (donc je porte des lunettes)…
    – Et tout ceci ne m’empêche pas de cotiser à une mutuelle, parce que ne rêvez pas une ALD c’est seulement pour une pathologie et pas pour l’ensemble de votre santé …
    – Pour certaines maladies je ne peux pas prendre d’autres médicaments, incompatibles avec ceux que je dois prendre.
    – Sans parler des effets secondaires liés à la prise de ces satanés médicaments !

    J’en passe et des meilleures

    Et tous les médicaments que je suis dans l’obligation d’ingurgiter pour palier à tout cela, on une incidence sur mon foie, et toutes les organes vitaux… Et quand tu prends de l’âge, si il y a quelque chose qui se détériore en premier c’est bien ta santé !

    Donc, désolée Marie… Mais j’estime que JE NE SUIS PAS RESPONSABLE D’ETRE MALADE !

    Croyez moi, j’aurais préféré payer 1 € pendant 9 mois sous prétexte que je suis enceinte plutôt que de payer 1 € par consultations + 0.50 cts par boite de médicaments -dans la mesure ou je reste lucide- être dans l’obligation de payer pour ne pas prendre le risque de tuer quelqu’un sur la route (pour ne citer que cela) sous prétexte que j’ai fait un malaise au volant !

    Et encore, je m’estime heureux dans mon malheur. J’ai 2 personnes très proches qui sont séropositifs qui en plus de leur maladie et des effets secondaires liées à la prise des médicaments doivent faire face :

    – A des problèmes de budgets : AAH : 650 €/par mois = donc exclu de la CMU
    – Aux regards des « biens portants » et surtout pire que les handicapés physiques ne peuvent pas parler de leurs problèmes
    – A l’exclusion des dentistes (voire des autres professions médicales) qui les considèrent comme des « pestiférés » et refusent de les soigner
    – Ne peuvent pas prendre de crédits pour sortir la « tête sous l’eau » puisque dans ce cas vous êtes obligé de déclarer que vous êtes à 100 %…

    Et là ce n’est que des exemples cités parmi tant d’autres !

    Vous êtes jeune : Tant mieux pour vous ! Mais comme tout augmente dans la vie : La jeunesse n’est qu’un épisode dans sa vie. Je vous souhaite de vivre le plus longtemps possible.

    Mais si dans quelques années la solidarité existe encore : Vous serez bien contente d’en profiter. Si elle n’existe plus, ce jour ne venez pas vous plaindre… Je serais le premier (si Dieu me prête vie) à vous remettre vos commentaires sous le nez, et vous dire : « Ne vous plaignez pas vous en avez profité en son temps ».

    Il faut savoir voir à long terme, et non pas se regarder le nombril en disant : « Oh mais moi je cotise pour les autres, et je ne coûte rien »…

    Pour revenir sur mon billet, puisque vous êtes apparemment une femme heureuse de contribuer à ma santé (quoique si je fais le compte de ce que je coûte à la SS et ce que je cotise, je ne vous dois rien)… expliquez moi donc où est passé les 1.5 % pour lesquels je cotise tous les mois depuis quelques années sous le prétexte de solidarité ?

    Relisez mon billet et pas seulement mon aparté sur votre commentaire précédent, et prenez votre calculette… Cela ne doit pas être difficile non ?

    Vous me parlez de solidarité, mais revoyez donc la définition dans le dictionnaire :

    La solidarité conduit l’homme à se comporter comme s’il était directement confronté au problème des autres, sans quoi, c’est l’avenir du groupe (donc le sien) qui pourrait être compromis Définition Toupie.org

    Donc vous êtes pas concernée, actuellement vous trouvez la mesure normale. Je vous renvoie à ma conclusion : Oui, mais demain ? Quand les malades qui se battent aujourd’hui pour avoir gain de cause, vous trouverez normal -si leur combat a un succès- d’en tirer les bénéfices.

    Vous trouvez normal que l’on sanctionne aujourd’hui ceux qui prennent le volant ayant bu, parce que vous avez perdu un membre de votre famille pour cette raison. . Mais je vous rappelle que la vitesse est autant dangereuse pour les autres que pour vous… Pourtant vous n’êtes pas la première à refuser un verre d’alcool… Et cela est mauvais pour votre foie… Attention, vous risquez d’en payer le prix un jour.

    Au risque de vous décevoir Marie pour répondre à votre réflexion :

    « Geoffrey, si tu ne veux pas lire de commentaires qui ne vont pas dans ton sens, ne publie rien. »

    Si j’ai accepté l’invitation de Laurent de faire des billets ici, alors que je pourrais très bien après tout faire mon propre blog avec beaucoup d’adsense….

    C’est pour plusieurs raisons :

    – La première, c’est qu’ici ENFIN on peut dire tout ce que l’on pense !
    – Qu’il n’y a aucune pub
    – Que généralement les réponses ne sont pas à une ligne, et que chacun à le droit d’exprimer son opinion même si ce n’est pas celle de l’éditeur. La preuve c’est que votre participation n’a pas été modérée, alors que j’aurais pu le faire 😉

    @ Frédéric : J’ai révisé mes départements. Je pensais que le 57 était Meurthe et Moselle… Honte à moi… C’est la Moselle ! Je savais qu’il y avait une exception, mais je pensais sincèrement que c’était : « L’Alsace et la Moselle » (en général).

    Merci d’avoir précisé 😉 .

    Je retourne donc à ma révision de la Géographie sur les régions. Parce qu’en autre autant je situais la Meuse et les Vosges dans l’Est, autant je me suis pas méfié que ces deux départements faisaient parti de la région : « Alsace Lorraine »…

  8. Cher Geoffrey

    Vous me faites dire ce que je n’ai pas dit, relisez mon post.
    Quant à moi, je suis désolée mais je n’ai plus le temps de lire les votres, le dialogue n’est pas permis avec vous car vous tentez d’imposer votre point de vue. Vous contredire d’une phrase sur l’autre ne semble pas vous déranger alors, bonne continuation 😉

  9. heu pour le régime spécial de l’alsace par la bas, il me semble que sa viens du régime allemand, vu qu’on a pas arrêter de se passer le terrain de jeu, c’est un des quelques privilèges resté. Il me semble.

  10. Tu fais bien de m’en reparler Serge, j’ai oublié de préciser :

    – Frédéric il me semble que tu dois être Lorrain ;)…. Peux-tu en dire plus sur ce statut particulier.. L’historique et ce qu’il en est aujourd’hui.

    Est-ce que les Alsaciens et une partie des lorrains cotisent autant que le reste de la France ?

    J’ai cité l’exemple, car j’ai de la famille en Moselle (57) donc je connais ce privilège. Là on ne peut pas m’accuser d’être jaloux… Mais bon, On a rallier la L’Alsace et la Lorraine à la France depuis…. longtemps… Donc autant être à égalité non ?

  11. @ Geoffrey: je ne connais rien à l’Alsace-Lorraine, je ne pourrai donc être d’aucune utilité dans ce domaine….

    J’ai peut-être raté un épisode, mais d’où sort le chiffre de 100 € ? J’en étais resté à un plafond de 50 € (tout compris).

    Ceux qui luttent contre ces nouvelles franchises parlent d’un « reste à charge » qui peut atteindre les 600 € par an. Très loin des 2€ par mois censés passer inaperçus… Pour le budget de Mme Bachelot et Mr Sarkozy sûrement ! Quant aux autres…

    Vous faites des propositions (dont certaines sont discutables). Il y en aurait sans doute plein d’autres à faire. Des mesures qui seraient certainement plus efficaces que la pénalisation des malades !

    Le problème de cette mesure, à l’image de certaines autres, c’est qu’elles sont paranoïaques dans le fond, car visant à faire la traque aux abuseurs et autres fraudeurs. Or si ceux-ci existent certainement, leur proportion doit être bien réduite (en tout cas au regard des sommes exhorbitantes du budget de la sécu), et c’est bien ceux qui devraient bénéficier de la solidarité nationale qui sont honteusement « punis » !
    (Je précise que je ne suis pas malade, que j’ai très rarement recours à la médecine « classique », mais que je ne regrette en aucun cas mes cotisations sécu et mutuelle).

    A ce propos, votre diatribe sur la carte Vitale me surprend: normalement le nom de la carte et celui de l’ordonnance doivent correspondre…

    Mais bref, c’est un détail, au regard du défi que la France, comme la plupart des pays occidentaux, doit relever face au viillissement de la population d’une part, aux avancées technologiques (et donc à l’augmentation des coûts des soins) de l’autre.
    Y répondre par ces pis-allers est honteux !

    Mais les assurances privées doivent se frotter les mains !

    Pour une réflexion sur la Sécurité Sociale…

  12. J’ai oublié (en réponse à l’argumentation sur la participation à ce blog): le blog Social et Sociétal comporte peu de pub, et est ouvert à la participation de tout un chacun !

  13. […] le 25/01/2008 : lire aussi ¤ Malade mais pas responsable ! – […]

  14. Bisane une réponse vite fait, je reviendrais demain plus longuement … Les 100 € se compose en : 50 € pour les boites de médicaments et 50 € pour les 1€ sur les visites médicales, et autres auxiliaires médicaux. Donc le plafond de non cotisation par an est bien de 100 € max 😉

    Et oui, cela fait déjà 2 ans au moins que l’on vous retiens 1 € par consultation médicale, ou sur les prises de sang… Mais je reviens demain promis :)

  15. Et me voilà de retour 😉

    @Bisane : Pour ce qui est de la franchise de 50 €, j’ai donc répondu hier soir… Il y a bel et bien deux franchises… Une pour les médocs de 50 € une autre pour les autres soins de 50 € aussi.

    Après, pour atteindre les 600 € an, je peux le comprendre. Quand on est en ALD, ce n’est que pour une pathologie bien particulière. Mais cela n’empêche pas d’avoir les 100 € au total de franchise. Prenons l’exemple d’un séropo, puisque vous parlez vous aussi de Bruno Pascal Chevallier : Tout le traitement lié directement à son état est à 100 %. Mais, s’il n’a pas les moyens d’avoir une mutuelle, et qu’un jour il a la grippe… Que son médecin lui prescrit des médicaments remboursés à 60, 30 ou 15 %… Le montant non remboursé va resté à sa charge.

    Donc, je peux facilement comprendre que certains malades peuvent avoir jusqu’à 600 € de frais à leur charge au bout de l’année.

    Pour ce qui est de la fraude à la carte vitale… Actuellement quand vous allez à la pharmacie ou chez le médecin, avec votre carte vitale le praticien est remboursé via un réseau informatique donc il n’a pas l’obligation d’envoyer les ordonnances. On ne vous demande jamais de justifier si vous êtes bien le titulaire de la carte. Et des pharmaciens complaisants qui -dans la mesure ou ils sont remboursés- ne sont pas trop regardant sur le nom figurant sur la carte.

    J’ai vu récemment un reportage ou des journalistes ont fait une enquête test et le tour de plusieurs officines et sont arrivés à la même conclusion que moi.

    C’est pour cette raison que la Carte vitale 2 devrait arriver (celle avec la photo de la personne)…

    Après, vous trouvez mes mesures discutables : Soit, mais c’est juste une réflexion, au vu de ce que je constate. Parce que je me dis souvent : « Je suis un malade lambda, mais si tout ce que je constate on le multiplie par le nombre de malade… Attention, là c’est grave, et cela coute cher au final à la société ».

    J’ai la chance d’avoir les moyens de supporter les 100 €/an que l’on m’inflige sous prétexte d’être malade, vu que j’ai les moyens de m’offrir une mutuelle. Mais, je pense à tous ceux qui ne sont pas dans mon cas, d’où je suis comme vous : Révolté par cette pénalisation des malades.

    Vous pensez que les fraudes sont minimes ? Je vous laisse le soin de lire cet article :
    L’express

    Par contre, il me semble à la lecture de votre commentaire que vous pensez que je suis pour la franchise, et que je cherche à me faire plaindre sur mon sort. Pourtant je peux vous assurer qu’il n’en est rien. Peut-être ai-je mal compris votre réponse aussi.

    Je suis pour la solidarité, j’ai longtemps été une personne en bonne santé, mais aujourd’hui ce n’est plus le cas. Encore une fois, si je devais parler que de mon cas personnel, je serais vraiment nombriliste car j’ai la chance d’avoir des revenus qui me permettent de faire face.

    Mais comme je regarde autour de moi, je me dis que cette satanée franchise enlève la possibilité à des plus démunis d’avoir accès aux soins. Et je ne voudrais pas que l’on arrive comme dans certains pays, ou les riches peuvent avoir accès aux soins et les pauvres non !

    Pour ce qui est de votre blog, je l’ai remarqué depuis que je viens sur Adicie, et j’ai même fait un lien dans le présent billet. C’est dire si je l’apprécie. Après, je ne suis nullement choqué parce qu’il y a des pubs, normal, on en est tous là. J’apprécie ici le fait qu’il n’y a pas de pub, mais ce n’est pas pour autant que si demain Laurent décide de changer d’avis que je ne collaborerais plus.

  16. Me voilà…
    J’essaye de prendre un peu de recul par rapport à ce débat puisque je suis totalement largué par rapport à ces histoires de sécu.
    Donc, d’un point de vue global, il me semble que la France se vante d’avoir un système de santé extraordinaire. En tout cas, c’est la vision qui émane de l’extérieur. Sauf que la réalité échappe un peu à la fiction et nous avons en fait un système qui comporte des grains de sable ou même d’énormes cailloux.
    Même si à mon âge, je ne suis pas sensible à 100€ de plus ou de moins, je comprends la vigilance de Geoffrey et surtout j’ai vécu aux Etats-Unis où j’ai observé le scandale du système de santé à 2 vitesses. Si la France laisse tomber les pauvres, elle renie les valeurs qu’elle a de plus chères.

  17. Le trou de la Sécu c’est ce qu’on appelle en astrophysique un un trou noir je ne vois que cette explication.

    Il faut tout de même pas oublier que :

    – On a mit une taxe sur les alcools pour la sécu
    – On a mit une taxe sur le tabac pour la sécu
    – On reverse une part de la TVA du tabac et des médicaments pour la sécu
    – On a créé la CSG pour la sécu
    – On a crée la RDS pour la sécu
    – On a crée la cotisation remboursement de la dette sociale pour la sécu
    – On a crée la contribution solidarité pour la sécu
    – On a crée le forfait hospitalier pour la sécu
    – On a crée la franchise de 1 € pour la sécu…
    – On a dans un premier temps baissé le remboursement de certains médicaments, pour ne plus les rembourser du tout pour la sécu

    Et tous les ans le déficit augmente…. donc maintenant

    – On met en place la franchise de 0.5 € par boite de médicament pour la sécu…

    Moi qui sait comment sont gérés les fonds publics, mais surtout comment on fait croire à un déficit alors qu’en grattant un peu on s’aperçoit que finalement il y a 3 ans de budget d’avance… Et bien je ne peux qu’aller dans le sens de Goeffrey.

    – Soit il y a vraiment un problème de gestion, des fraudes et l’on met en place un plan drastique pour en finir
    – Soit on nous prend pour des abrutis.

    Il faut prendre quelques minutes pour réfléchir… Surtout à l’heure ou une TVA sociale est dans l’air du temps !

  18. Moi j’ai la mucoviscidose, et j’aimerai bien que mon pharmacien me fournisse des boites de médicaments de 1000, 2000… Allez 10 000 comprimés ! Comme ça, pour tout simplifier, je paierai 1,50 € de participation et je passerai à la pharmacie une seule fois par an seulement. Parce que je prend une trentaine de comprimés par jour, depuis tout petit et se sont les mêmes depuis plus de 15 ans !

  19. Hello Geoffrey !

    Non, je n’ai pas pensé un seul instant que vous étiez pour la franchise ! Vous êtes suffisamment clair.

    Pour les 50+50, je n’avais pas compris ça. Je pensais que c’était 50 € maxi, tout compris… C’est donc encore pire.
    Mais ce n’est pas seulement une question de chiffres. C’est le principe, et ce qu’il augure, qui est détestable.

    Je trouve vos propositions discutables, c’est à dire à discuter ! A peaufiner, améliorer, débattre.
    Je n’en rejette aucune a priori.
    Il me semble que certaines sont difficilement applicables telles quelles, que d’autres méritent réflexion quant à leur application.

    Mais je répète: il me semble essentiel qu’il y en ait, et qu’il y en ait plein ! Et qu’on réfléchisse enfin sur le fond, sur des mesures concrètes qui préserveront notre système de santé et notre assurance maladie.
    Ce que vous préconisez serait sans doute aussi « rentable » que la franchise, et ne pénaliserait personne (sinon peut-être un peu les pharmacies et les labos qui auraient un peu plus de travail… Mais à l’heure du « travailler plus », c’est très politiquement correct !).

    « cette satanée franchise enlève la possibilité à des plus démunis d’avoir accès aux soins »… ce qui risque de coûter beaucoup plus cher à la Sécu, à moyen et long terme, que ce qu’elle va rapporter !
    Absurde !

    Ai lu l’article de l’Express…
    Edifiants, ces chiffres officiels et non-officiels… A suivre !

  20. @ Geoffrey: désolé, je suis effectivement Lorrain mais du 54 (Meurthe & Moselle) et je ne bénéficie donc pas du régime spécial Alsace-Moselle qui est effectivement un héritage Allemand comme le précise Serge.

    Après avoir lu tous vos messages, j’aimerais vous proposer cette analyse trouvée sur le lien suiviant : http://www.lefigaro.fr/debats/2007/12/18/01005-20071218ARTFIG00490-pourquoi-la-france-est-pauvre.php

    « …Le poids de la Sécurité sociale s’avère aussi insupportable, alors que la santé est supposée gratuite. Une étude de Georges Lane, professeur à l’université Paris-IX-Dauphine, publiée par Les Contribuables Associés et révélée par Valeurs actuelles, fait apparaître l’ampleur des prélèvements. En additionnant les cotisations du salarié et de son employeur, toutes deux prélevées sur la valeur du travail effectué, Lane constate, sans être dé­menti, qu’une personne qui gagne le smic (1 341,03 euros brut ; 1 053 euros net) verse en fait 609­ euros par mois à la Sécurité sociale ! Pour sa seule assurance-maladie, cette personne paie 32% de plus que ce qui lui est reversé : un racket, rendu illisible par la complexité des versements… »

    Je tiens à préciser que je ne suis ni-libéral ni anti-libéral.
    Je trouve tout simplement que le système actuel est intélorable parce que la santé n’est pas un business tout comme l’éducation par exemple.
    Ma question est la suivante : pourquoi les profs sont-ils des fonctionnaires alors que les médecins ne le sont pas ? Pourquoi le tarif des médicaments n’est-il pas réglementé ?
    La santé, surtout en France, est un business très rentable et, sous couvert de solidarité on nous fait avaler n’importe quoi.

  21. @Frédéric : Il y a pas a être désolé. Tu m’as obligé à réviser mes départements 😉 Et je pensais qu’il s’agissait de l’Alsace/Lorraine, et non pas de l’Alsace/mi-Lorraine :) Je connais le statut particulier vu que j’ai de la famille là bas… Mais dans le 57 !
    Au contraire, votre intervention était bien car cela m’a appris quelque chose.

    Le Figaro m’enlève une épine du pied, car je voulais faire un calcul similaire…

    Attention Frédéric : Certains médecins sont fonctionnaires. Ceux qui sont attachés aux hôpitaux par exemple. Il y a beaucoup de personnel de la santé qui sont fonctionnaires : C’est pour cette raison qu’ils réclament le paiement de leur RTT à l’état. Ce sont des agents publics territoriaux.

    @Bisane : C’est mes neurones qui parfois tricotent… Après plusieurs lectures, parfois je ne sais plus si j’ai bien compris ou pas. D’autant que j’ai visité votre blog, et qu’il est clair qu’il allait dans mon sens 😉 …

  22. @Geoffrey : peut-être aurais-je dû mieux préciser mes pensées (mais c’est vrai qu’elles sont souvent confuses 😉 )

    Je savais qu’il existait hopitaux publics / privés mais je ne savais pas que les médecins du public étaient des fonctionnaires : MERCI pour cette précision.

    Au final, je trouve que l’état fait des économies sur le dos des patients alors que les abus sont connus (fraude à la carte vitale, augmentation artificielle du nombre d’actes médicaux, surfacturation des hopitaux…). Il n’y a aucune retenu dans ces actes irresponsables car de toute façon c’est l’état (via le contribuable) qui paye.

    Bon, Excusez-moi, je crois avoir débordé le cadre du post initial mais je pense que le sujet de la santé et assez grave et qu’il faudrait remettre tout le système à plat afin de ne pas arriver sur un système qui serait une copie venu des états-unis.

    Je suis d’un naturel pessimiste… alors à mon avis, c’est pas gagné.

  23. Frédéric : Nous sommes bien sur la même longueur d’onde 😉

    Généralement je fonde mes arguments sur mon vécu personnel, surtout dans le domaine médical. Tu ne débordes pas du sujet, tu es en plein dedans !

    Oui, à cette allure on va tout droit vers un système comme aux Etats-Unis… Et je guète tous les jours les nouvelles d’un rapport qui a été remis à Roselyne en fin d’année 2007, car les mesures qui sont préconisées sont pires que la franchise à 100 €/an. Malheureusement cette info est passée presque inaperçue, et j’ai pas pensé à mettre en favori ce lien :(

    Roselyne disait que les mesures seraient prises en mars 2008… Affaire à suivre…;)

  24. @ Frederic : « à mon avis, c’est pas gagné »… pas gagné du tout en effet !

    Espérons juste que la vigilance pourra limiter les dégâts.

    @ Geoffrey : tu vas pouvoir t’habiller pour l’hiver, avec ces tricottages !

  25. O.K. j’ai lu (presque) TOUT
    Mais personne ne parle des tubes de granules HOMEO à 1€81… moins 0€50
    et les « boites » de 5…20….et parfois 48€80…. moins 0€50 aussi
    quelle « injustice  » sur une ordonnance de 18 tubes/mois et UNE boite
    pourquoi pas 0€50 par tranche de… Euros, et pas par « boite »
    P.S Si les Laboratoires BOIRON peuvent me vendre des boites de 20 tubes, alors O.K

  26. Alors??? Personne ne répond???
    Peut-on intervenir en groupe pour faire évoluer les choses….comme les Taxis???

  27. Que te répondre ? Que tu te soignes par ‘homéopathie ou par allopathie le plafond est le même : 50 €/an pour les boites de médicaments.Si tu atteins ce seuil le premier mois et bien le reste de l’année tu seras remboursé à 100 % (entre la sécu et ta mutuelle).

    Le débat ne concerne pas une manière ou une autre de se soigner mais la franchise en général.

    A part, 250 000 personnes qui ont signé la pétition qui a été remise au gouvernement, il semble que le français ne soit intéressé par une mesure que lorsque cela les touchent !

    Tu as des propositions à faire pour intervenir en groupe ? Faire la grève des soins ? Personnellement je ne peux pas car je mettrais la vie des autres en danger !
    Prendre en otage les pharmaciens ? Les médecins ? On va pénaliser les malades. On va pas en plus pénaliser les malades, ils le sont déjà !

    Pourquoi penses-tu que j’ai fait ce billet ? Si ce n’est pour essayer de sensibiliser tout le monde.

    Pourquoi une franchise de 0.50 €/x euros ! Tu veux pénaliser les malades qui ont des traitements plus couteux que ceux les moins couteux ? Mes médicaments vont de 3 € la boite à 50 € (et il m’en faut 2 à 3 boites/mois de tous) … Mais j’en ai besoin de tous ! Alors sous prétexte que je ne peux pas prendre que des médicaments à 3 € je devrais payer plus cher ?

    La solidarité est : les biens portants paient pour les malades. Là, on arrive à l’aberration que c’est les malades qui sont solidaires des malades d’Alzheimer ! (Parce que cette soit disant franchise est tout de même imposée pour cette cause). Alors demain, on va demander aux malades de cotiser un peu plus pour une autre maladie… Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

    C’est aussi abérrant que si l’on taxait les retraités afin de financer les prochains retraités.

    Conclusion : Se soigner va devenir un signe extérieur de richesse bientôt ! Vu que seul ceux qui en auront les moyens pourront le faire.

  28. OK je diffuse ton site à tous mes correspondants, nous serons plus nombreux à agir
    « pour le futur »… il est vrai que « tout le monde rouspète »…mais peu t’écrivent!!!
    encore merci et…à +

  29. C’est gentil Homeopapy, mais Adicie n’est pas mon site 😉 C’est celui de Laurent Bourelly qui m’a ouvert sa tribune :)

    D’ailleurs, elle est ouverte à tous… Voir les liens en haut de page :) . Nathalie nous a déjà rejoint pour des billets ponctuels. Donc je pense que si tu as un « coup de gueule » à poster tu peux contacter Laurent, et il se fera un plaisir de publier ton billet. Il adore ça les « coup de gueule » … Le leitmotiv d’Acidie est tout de même : « Toutes les vérités sont bonnes à dire ».

    Encore merci Laurent de me laisser cet espace de liberté, cela m’a redonné du punch !!!

  30. C’est un plaisir de t’avoir à bord, car ce n’est pas évident de publier aussi souvent que l’internaute le souhaite 😉
    Tout seul, ça serait autrement plus difficile de mener la barque.

  31. Sur le « débat » homeopapy – geoffrey:
    Tout à fait OK avec l’argumentaton que médicaments plus chers = franchise plus chère, ce serait encore pire !
    OK aussi avec le fait que pénaliser des utilisateurs de l’homéopathie qui a priori ne coûtent pas cher à la Sécu est injuste.
    Sauf que ces utilisateurs-là peuvent aussi un jour être amenés à passer aux braquets supérieurs !

    Bref ! On se mord la queue.
    Il y aurait bien évidemment plein de choses à repenser et re-réfléchir…
    Reste que ces franchises sont injustes, iniques, précarisantes, et évitent de se poser les « vraies » questions !

    Geoffrey: le plan Alzheimer devrait bénéficier d’un financement de 1,6 milliards sur 5 ans, ce qui fait grosso modo 320 millions d’euros par an.
    Les Franchises quant à elles devraient rapporter cette année 850 millions.
    Soit 530 millions qui passent… où ?
    39ème semaine de Sarkofrance : Alzheimer, Attaque, Affaiblissement

  32. Soit 530 millions qui passent… où ?

    [Joke]Chut, Bisane, je suis le Jérôme Kiriel de la sécu… La différence va aller dans ma poche 😉 [/Joke]

    Ben, oui ! Tu as mis le doigt ou ça fait mal : C’est comme ça depuis des années, plus on met de fric dans la sécu, plus il en manque. A croire que la sécu éponge les dettes de tous les autres ministères.

  33. Voilà qui explique bien des choses !!!

    J’espère que tu ne vas pas te retrouver en rétention provisoire comme lui !

  34. J’ai répondu aux « mails » pour m’excuser du manque de vocabulaire « internet », je débute
    (un peu tard) et je ne vois pas la différence entre un « site » et une « tribune », le tout c’est de
    « participer » (selon moi) et merci de me donner la…plume!!! (comment dit-on en e-mail ??)

  35. Homeopapy : Connaissant Laurent, je ne pense pas qu’il a été froissé parce que tu pensais que le site était à moi 😉

    J’ai simplement voulu rendre à « César ce qui appartient à César » ou plutôt à « Laurent ce qui appartient à Laurent », c’est pour cette raison que j’ai précisé 😉

    Lors de mon premier billet, au moins une personne a pensé que c’était sa plume, et donc m’a rendu la pareille.

    Mais un site en ligne cela suppose : Payer un hébergement, le nom de domaine, le suivre, faire les mises à jour… Donc, hors de question pour moi de laisser supposer à quiconque de penser que c’est le mien. Vu que je ne suis là, que pour « quand m’en prend l’envie simplement publier un billet » et mon travail s’arrête là.

    C’est pour cette raison, que je t’ai répondu que ceci n’est pas mon site :) . Toute la gloire en revient à Laurent, qui a l’esprit assez ouvert pour permettre à d’autres de squatter son espace !

    Si tu veux mieux connaitre le personnage qui se cache derrière l’administration de ce site, je t’invite à lire son billet : Qui suis-je . Bon, faut pas te fier à la photo il a mit celle de ses 18 ans (ah il est coquet le bougre ! ) :)

  36. On se retrouve, ou plutôt: je ne retouve plus personne!!!
    Est-ce déjà l’effet « tomate » sur nos pensées…. le cactus est -il mort???
    La « wi-fi » est-elle morte dans l’oeuf???
    Je ne l’utilise que depuis 3 mois, ça va, je ne ressens encore pas les « effets secondaires »…
    à + (après-la-sieste.fr) je blague!!!

  37. depuis le 13 Fevrier, personne ne répond…
    Je posais la question du (ou de la) WI FI ?
    Je ne voulais pas dramatiser, mais je suis réellement inquiet !
    Y a -t-il des études sur ce sujet?
    Je ne voudrais pas finir comme « la » cactus!!!
    (ni ne me faire mordre!!!)
    Papy

  38. Pardon Papy,

    Il existe une multitude d’articles sur les dangers du WIFI. Tape « danger wifi » dans ton moteur de recherche préféré et tu verras apparaître une longue liste de pages alarmantes sur le sujet.

  39. Encore une fois le gouvernement pense que lorsqu’on est malade on est responsable !

    Il envisage de ne plus rembourser les médicaments à 100 % pour les ALD, mais à 35 % le complément serait pris en charge par les mutuelles. voir le Le Figaro.

    Non, mais la France marche sur la tête ! Ben voyons, faut-il déjà avoir les moyens de payer une mutuelle, ensuite on ne choisit pas d’être malade ! On s’en passerait bien. Bon, il est vraiment évident que l’état veut se débarrasser de la sécurité sociale.
    Quel impact cette mesure ? : Tout simplement que lorsqu’un déclarera à sa mutuelle que l’on est en ALD et bien nous aurons droit à une « sur-prime » . Comme c’est déjà le cas pour une assurance vie (et encore quand vous arrivez a en souscrire une), pour vous assurer dans le cadre d’un prêt pour la maison ou autre.

    Si cette mesure passe, j’arrête mon traitement, les conséquences ne se feront pas attendre. Ensuite je porte plainte contre l’état pour : « Non assistance à personne en danger ». Oui, parce que je ne vois aucune raison que l’état m’oblige à payer une mutuelle pour m’éviter de devenir un danger pour autrui.

    il serait temps que l’on s’aperçoive que le droit à la sécurité sociale est consigné dans les droits de l’homme !

    Si les médicaments coûtent chers c’est que les laboratoires profitent de cette manne. Faudrait tout de même regarder ce qui se passe dans les pharmacies !
    Tous les moyens j’achète une boite d’antalgique (à mes frais, sans me le faire prescrire)… En avril j’ai payé : 2.6 €, en mai : 3 €, en juin : 3.30 € ! … Je n’ose imaginer combien je vais la payer en juillet !

    On va encore m’expliquer que c’est suite à l’augmentation du pétrole ????

    Aux femmes qui trouvent normal de ne pas payer les franchises médicales, et que les examens sont remboursés à 100 % : Ne vous leurrez pas ! Demain ce sera votre tour ! Quand on aura fait le tour de toutes les pathologies, on se penchera sur la grossesse, et on vous expliquera qu’après tout votre mutuelle peut aussi prendre en charge une partie des frais. Après tout elles remboursent bien le confort d’avoir une chambre seule à la maternité, alors pourquoi pas les échographies !

  40. J’ai parcouru l’article du Figaro, mais je n’ai pas bien compris de quels médicaments il s’agit. Ils parlent de médicament de « confort ». Je suppose qu’il s’agit d’antalgique comme pour ton exemple.
    Si c’est le cas, je crois que Mme Bachelot n’a pas été le témoin ou victime de douleurs liées à une maladie longue durée. J’ai un exemple proche d’une personne atteinte de polyarthrite. Si je ne m’abuse, son traitement anti-douleur coûte chaque mois plusieurs centaines d’euros par piqûre. Comment faire si ce n’est plus remboursé ? Il faut souffrir d’atroces douleurs comme j’ai été le témoin ?

  41. Les antalgiques ne sont déjà plus remboursé par la sécurité sociale ! Par exemple l’aspirine qui est utile en cas d’accident vasculaire et bien niet plus remboursé.

    Faut m’expliquer déjà ce qu’ils appellent confort ! Comme tu le soulignes certains médicaments contre la douleur c’est pas ce que j’appelle du confort ! C’est une hérésie de dire : « Médicament de confort ». Quand on est soigné pour une ALD on a envie que d’une chose : Prendre le moins de médicament possible !

    A croire les bureaucrates qui nous envisagent de telles mesures considèrent que les malades sont vraiment content d’ingurgiter des médocs à longue de journée ! Il faut arrêter de prendre les malades pour des inconscients !

    Bref ! Je suis très en colère !

  42. Oui je pense faire une erreur pour le médicament en question. Il s’agit bien d’un traitement pour ralentir la propagation de la maladie, donc pas seulement d’un anti-douleur.

  43. Après le coup de la colère passé, je reviens…

    Faut bien comprendre (pour ceux qui ne sont pas dans le même cas), que lorsque la sécu reconnait une ALD (Affection de longue Durée), quand on va chez le médecin et tous les professionnels de santé qui s’y rattache, n’est pris en charge que les médicaments liés à cette affection et rien d’autre !

    Exemple : Vous avez une sclérose en plaque… Sur votre dossier sécu est prévu la maladie : SEP… Vous allez chez le médecin pour la grippe. Les médocs pour la grippe seront mis sur une ordonnance qui spécifie « hors ALD »… Donc tous les médocs seront remboursés au taux en vigueur comme tout malade… Le complément pris en charge par la mutuelle.

    Il ne faut pas s’imaginer que TOUS les médocs sont remboursés à 100 % sous prétexte que vous avez obtenu un 100 % pour une ALD ! C’est pour cette raison que je suis colère. J’imagine pas un malade à 100 % avoir du plaisir à prendre des médocs pour le confort. Et quand bien même ! C’est du style : Eviter de souffrir !
    Surtout n’oublions pas que les médocs ont des effets secondaires à long terme. Sans vouloir faire pleurer dans les chaumières, les miens je peux pas m’en passer, mais je suis dans l’obligation de surveiller mon foie. Alors le jour ou à force de prendre les médocs je me retrouve malade du foie, je ne pourrais pas me soigner ou alors on va me dire que c’est du confort ??? C’est du délire !

    Vous comprenez pourquoi, même si j’ai les moyens, je suis contre le forfait 1 € par visite + 0.50 cts par boite !

    Mince alors ! Pas assez que votre vie est bouleversée, que généralement vous ne pouvez plus travailler, voire cela vous handicape le restant de votre vie, en plus il faut que vous payiez un max, mais surtout que l’on vous montre du doigt sous prétexte que vous êtes malade ? Que l’on vous stimatise en disant : « Regardez vous êtes 8 millions qui coutez cher à la sécu  » ! Pt1, sachez qu’il n’y a que 30 maladies reconnues par la sécu actuellement en ALD, et que c’est le parcours du combattant pour obtenir le fameux sésame 100 %, et que l’état envisage de réduire la liste. Surtout que le dit sésame n’est pas accordé à vie, même si tous les médecins reconnaissent que votre pathologie n’est pas guérissable !

    Alors cessez d’emmerder les malades qui ont vraiment besoin de soins pour avoir comme moi une vie presque comme tout le monde. Et zut ! finalement c’est peut-être ça que le gouvernement appelle du confort !

    Finalement je suis toujours en colère ! :)

  44. ce n’ est pas PAPYDICO, (c’est pas le moment,) mais HOMEOPAPY qui a reçu des nouvelles ce jour, et je ne les trouve pas bonnes.
    Comment se fait-il que vous ne soyez que deux à parler de cette « épée de Damocles » qui est toujours là…
    Où sont les râleurs habituels sur des sujets moins grâves ?
    Puis-je vous faire connaître à mes correspondants qui ayant pris leur retaite comme moi « cotisent » (de force) boîte par boîte pour soigner nos vieux jours en soignant nos « ainés » déjà malades…Ce n’ est pas une « mutuelle » mais??? Ca lui ressemble… A quand les X centimes pour telle maladie et x centimes pour telle autre… Vous avez raison, mais quel moyen de le faire savoir autour de nous ???

  45. je viens de recevoir la semaine dernière 2 lettres de la sécu qui me sucre 1 ald de 100% pour dépression pour 2014,qu’on m’a mis à la suite d’une hospitalisation en psy. donc super en 2014 je serai guéri d’après eux !?….l’autre ald est pour une infection nosocomiale qui elle de toute façon est le pot de terre contre le pot de fer ! j’ai un traitement qui revient a 160€/mois on me l’a sucré de juin a maintenant ,donc plus de 8 mois à payer de ma poche mon traitement obligatoire à ma santé et pour travailler, 2 jours après qu’ils me racceptent dans leur protocole » et me rembourse, je reçois ces 2 lettres de suppression d’ALD , si ça c’est pas pour te rendre encore plus mal c’est pour quoi ,j’appel ça du harcèlement!! j’ai démissionné pendant ce temps sur une dépression , sur un coup de tête quoi etc etc merci notre service de santé français ! j’ai toujours travaillé , j’ai une mutuelle de 550€/ mois et …..J EN PEU PLUS !!!!!!!

  46. je ne sais pas si je me suis bien fais comprendre ci-dessus , mais la sécu + le chômage depuis 1 mois avec déjà 2 lettres avant radiation …, ils veulent la mort des malades ça leur reviendrait moins chère c’est clair ,j’ai 39ans non merci je veux vivre ! ou ils me prennent pour le célèbre cycliste français j’en sais rien , mais je vais voir cela avec mon avocat avant d’y aller à l’amiable avec ces voleurs !je n’ai jamais menacé un médecin ou un psychatre a me donner des médocs ! j’ai pas fait exprés de me casser une jambe ! desolé de ne pas me sentir bien !….